AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retrouvailles [PV Stella]

Aller en bas 
AuteurMessage
Noctis Lucis Caelum
Eternal Darkness
avatar

Nombre de messages : 173
♥ Flux : 179
Date d'inscription : 11/11/2010

Who are you ?
X I am..:
Munnies: 300

MessageSujet: Retrouvailles [PV Stella]   Dim 21 Nov - 5:16

    Lorsqu'un monde était détruit par les ténèbres, irrémédiablement, quelque soit les voies qu'ils empruntaient, les survivants parvenait toujours dans le carrefour des civilisation, dans ce que beaucoup nomme la ville de Traverse. Comme beaucoup d'autre, Noctis avait donc suivit ce chemin bien qu'il soit responsable de la destruction de son propre monde. Celui-ci avait du subir le feu purificateur de sa vengeance qui s'était appliqué de manière impitoyable sur tous les habitants, ne laissant une chance qu'à une seule d'en réchapper. Si depuis, le prince des ténèbres avaient fait plusieurs fois mouvement, recherchant un nouveau lieu pour s'établir en vue de sa conquête du Kingdom Heart, l'homme a la chevelure de la couleur de la nuit devait admettre qu'il s'était surtout ennuyé depuis son arrivé dans ses mondes. Les personnes vivantes n'y était que peu nombreuses, les Sans Cœurs prenaient trop de place et parfois même il s'agissait de rien d'autre que de monde semblant mort, des petits bout de terre arrachée a une planète transformée en galaxie. Oui, le jeune homme n'avait pas oublié les leçons de l'homme encapuchonnée et il trouvait cette situation ubuesque. Mais lui allait maintenant remédier a tout ceci une bonne fois pour toute.

    L'homme était fort, certain avait déjà convoité ce qu'il recherchait mais a chaque fois, des guerriers de pacotille faisant usage d'une vulgaire clef débile était capable de leurs barrer la route. Il le savait, malgré l'utilisation du Sans-Cœur Guardian, il risquait de ne pas pouvoir vaincre tous ses utilisateurs de la Keyblade seul. Il avait besoin de se servir d'autre personnes pour cela. Par chance, la guerre entre les antagonistes qui étaient revenue a la vie grâce a la faille spatio-temporelle était pour lui une aubaine. Son plan était d'une simplicité enfantine : en laissant les ennemis d'hier rester ceux de demain et en restant dans l'ombre, il avait encore le temps de progresser et d'affiner la maitrise de ses pouvoirs afin de pouvoir être prêt lorsque viendrait le temps de faire face a tous les utilisateurs de la clef sacré. Le jeune homme avait eu un mince sourire a cette idée alors qu'il sortait d'un portail de ténèbres, revenant d'un monde quelconque et sans intérêts.

    La ville de traverse lui semblait pour l'instant le seul endroit réellement familier qu'il avait trouvé. La nuit éternelle lui permettait de ne pas se sentir dépayser par rapport a son royaume de naissance et la technologie y était assez haute pour qu'il n'est pas l'impression d'être revenu au moyen âge, même s'il devait bien admettre qu'il n'était pas si loin que cela de cette période. Le jeune homme restait ici le temps de trouver mieux, pas nécessairement sur la technologie, car de ce coté, l'on pouvait toujours trouver mieux, mais plutôt sur les possibilités d'action et l'isolement, car cette ville était très fréquenter et les possesseurs de la clef y étaient donc toujours très présent et en nombre parfois conséquent a la fois, bien qu'il fallait relativisé cela par rapport au nombre d'utilisateur de cet arme qui n'était pas très élevé. Le jeune homme était toutefois confiant, il ne risquait rien ici, il ne portait même pas les signes habituelles de l'appartenance aux ténèbres et pouvait très facilement passer pour un autochtone.

    Ses pas ne l'avait toutefois pas diriger vers l'hôtel de ville ou un bâtiment officiel, des choses bien trop fréquenter a son goût pour être réellement efficace. Non, a la place, il avait choisit une ruelle éloignée qui semblait vide, un endroit ou pour l'instant il logeais en attendant de trouver mieux et plus isolé. Toutefois, il ne s'attendait pas a rencontrer dans cette ville une connaissance de longue date qu'il n'avait plus vu depuis la destruction de son monde, la seule personne qu'il avait choisit d'épargner dans son massacre complet, la jeune Stella pour qui il avait beaucoup de projet. Pourtant, il aurait put la tuer. Sa puissance était a son apogée en comparaison de la sienne, il était évident que la blonde ne faisait guère le poids contre le prince ténébreux de Ténébrae. Mais il ne l'avait pas fait, elle occupait une place particulière a ses yeux, plus qu'un vulgaire pion sans en faire une fixation pour autant. Il voulait l'avoir simplement en disponibilité, comme en cas de besoin, mais quelque chose de plus important, une notion en réalité très difficile a définir.

    Détruire son monde...Malgré le temps qui passait, il n'avait pas de regret, le seul que pouvait nourrir son cœur était qu'il n'était pas encore rassasié, il avait encore besoin de plus de pouvoir, de violence et de massacre afin d'assouvir sa vengeance, tiré un trait sur son passé et rendre a cette galaxie son véritable visage. Le Seigneur Caelum était comme cela, il faisait partie de ses personnes qui souhaitait par dessus tout obtenir ce qu'il désirait et pour cela, il était prêt a tout. Toutefois, le jeune homme était également très patient et savait prendre son temps pour obtenir ce qu'il souhaitait. Il fini toutefois par se raidir, ressentant une présence quelque part dans les environs. Elle était familière, il en était certain, dans le fond, il devait déjà être plus ou moins conscient de la personne qu'il allait voir arriver, mais il se contenta de se stopper et de croiser les bras, restant au milieu de la rue, prêt a changer de cap au besoin.

    Il avait ainsi tout le temps d'intervenir. S'il était attaqué, il pourrait soit faire usage de son Sans Cœur Guardian soit utilisé les épées qu'il avait a disposition afin de détruire celui qui aurait l'outrecuidance de l'affronter. Toutefois, Noctis ne songeait pas que cette présence soit réellement hostile ou a la hauteur, il était vigilant sans pour autant finir paranoïaque et attendit donc calmement, sans dire un mot, que celui ou celle qui osait avoir l'impudence de le déranger sorte de son ombre afin de pouvoir se faire connaître. La surprise serait en même temps curieusement agréable et insupportable, cet homme comme beaucoup d'autre est un véritable paradoxe vivant mais il l'assume très bien, il ne recherche pas a mener une vie d'une grande logique, simplement obtenir ses objectifs...
Revenir en haut Aller en bas
Stella Nox Fleuret
Silly Queen Disco...♥
avatar

Féminin
Nombre de messages : 123
Age : 26
Relation : La Faucheuse • Noctis Lucis Caelum.
Ennemis : L'humanité • Noctis Lucis Caelum
Arme : I don't want to hurt youu .. I Just want to fuck youu
♥ Flux : 135
Date d'inscription : 02/03/2010

Who are you ?
X I am..:
Munnies: 300

MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV Stella]   Mer 24 Nov - 21:04

    [size=24]Destruction, colère, haine, tristesse... La liste est longue voir même trop longue, des sentiments néfastes, sentiments affectant notre santé autant physiquement que mentalement, un jour on croit qu'ils nous tomberons dessus, seulement l'on est loin d'imaginer qu'ils hanteraient tout nos jours, entier. Le passé est une chose que beaucoup de personne ne parviennent à oublier, une fatalité ou un destin souvent dur à accepter, marquant les existences, les morts et les vivants. Combien de fois s'était-elle échappée dans ses rêves depuis ce fameux jour. Elle avait tout vécu ou plutôt revécu à travers des expériences bien réelles, un château lumineux de cristal aussi beau que celui des conte de fées qui au fil du temps ne devient que poussière, les murs vieux dont la peinture se serait déjà écailler , la verrerie au sol, fissurée ou brisée en milles morceau, des morceaux de tissus arrachés... Ce château n'était pas le sien c'était ce qu'en vain elle avait essayer de se dire par elle même. Elle se souvient des cris et puissants hurlements, des larmes aussi d'une famille qui, déchu, ne tarderait pas à connaître le pire des sorts. Quand on est enfant, la seule chose qui compte réellement à nos yeux sont la famille et les amis, ces personnes chères dans notre coeur batissent notre quotidien, nous rendent heureuse et nous font sourire mais quand plus personne n'est la pour vous et que votre seul et dernière tache à exécuter n'est autre que de courir alors on oublie petit à petit le sens du mot "Famille" on ne pense plus qu'à soi et à notre vie... L'être humain est ainsi fait, égoiste et à la fois perfide, gentil mais aussi fidel du moins c'est ce que l'on aurait crû. Stella Nox Fleuret, Princesse d'un royaume de lumière et de pûreté est devenue esclave des ombres.Seule héritière de sa famille, la jeune femme n'a plus réellement de buts dans son existence si ce n'est que de trouver l'assassin de ses ancêtres, de sa famille. Elle n'a jamais compris pourquoi cet homme l'avait laisser vivre ce jour la, immobile comme un chat appeuré, tremblante de partout elle s'était retrouvée au sol à fixer cet inconnu les yeux grands écarquillaient, son regard implorant sa pitié.Egoiste, tout ce qui l'interessait c'était sa vie, sa vie..sauve. Il l'avait laisser fuir, quel imbécile... La laisser se déchirer la poitrine, la laisser vivre dans le néant, les larmes et les cris, seule et orpheline, être dépendante d'elle même, responsable. Plus personne n'attendait la jeune femme si ce n'est que ce prince ténèbreux, Noctis qui n'attendait que sa place sur le trône pour faire d'elle la Reine des ténèbres, un royaume de lumière qu'il avait métamorphoser en Royaume Ténèbreux, les rêves avaient laisser place aux cauchemars et la joie et le bonheur lui avait donner sa couronne au néant. Son but.. courir, fuir ? Cet homme l'avait sauver pourtant, ce vieil homme fébrile lui avait ouvert un passage pour l'emporter dans un autre monde, lui, il avait préférer rester à l'arrière mourrant avec son pays, fier de son dernier acte, celui d'avoir sauver sa princesse. La peine et la tristesse engendre le chaos, le chaos lui se nourrit des émotions positives pour en faire des négatives donnant naissance aux ténèbres elles même. C'était ce qui était arriver à Stella, a penser, réfléchir , à ses expériences aussi, son passé, la mort des êtres qu'elle aimait le plus au monde juste sous ses yeux, le sang répandu au sol tout des éléments qui petit à petit l'avait fait sombrer. La tristesse devint de la haine et la haine une colère profonde puis un désir de vengeance, réduire au néant ce prince, non pas que lui.. Les autres aussi, les êtres lumineux qui n'avait jamais rien vécu de pareil, ceux qui n'attendent que d'être sauver au lieu de s'en sortir, les êtres de la lumière, le monde alentour complet...Oui, ces gens, elle les haissait du plus profond d'elle même tout comme ceux de cette stupide ville.

    Sur un panneau était fraichement peint le nom de la radieuse et chaleureuse ville. "Traverse Town". Ce n'était pas une ville comme les autres, un peu plus grande, elle abritait plusieurs quartiers du plus chic au plus pauvre, des hôtels et même des boutiques, des bars, des restaurants et tout ce qui s'ensuit. Les habitants ne devaient manquer de rien il suffisait de voir le sourire un peu niais qu'ils abordaient pour comprendre, à croire que chez eux la fête bat son plein chaque jour de la semaine. Les hommes fûrent les premiers individus perceptible par la jeune princesse, discrète et muette, dissimulée sous un manteau de soie blanche. Ils avaient cet manière de rire, aggaçante et grinçante qu'une paire de giffle ne leurs auraient surement pas fait de mal, les femmes dont la plupart à la poitrine généreuse et dêvétue riaient en leurs compagnie en leurs offrant de nouveau quelques verres, inutile de préciser le contenu... Beaucoup trop agité, beaucoup trop... La jeune princesse venait tout juste de quitter le monde ou elle apparût la première fois dans cette galaxie bien plus étrange que la sienne. Elle avait fait connaissance d'une petite fille appelée Alice, quelqu'un d'aussi perfide et sournoise qu'elle, la visite de la fameuse forteresse oubliée l'avait complétement épuisée, elle avait découvert pour la première fois ses talents, son pouvoir utilisant l'artefact de sa famille pour voyager dans les autres mondes, elle avait atterit à Traverse. La fatigue se lisait sur son visage, elle avait grand besoin de repos ce qui tombait à pic car cette ville regorgeait de petits commerces, une petite auberge et un énorme hôtel, hésitante entre les deux. L'un devait être plein l'autre moins, elle choisirait le moins plein. Se mettant en marche jusqu'à l'un d'entre eux, elle préféra de près la solution d'arpenter les petites ruelles de la ville beaucoup plus calme mais aussi terriblement dangereuses pour s'aventurer jusqu'au lieu ou elle coucherait la nuit. Le seul son perceptible dans l'une d'entre elle fût les talons de la jeune femme sur le sol, le calme enfin... elle en soupira.

    Maudit calme qu'un jour il nous rattrape. Cette précense qu'elle pouvait ressentir au loin, elle n'avait rien d'une précense "banale", comme un don de voyance, une projection dans le futur, la jeune fille savait éperdument qu'en franchissant la ruelle, si elle y parvenait , elle se ferait automatiquement intercepter par cette personne. Longtemps, Stella demeura immobile, droite comme un piquet en plein centre de cette minuscule ruelle, elle pencha la tête pour tenter de distinguer cette silhouette mais rien à faire elle n'y parvenait pas. La seule chose qui serait judicieux de faire dans ce genre de situation, surtout quand l'on s'appelle Stella et que la curiosité fait amplement parti d'un de nos défauts, c'est de se rapprocher un peu plus pour voir des vêtements, une chevelure, un visage qui sait. Cette aura, cette impression elle n'avait rien de bonne pour que la princesse déchûe soit aussi mal à l'aise, c'était que l'individu qui lui ferait bientôt face n'avait rien de normal comparer aux autres. Doucement elle soupira, comme pour tenter de se rassurer intérieurement, quelques frissons vinrent lui parcourir le long de la colonne vertébrale de peur mais aussi de froid, en cette période de l'année autant dire que le froid était lui aussi au rendez-vous, son sang lui même ne tarderait pas à se geler si elle ne bougeait pas un seul muscle. Ses pieds joint se quittèrent à leur grand désespoir, son pied droit pris de l'avant, elle se remit silencieusement en marche, marchant vers l'inconnu, vers ce danger potentiel et ce ne fût qu'à une certaine distance de lui qu'elle s'immobilisa de nouveau. Cette fois tout son corps s'était mis à trembler, invisible aux yeux des gens vû le manteau la recouvrant, les yeux grand écarquillaient la jeune femme demeurait silencieuse et muette, plantée comme un piquet au sol, n'osant pas même bouger le petit doigt de peur que l'un de ses mouvements viennent à lui coûter la vie.

    « ... »

    Non... Cette personne face à elle, ça ne pouvait pas, impossible. Stella ferma les yeux quelques instants tentant de penser, réfléchir à autre chose. Son envie de vengeance et de destruction était si énorme qu'elle pouvait voir son visage partout, il était devenu en elle une véritable obsession, elle voulait s'en débarasser mais tant que son coeur ne serait pas embrocher alors jamais elle ne pourra trouver la paix intérieur qu'elle recherche tant... Cet homme mais oui bien sûr, celui face à elle, non que dis-je.. Je suis devenue complétement folle, serait-ce lui ? Noctis Lucis Caelum, non... par pitié. Intérieurement, les pensées et réflexions s'enchainaient, elle n'avait plus envie de penser à quoi que ce soit , ni de réfléchir, elle voulait oublier simplement oublier.. Se reposer aussi, oui c'est cela ! Elle manquait de repos elle avait des hallucinations et devait repartir à l'Hotel le plus vite possible, Ah ! Oui .. l'hôtel.

Revenir en haut Aller en bas
Noctis Lucis Caelum
Eternal Darkness
avatar

Nombre de messages : 173
♥ Flux : 179
Date d'inscription : 11/11/2010

Who are you ?
X I am..:
Munnies: 300

MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV Stella]   Ven 26 Nov - 3:15

    La personne qu'il avait senti avait du bien faire pareil également et Noctis le savait, c'était pour cela qu'il s'était décidé a attendre. Allez voir directement été prouvé avoir de l'intérêt pour l'autre, le ressentir comme une menace, ce qui était un aveu de faiblesse. Ne vous-a t-on jamais dit que la curiosité était un vilain défaut ? Cela peut paraitre ironique dans la situation présente, mais dans le fond, la force d'un être noir peut-être dans l'affirmation de certaine choses qui paraissent aux yeux des imbéciles et des pleutres comme rien de plus que des vertus. Pourtant, employé de nombreuses façon différentes, il peut s'agir d'élément destructeurs puissant capable de faire pencher la balance en faveur du mal. Même la fidélité peut s'avérer être une arme mortelle lorsqu'elle est accordée a un être qui n'est pas digne de la recevoir. Le prince déchu avait apprit a faire usage de toutes ses armes a son avantages et pas une seule n'échappait a son arc. Toutefois, briser toutes les résistances de cette galaxie ne serait pas facile, même lorsque l'on disposait d'un cerveau aussi génial que le sien ! Le jeune homme sombre n'avait plus qu'une idée en tête : obtenir ce Kingdom Heart, mais il avait toutes les manières d'y parvenir a tester et cela serait long. Heureusement, les ténèbres augmentaient sensiblement son espérance de vie pour y parvenir.

    Le jeune homme ne s'attendait toutefois pas tout a fait au visage qu'il vit apparaître devant lui. Cette jeune femme en capuche blanche, même ainsi camouflée, il l'aurait reconnue entre mille. Cette silhouette fragile et ses mèches blondes dépassant de la capuche, cet air curieux et pourtant repoussée a la fois, cela ne pouvait être que la dernière survivante de son monde, la seule dont il n'avait pas utiliser l'âme afin de crée son propre Sans Cœur Gardian. Stella Nox Fleuret, la magnifique blonde était présente et sa simple vue avait quelque chose de semble t'il effrayant. De la ou elle se trouvait, la jeune femme devait encore avoir du mal a le distinguer, au mieux, probablement voyait-elle une vague forme sombre disposant de deux yeux carmin regardant droit devant lui, les bras croisés, comme si cette forme attendait quelque chose ou quelqu'un en particulier. Mais c'était bien l'ancienne princesse lumineuse qui était attendue. Les lippes de l'homme sombre s'était élargie, il espérait bien parvenir a pouvoir provoquer un peu la blonde et s'amuser de sa souffrance, comme a son habitude.


    « Quel magnifique haine, beau requiem de mort ultime pour mon être, je ne pouvais rêver mieux... »

    Elle semblait avoir essayée de l'ignorer, ou peut-être qu'elle faisait semblant qu'il n'existait pas, mais en procédant ainsi, faisant tonner le son de sa voix, elle ne pourrait plus niez qu'il existait, a moins de réellement croire qu'elle avait des hallucinations. Elle ne pourrait atteindre l'hôtel sans passer devant lui et devait bien se douter qu'il ne la laisserait pas passer sans avoir au minimum prit soin de semez de nouveau quelques souffrances en son esprit. Il décida de combler une partie de la distance qui les séparaient en se souvenant de la dernière fois qu'il l'avait vu, alors qu'il venait, sous ses yeux, de massacrer sa famille sans autres formes de procès. En ce jour béni ou il put enfin gouter pleinement a sa vengeance contre ses ennemis de toujours, il se souvenait de son regard de terreur, ce fut le premier jour ou elle avait oubliée tous ses bons sentiments, ou la seule chose qui avait raisonnée en son cœur était la volonté de survivre, tant pis pour les autres. Il avait vu dans son regard les premières onces de la corruption, la ou les autres membres de sa famille avait acceptée la mort en la regardant bien en face, elle l'avait refusée, s'était laissée gagnée par la peur de disparaître et avait souhaitée ardemment avoir la vie sauve, assez pour que le jeune prince estime qu'elle la méritait et donc lui laisse afin qu'elle se lance dans une quête de vengeance et apprenne a utiliser les ténèbres.

    En cette occasion, il avait découvert qu'il y avait rarement plaisir plus délectable que celui de mener vers l'ombre des créatures lumineuse. La corruption et la chute était une chose tellement belle a observer. Lui-même ne l'avait pas connu. Il était née aussi noir que la nuit et les ténèbres avaient toujours été sa seule compagne fidèle qui ne l'avait jamais trahi. Le pouvoir de l'ombre était avec lui et jamais il ne l'abandonnerait. Le guerrier sombre était maintenant très proche de la belle blonde, il avait décroisé les bras et les avait balancer librement, sans aucun mouvement exagéré et sans se presser non plus. Le jeune homme était bien décidé a vaincre tous ses adversaires mais elle, c'était particulier, elle avait quelque chose en plus qui pouvait faire d'elle son impératrice, sa plus grande alliée, mais également une vulgaire esclave, ou sa meurtrière, s'il lui offrait trop de temps pour prendre sa revanche. Il la regarda de plus près, elle avait l'air épuisée, probablement avait-elle consommée trop d'énergie pour venir en ce monde, elle qui ne pouvait même pas utiliser les portails des ténèbres.


    « Ta lumière est devenue bien faible...Exactement comme je l'avais prévue...Cela fait plaisir de te revoir Stella. Je craignait que les sans-cœur n'en est fini avec la seule vie de ce monde que j'ai épargner afin de crée mon chef d'œuvre. »

    Il marqua une pause en affichant un sourire des plus sadiques et en croisant de nouveau les bras, soutenant même au travers de la capuche le regard de la blonde. Il avait vraiment l'intention de la faire souffrir, de la pousser a bout afin de pouvoir obtenir ce qu'il souhaitait d'elle et en même temps l'évaluer. Oui, il souhaitait pouvoir estimer ses capacités sur un long terme pour pouvoir savoir a quoi s'en tenir avec celle-ci. Elle pouvait l'attaquer dans cette ruelle, personne ne viendrait perturber leur duel, mais la différence de puissance serait probablement encore trop grande, le jeune homme l'emporterait probablement a tout les coups, d'autant plus qu'elle était fatiguée et que cela se voyait. Restait a savoir quel mordant elle serait capable d'avoir pour lui répondre. Le jeune homme décida donc de reprendre la parole une dernière fois, peut-être juste pour enfoncer encore le clou, il était vraiment diabolique.

    « Hum...Les membres de ta famille étaient réellement des êtres exceptionnels. A l'exception de ta personne, tous ont accepter bravement la mort. Je me demande si ses imbéciles auraient fait pareil en sachant qu'il deviendraient ainsi une partie de moi ! Tu n'a pas a te sentir faible Stella, pour toi-même tu a fait le bon choix, n'est-ce pas ce qui compte désormais ? »
Revenir en haut Aller en bas
Stella Nox Fleuret
Silly Queen Disco...♥
avatar

Féminin
Nombre de messages : 123
Age : 26
Relation : La Faucheuse • Noctis Lucis Caelum.
Ennemis : L'humanité • Noctis Lucis Caelum
Arme : I don't want to hurt youu .. I Just want to fuck youu
♥ Flux : 135
Date d'inscription : 02/03/2010

Who are you ?
X I am..:
Munnies: 300

MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV Stella]   Dim 28 Nov - 22:57

    La ville de Traverse était une magnifique ville, l'une des plus belles même, il n'y avait rien à dire la dessus. Avis de narratrice , elle est l'un des mondes que j'apprécie le plus. Cette ville est sans cesse plonger dans le noir, il fait pour ainsi dire et pratiquement toujours nuit, plusieurs raisons, plusieurs hypothèses pour ma part ont fuser quand à signification de ce noir persistant. Le ciel est rempli d'étoiles, les plus belles étoiles et à chaque menace l'une d'elle disparait, certaines apparaissent le jour ou des inconnus d'autre mondes détruit vinrent à faire leurs apparition. La ville de Traverse est le monde par défaut, les plus perdus des victimes des attaques sans coeurs se retrouvent tous ici. Je veut bien entendu parler du fameux "Squall" ou "Léon" pour les amateurs de la saga, Aérith, Yuffie, Sephiroth et compagnie. Cette ville est l'un de mes coups de coeur, sa musique entrainante, son ambiance festive , la chaleur qu'elle dégage, cet ambiance un peu hivernale, son environnement tout en fond le lieu idéal pour l'apparition de la belle Stella Nox Fleuret, il faut un commencement en tout, et le sien ou du moins celui de sa future vie se trouve avant tout ici, à Traverse. Traverse Town c'est aussi le lieu des dangers, des menaces et des forces néfastes et en parlant de néfaste, la belle est confronté à une sacré menace. Avancer, elle aimerait tellement partir de cette ruelle le plus rapidement possible, ici elle était avant tout venu pour chercher du confort, se reposer ou même fuir son destin. Jamais elle ne se serait douter une seule seconde de cet apparition dans ce lieu. Cet endroit était le lieu idéal pour repartir à zéro peut-être pour tenter de trouver cette lumière qui était soudainement partie d'elle même pour la faire devenir un être sombre et froide. Qui aurait crû un seul jour que cette ravissante jeune femme serait autant pervertie de la faute d'un homme. Stella Nox Fleuret, dans le passé, elle avait était une magnifique fleur épanouie, sa famille l'avait former pour en être la future héritière, digne d'une grande dame de la cour, ils étaient tous si fier d'elle et elle, était si triste de ce qu'elle était devenue. Une peureuse qui ce jour la avait fuit, elle n'avait pas chercher à sauver sa famille, face à Noctis Lucis Caelum, la princesse aux yeux écarquiller s'était enfuie comme un vulgaire rat d'égout, triste, orpheline et sans avenir. Sa tristesse et sa haine pour l'humanité s'était developper, les ténèbres étaient venues la réconforter et elle n'avait rien pût faire pour les empêcher, comme soumise à sa destinée, tout devait se terminer comme cela, elle ne serait que l'actrice cet effusion de sang et de malheur.

    La jeune femme à longue chevelure blonde était immobile et ne bougeait pas d'un muscle, ses muscles endoloris était un vrai sacrilège et le froid n'arrangeait rien, de toute manière c'était soi cette souffrance, soit celle que lui affligerait Noctis, plutôt mourir que de subir. La silhouette lointaine s'approcha d'avantage, une intonation, le son de sa voix, elle la reconnaitrait parmis milles. Rien n'avait changer en lui, il avait toujours cette expression, cette façon de parler qui lui donnait un air diaboliquement sexy et sensuel même si les paroles en elles mêmes avait pour but de blesser mentalement, la faire souffrir encore et encore, il ne s'en lassera donc jamais. Stella en soupira, ce n'était pas cela qui l'abbaterait, en ses années, elle en avait gagner de l'expérience, s'était un peu endurcie, si elle n'avait pas peur d'accepter les ténèbres en elle et de tuer de pauvres innocents, alors elle n'aura pas peur de sa personne, quoi que... A cette époque révolue, ses adultes sachant éperdument que les "Lucis" auraient raison d'eux, avait accepter la mort, la faucheuse était venu les saisir sans qu'ils ne la repousse, mais elle... elle en avait peur, elle ne voulait pas partir, elle était beaucoup trop jeune et avait préférer la fuir, à cette époque, la faucheuse n'avait pas chercher à la poursuivre, mais riant d'elle elle s'était promise un jour de revenir, ce jour ci... Stella ne pouvait supporter ce calme, et encore moins la distance réduite qui s'étendait entre elle et l'inconnu pas si inconnu que cela. Un noeud vint nouer son estomac, bien qu'elle en avait gagner en maturité et en force d'esprit, il persistait à être le seul individu qui l'effrayait réellement dans ce monde, sur ses mains sont répendu le sang de nombreux innocents, sa famille y compris et bientôt lorsqu'il la touchera, son corps tremblant et soumis pourra alors gouter à cette faucheuse qui lui avait échapper quelques années plus tôt.Stella soupira, un soupire à la fois inquiet mais aussi bourré d'ennui. Au loin elle pouvait voir la sortie de la ruelle, la lumière qui montrait les nouveaux endroits qu'elle avait à explorer, seulement face à elle, une barrière encore plus puissante que les ténèbres s'était dresser sur sa route , cette bannière s'appelait Noctis Lucis Caelum et cette fois par cette fois, elle en était entièrement sûre.

    « « Ta lumière est devenue bien faible...Exactement comme je l'avais prévue...Cela fait plaisir de te revoir Stella. Je craignait que les sans-cœur n'en est fini avec la seule vie de ce monde que j'ai épargner afin de crée mon chef d'œuvre. »

    Dissimulée sous cette capuche ne servait plus à rien mais pour son honneur elle la garderait. Elle n'avait pas envie d'observer de ses yeux appeurés l'homme qui l'avait tant fait souffrir, l'homme qui avait de grandes ambitions pour elle, de grands projets, tous des plus stupides. Elle ne voulait pas montrer à travers son regard, cette sensation de mal être qu'elle avait rien que par l'intonation de sa voix, montrer la peur n'était pas la solution pour fuir son problème, fuir.. Non elle n'avait plus envie. La blonde , le regard dans le vide observer le sol, puis ferma les yeux face à sa phrase. Afin de créer mon chef d'oeuvre pauvre fou... Il avait besoin d'elle pourquoi ? Son seul souhait n'était donc pas de la faire souffrir jusqu'au bout, elle n'avait jamais compris pourquoi il l'avait épargner elle plutôt qu'une autre. Lorsqu'elle était allongée, souffrante, ensanglantée sur ce sol froid et que des larmes vinrent à couler sur ses joues, pourquoi l'avait-il observer trembler sans abréger sa souffrance, il aurait pût cela l'aurait aider à rejoindre sa famille qu'elle cherchait désespéremment à rejoindre, que quelqu'un lui offre la mort par pitié, elle n'attend que ça.

    « Hum...Les membres de ta famille étaient réellement des êtres exceptionnels. A l'exception de ta personne, tous ont accepter bravement la mort. Je me demande si ses imbéciles auraient fait pareil en sachant qu'il deviendraient ainsi une partie de moi ! Tu n'a pas a te sentir faible Stella, pour toi-même tu a fait le bon choix, n'est-ce pas ce qui compte désormais ? »

    Tait toi ! Je ne veut plus t'entendre, laisse moi par pitié. La belle blonde avait conserver ses yeux clos, elle avait tenter de faire abstraction sur ce qu'il disait ou fesait, elle ne voulait plus l'entendre et s'imaginer qu'en gardant les yeux clos il finirait par disparaître, qu'il n'avait était qu'une apparition miraculeuse pour enfoncer le couteau dans la plaie, pour la maudire à tout jamais, seulement il était bien réel, même si elle ne pouvait le sentir, ses choses qui lui dit était si blessantes et si malsaines qu'elles vinrent lui poignarder le coeur à grand coups, il parait que les mots font plus mal que les coups, elle en était la preuve vivante, son coeur enchainer et emprisonner souffrait le martyre, les mots qu'il prononçaient était si brutales qu'ils le torturait sans pitié. Elle ne pouvait rien dire, rien faire juste subir. Ses imbéciles.. pourquoi n'avait-ils pas fuis ce jour la, ils auraient très bien pût fuir le château, sa génitrice, sa mère , elle s'en souviendra, de ce sourire faiblard qu'elle avait oser faire juste avant de mourir sous les cris d'une petite fille qui venait de perdre sa vie en un claquement de doigt. Stella, ce jour la elle avait hurler, pleurer, ses cordes vocales avaient trembler sous le poid des émotions, hurlant dans ce château maccabre et vide avant de se faire saisir par une main bienveillante qui l'avait transporter dans un monde ailleurs qui la protégerait de la soif de pouvoir et de désir de Noctis. Ce jour la ...

    ••• LOADING •••

    Musique d'ambiance ( seulement jusque la minute 1 )

    « - Va t-en ! »
    - Ou ca ? Qui..
    « Je t'en supplie fuis ! »
    - Mère..
    « Stella !! »


    Le château plus calme que la ville elle même, les trônes vides et sans souverrains, ensanglantés, une femme a genoux face à son meurtrier, à genoux face à cet homme. Les yeux clos cette femme ne prie pas que sa vie lui soit épargné se doutant fort que l'homme face à elle ne l'épargnerait pas, elle l'attend sagement, sa mort, rien ne l'attend dans ce monde de vivant, son mari avait rejoint le paradis, sa fille elle, ne tarderait pas à le rejoindre. Une reine ou souverraine à la merci de l'ennemi, comment une femme pouvait-elle lutter face à la puissance d'un homme. Non !! Elle ne pouvait mourir, plus loin des bruits de talons haut se font retentir, une respiration saccadée,essouflée se fait perçevoir dans tout le château, les larmes aux yeux, une princesse vint à franchir les portes de la salle du trône, les poussant avec force pour observer cette scène.

    « Oka'san !!»

    Ce mot elle l'avait prononcer avec tant d'émotion, tant de tristesse, son coeur mi plongé dans les ténèbres était déjà devenu si faible à l'époque. La jeune femme était si belle pourtant, une belle robe blanche sans bretelle décolleté fait d'une matière la plus solide possible était pourtant immaculé de sang, sa coiffure défaite avait laisser sa chevelure entière pendre le long de ses épaules, de son dos, des larmes étaient venus agresser sa peau si douce. Stella Nox Fleuret, avant dernière survivante craigner de voir sa mère morte à cette heure ci, mais ne fût rassurer losqu'elle pût l'apperçevoir à genoux face à cet homme aux yeux rouge sang. Plusieurs hommes de main firent leurs apparition, l'éloignant de sa mère et du prince ténèbreux, plusieurs hommes qui n'avait pas hésiter à lui donner de puissants coups pour que celle ci vinrent à s'incliner elle aussi devant le prince. Allongée au sol, la tête tournée vers sa mère, la belle princesse à la lumière pûre prononça de nouveau ce mot d'une intonation beaucoup plus faible qu'auparavant.

    « Vil prince.. tu as gagné cette bataille, je m'incline devant toi comme une souverraine vaincue.Epargne ma fille de ta haine et de ta soif de pouvoir je t'en prie... »

    Elle en avait était écoeuré de voir sa propre mère qui paraissait si forte, se mettre à genoux devant cet homme pour lui implorait pitié. Il lui avait répondu par un sourire sadique et sournois qui laissait tout de ses futures actions, elle n'avait rien pût faire, tremblante de partout la jeune princesse ne pût qu'observer l'ampleur des dégats, notamment lorsque l'une des lames tranchantes de l'ennemi vint à tranperser le corps de la souveraine déchue. Ses yeux s'écarquillèrent, elle s'était redresser pour hurler montrant sa souffrance, de nouveaux des coups vinrent à l'abattre au sol, au plus bas de celui ci, le carrelage était si froid, sa joue avait pût le sentir, ses jambes ne tenaient plus, elles étaient si lourdes, ses larmes ne pûrent s'empêcher de couler, elle trembler de peur, de haine, son coeur lui même ne saurait exprimer ce sentiment qui était venu la submerger à ce même moment. Un abbatoir, comme de pauvres animaux sans défense on était venu abattre enfant, bébé, famille entière, le royaume brulé, plongé dans le néant entier n'avait laisser pour survivante que cette chose rampant au sol. Le prince des ténèbres s'était approcher d'elle, elle s'en souvient encore, il ne lui avait jeter qu'un regard de pitié, comme un insecte, il lui avait épargner sa vie et avait disparu de la salle du trône avec ses alliés. Stella Nox Fleuret avait lever les yeux au ciel. Elle y croyait aux divinités, mais cette fois elle les avaient insulter, si un dieu existait pourquoi n'avait-il pas épargner sa famille, sa mère , ses amis, son royaume, ses pauvres bébé qui avaient toutes leurs vie devant eux. Elle en vint à les maudires, les dieux et les déesses, sa haine grandissante en vint même à maudire la race humaine, les individus, Noctis Lucis Caelum, les ténèbres s'étaient fait un plaisir de l'observer hurler à l'agonie, les larmes souillant son si beau visage durant de longues minutes. Pour finir par laisser ses prunelles se fermer, paraissant morte, la princesse ne fût soulevée qu'une heure plus tard par un homme. "Princesse ! Il faut partir,Il faut vous enfuir ! Le prince Noctis il a d'autre projets pour vous ! Par pitié , il faut fuir ! " .. Elle n'avait pas même réagit, s'était faîtes saisir la main comme une poupée de chiffon et avait entamé avec ce parfait inconnu une course longue et épuisante, ses yeux fixant le vide, le néant, elle était partie de son royaume, avec de puissants cris, des bébé hurlant, des enfants pleurant, des femmes priant les cieux de les épargner, un massacre, une boucherie humaine... Cette image était venue se graver en elle pour en faire une toile dont elle s'en souvint encore, encore et encore, cette souffrance, c'est par ces mots que Noctis lui avait fait rappeler tout cela.

    ••• LOADING •••

    Elle aurait très bien pût le rejeter, le pousser, lui hurler dessus, mais rien de tout cela elle ne fit.Stella demeurait immobile et ce même par les phrases empli de sarcasme que lui offrait Noctis, il avait raison, elle le savait. Mais il ne l'utilisera pas comme il avait utiliser sa famille, il ne parviendra pas à l'avoir, elle. Ce jour la , il n'aurait jamais dût la laisser vivre, sa pire erreur devenant son pire cauchemars. Stella tu est si faible, ce n'est pas de ta fine lame que tu parviendra à l'achever, il faut être tactique et réfléchir précisément, si seulement tu était plus forte. La fatigue n'arrange en rien les choses, regarde toi, tes yeux sont à deux doigts d'être fermés, morte d'épuisement, laisse la passer par pitié Noctis... Repenser à tout cela l'avait de nouveau affaiblie, les pauvres créatures humaines n'étaient rien pour elle, elle n'avait eu aucun mal à les abattre, mais lui, il savait comment la faire craquer, il était l'acteur principal de sa vie à elle, il avait voulu s'attribuer le rôle principal et y était parvenu à la perfection, Stella n'avait pût que l'observer, soumise. On dit que chaque personne est maître de son propre destin mais la concernant,elle, son destin était manipuler par Noctis lui même, comme une marionette, c'était Noctis qui en tirait les ficelles elle ne pouvait rien faire face à cela, se rebeller ? Oh oui, pour mourir ensuite pourquoi pas. Il fallait être franche avec soi même, la force du beau jeune homme était emplement supérieur à la sienne, aucun doute la dessus, il pouvait l'abattre en un claquement de doigt, il ne fallait pas être médium pour le savoir, elle en était consciente pour cela qu'elle la jouerait faiblarde, se rebeller sachant que notre force ne vaut pas un clou n'est pas une solution et puis la jeune fille était vraiment épuisée, elle ne sentait plus ses jambes, ni son corps tout entier. Doucement elle ouvrit de nouveau les yeux, sans pour autant retiré sa capuche, dans la profondeur de celle ci, elle avait tenter de l'observer, ce meurtrier.

    « Laisse moi passer... sil te plait... »

    La politesse.. Oh oui comme ci cela t'épargnerait, bien sûr. L'ex princesse fit un pas en avant comme pour montrer son envie de partir de la ruelle, de s'enfuir de celle ci, sans duel, sans combat. Elle connaissait Noctis et son envie de se battre et de montrer qu'il était le plus fort et si cela le rassurerait elle n'hésiterait pas une seconde à lui dire " Tu est le plus fort" si cela peut le rendre heureux alors pourquoi pas mais ce n'était vraiment pas le moment de la déranger. "Encore un pas" en avant, elle ne fesait que réduire la distance qui la séparait de Noctis, peu importe, laisse la partir, par pitié... Elle n'a pas la tête aux mots doux (ironie) et aux tendres souvenirs ( Je vois que la narratrice s'amuse), il avait gagner une fois, cela ne lui suffisait pas ? .. Laisse la partir, je t'en supplie, laisse la mourir en paix, Caelum.. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Noctis Lucis Caelum
Eternal Darkness
avatar

Nombre de messages : 173
♥ Flux : 179
Date d'inscription : 11/11/2010

Who are you ?
X I am..:
Munnies: 300

MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV Stella]   Lun 29 Nov - 23:13

    Oui, le jeune prince des ténèbres n'était pas le genre de personne a manquer d'ambition. Elle était même dévorante et très puissante, elle visait Kingdom Heart, l'univers entier. Il l'avait bien compris, même en se donnant a l'acte barbare suprême du sacrifice de son monde au nom de la puissance, il n'était pas parvenue a se libérer des chaines de servitudes de son enfance. Non, il avait été conçu pour servir, ce qu'il n'avait certes pas fait, mais aussi pour détruire, une mission qu'il avait effectué avec fureur et zèle. Le jeune homme ne voulait pas laisser dans l'histoire l'image d'un vulgaire pion qui n'avait jamais été capable de faire quoi que ce soit d'autre que ceux pour lequel on l'avait entrainé et élevé depuis des années. Non, c'était hors de questions ! Il briserait les chaines de sa destiné, il serait assez fort pour s'emparer, devenir lui-même le cœur des mondes. Et ce chemin passait par Stella Nox Fleuret. Il avait besoin d'elle, depuis le jour ou il l'avait vu, elle exerçait sur son être une fascination étrange que la jolie princesse déchue avait probablement du mal a saisir. Pourquoi cet homme avait-il jeté son dévolue sur celle qui était a priori son opposé ? Il y avait plusieurs raisons que l'on pouvait invoquer afin de justifier un choix aussi curieux : le plaisir de voir un être de lumière pure chuter dans les ténèbres était l'une d'entre elle, mais également le fait que les pôles opposés s'attirent toujours. De la même façon qu'elle trouvait sa manière de s'exprimer très sensuelle, il la trouvait attirante et gracieuse, bien plus que toutes les femmes qu'il avait séduite.

    Elle ne semblait pas vouloir lui montrer son magnifique visage, restant dissimulée derrière cette capuche immaculée qui n'était plus très adaptée a son état, puisqu'il était parfaitement capable de ressentir les ténèbres de son âme. Il avait su parfaitement s'y prendre pour semez la graine du mal au sein de cette jeune femme qui aurait put pourtant être une princesse de cœur si son éducation s'était poursuivit sous les meilleurs hospices chez les Fleurets. Il avait sut frapper au bon moment, s'il avait encore attendu quelque peu, tout aurait été perdu et il aurait été alors impossible de la faire basculer car elle aurait irrémédiablement adoptée la mentalité ridicule de la lumière. Elle était encore plus belle ainsi dans l'ombre, mais également plus désirable. De ce coté la, il estimait qu'elle avait fait des progrès et il était donc satisfait de ce qu'elle était devenue. Toutefois, elle était encore accablée par le poids de sa faute et elle avait baissée la tête tout d'abord face a la provocation du prince, ne voulant pas lui répondre. Ce coté n'était pas satisfaisant, il était nécessaire qu'elle s'en détache afin de pouvoir encore progresser. Plus de regret, plus de remords...Voilà des choses importantes dans la mentalité du mal. Pourtant, il se nourrissait toujours de sa souffrance, il aimait cela, même s'il voulait la voir autrement, il savait qu'un jour ou un autre, elle craquerait.

    Lui aussi n'avait pas oublié, la manière dont il avait prit la vie de cette planète entière en commençant le massacre par son propre royaume. Les Fleurets n'avaient rien vu venir, jamais rien ne filtrait d'habitude de la forteresse des ténèbres et le père du prince était un homme paranoïaque. Oui, ce jour la, il avait été envahi par un sentiment de puissance des plus agréables, ce jour la, il avait eu l'impression d'être dieu. Manipulant toutes ses épées avec virtuose, il avait affronter dans un combat pourtant a handicap sa mère et son père sans faillir, s'amusant même avec eux afin de pouvoir les détruire en leurs faisant bien comprendre qu'ils étaient désormais passé et qu'il était la relève. Il s'était contenté de répondre a l'injonction paternelle « Je vient prendre la succession père... » mais en réalité, il n'avait jamais eu l'intention de reprendre les reines du royaume de Ténébrae, simplement le plonger définitivement dans les ténèbres et le sang pour l'éternité et c'était ce qu'il avait fait. Lorsqu'il eu fini de transpercer le cœur de ses parents, il avait massacré toutes la maisonnée avant d'invoquer ses serviteurs ténébreux connu ici sous le nom de Sans Cœur. C'était grâce a eux qu'il avait tenu Stella a l'écart, les contrôlant a la perfection.

    Il le savait, ses paroles allaient réveiller les souvenirs les plus douloureux de la jeune femme, il les avaient choisit avec soin, il s'agissait de chose qui infligeait bien plus de blessure et de souffrance qu'une lame acérée se plantant dans votre cœur. La mort en elle-même était une délivrance, une manière d'obtenir enfin la paix qu'il avait refusé a la magnifique blonde lui faisant face. Non, son destin était tout autre, si encore elle était prête a l'assumer pleinement. Noctis n'avait peur de personne, plus même du mystérieux personnage en cape noire qui l'avait entrainé durant quelques années durant sa pré-adolescence. Elle releva finalement la tête pour ne laisser s'échapper de ses lèvres qu'un murmure suppliant lui demandant de la laisser passer, l'implorant même. Elle songeait qu'il n'attendait rien d'autre que des flatteries, des choses qui gonflerait son égo et le rendrait bien plus enclin a la laisser passée, mais elle n'y était pas du tout, cela n'était pas une reconnaissance de sa toute puissance qu'il attendait d'elle, d'ailleurs, il avait même une sorte de proposition a lui faire. Elle fit un pas vers lui, puis un autre, il la laissa se rapprocher de son être mais pas de la dépasser, puisqu'il leva les bras d'un seul coup afin de lui saisir les épaules et murmura alors


    « Pas si vite... »

    En laissant un mince sourire se dessiner sur son visage. Le jeune homme n'était en effet pas décidé a la laisser partir maintenant. Levant ses deux mains vers sa capuche, il la retira rapidement, si vite qu'il tira la cape blanche en même temps et la laissa voler sur le sol en la relâchant d'un geste ample vers l'arrière, bien décidé a ne pas la laisser se dissimulé encore. Puis il leva la main vers son menton et le releva afin de pouvoir plonger son regard rouge sang dans le sien, juste le temps de savoir quel genre de sentiment pouvait se bousculer au travers de l'esprit de la jeune princesse. Il la lâcha cependant ensuite afin de tourner autour d'elle a l'image d'un prédateur atour de sa proie. Il regardait sa silhouette, n'hésitait même pas a laisser sa main gauche glisser sur les courbes de la blonde, sans aucune gênes quelconque, comme s'il estimait ses progrès et faisait même observer ses commentaires alors qu'il avait un instant fermer les yeux, comme pour inscrire une image mentale de la jeune femme dans son esprit

    « Magnifique...Tu est devenue une fleur si magnifique Stella, mais les voiles blanc ne te convienne plus. Pourquoi ne pas te tourner vers les robes noires ? Je suis sur qu'elle serait bien plus adaptée a ta nouvelle stature. »

    Il termina son tour en revenant devant elle, mais cette fois, il ne croisa pas les bras. Dans un sens, il la testait, il voulait savoir jusqu'où elle le laisserait aller et le laisserait parler. Sa peur semblait très grande, elle aurait du mal a s'en défaire tant qu'elle entretiendrait un complexe d'infériorité aussi grand. Si c'était flatteur pour lui, il voulait qu'elle prenne conscience de son véritable potentiel. Il ne la lâchait pas du regard en tout cas et cela devait être particulièrement dérangeant pour la blonde, car l'on ne pouvait pas spécialement affirmer qu'il était rassurant, bien au contraire, c'était presque comme s'il l'avait déshabillé du regard afin d'essayer de connaître le moindre de ses secrets, que l'on parle d'ailleurs de ceux de son âme comme de ceux de son anatomie. Le jeune homme avait fait en effet quelque chose d'assez similaire dans le fond, car c'était aussi bien la profondeur de l'âme noire de la dernière des Fleurets que ses courbes physiques qu'il avait recherché a estimé ici. Il reprit enfin la parole afin d'entrer dans le vif du sujet, pour lui faire comprendre ce qu'il attendait d'elle

    « Mais aujourd'hui, malgré les apparences, je n'est pas l'intention de torturer ton âme plus que nécessaire. Je sais que tu entend dorénavant l'appel des ténèbres et que tu ne peut plus y résister. Mais ce que je te propose, c'est d'apprendre a en faire réellement usage comme je l'est fait. Contrôler les Sans Cœurs et utiliser ses arcanes. En somme, te permettre de te libérer des chaines que tous on construit pour toi durant tant d'année et choisir toi même ton destin comme je le ferais lorsque tout sera terminé... »

    Il laissa la proposition en suspens un moment, elle devait s'être attendue a tout sauf une proposition d'aide. Le jeune homme savait très bien manipuler son monde afin d'obtenir ce qu'il souhaitait. Il tendis soudainement la main, permettant a Stella si elle le souhaitait de la prendre. Quitter définitivement le paradis de l'enfance pour l'enfer de l'âge adulte. Il ne faisait nulle doute qu'il ne serait pas des plus conciliant avec elle, qu'il n'hésiterait pas a se montrer des plus cruels ou violent, mais la était l'apprentissage des arts obscurs. La puissance vient de la souffrance avec ce genre de pouvoir et il allait falloir qu'elle assimile cela, aussi bien la souffrance que l'on infliger a ses ennemis que sa propre souffrance, tout pouvait devenir une source de pouvoir apte a être fortifiée et rendu très puissant. Il repris une dernière fois la parole et dit alors

    « Vient avec moi...Ensemble, nous pourrons devenir les maitres de cet univers... »
Revenir en haut Aller en bas
Stella Nox Fleuret
Silly Queen Disco...♥
avatar

Féminin
Nombre de messages : 123
Age : 26
Relation : La Faucheuse • Noctis Lucis Caelum.
Ennemis : L'humanité • Noctis Lucis Caelum
Arme : I don't want to hurt youu .. I Just want to fuck youu
♥ Flux : 135
Date d'inscription : 02/03/2010

Who are you ?
X I am..:
Munnies: 300

MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV Stella]   Mar 30 Nov - 20:19

    Le passé reste le passé et ce peu importe notre volonté, nos ambitions ou notre courage, les évènements antérieurs de toute une vie ne seront jamais de retour dans notre monde, autant les morts subsistent par leurs apparence fantomatique autant un royaume ruiné ne reste qu'un tas de poussière. Stella Nox Fleuret n'avait jamais tenter d'imaginer son passé dans l'avenir, voir aussi au présent, même si pourtant sa vie et son enfance fûrent un véritable cauchemars, que dis-je, non pas l'enfance mais plutôt son adolescence. L'âge critique ou les enfants hurlent pour tout et pour rien, préférant les coups au dialogue et les mensonges à la vérité. A cet âge la pourtant, la belle princesse était déjà au courant des sombres ambitions du royaume ennemi, elle n'avait cesser de se mettre en garde, même pour un rien, un orage. La jolie blonde n'en était pas à son premier ni son dernier cauchemars, elle en avait fait par centaines et toujours le même, celui de voir son magnifique royaume être réduit au néant par Noctis Lucis Caelum... Noctis Lucis Caelum, c'était ce prince voisin il paraissait froid, distant, méchant même, il avait cet manière de regarder les individus l'entourant qui en fesait un être néfaste aux yeux appeurés de la belle Stella. La première fois qu'elle l'avait vu c'était en Septembre, non Octobre.. peut-être Decembre, la première fois qu'elle l'avait vu c'était lors de ce bal organisé pour les 15 ans de la Princesse Fleuret, tout les royaumes aux alentours avaient était conviés, il fallait être franc , les Fleuret avait toujours tendance à éxagérer sur leurs fêtes, fesant passer un petit événement à une cérémonie mondiale. La salle était vraiment bien décorer ce jour la, des fleurs blanches partout, des parures, des dorures, des lustres plus haut que le ciel, des fresques, de la dance, de la musique et des regards partout river sur elle. Il y en avait des sympathiques et des moins sympathiques.. Parmis tout ses invités, la plupart d'entre eux étaient à la cour pour séduire la belle, n'oubliez pas qu'à l'époque et en ce qui concerne les "Roi et les Reines" les familles marier très tôt leurs enfants, Stella avait l'âge idéal pour épouser un homme, 15 ans était parfait pour devenir une future héritière, une future dirigeante, mais pourtant rien de tout cela ne l'interessait et à vrai dire seulement un garçon était parvenu à attirer son attention. Ce garçon, je veux bien entendu parler du Prince ténèbreux, Noctis Lucis Caelum, 16 ans, charmant à en mourir sur place, diaboliquement sexy par son regard, un seul de celui ci vous fait paraître nue à ses yeux, gêner par sa précense et son charisme mais même si tout ses éléments auraient pût faire un époux potentiel, Stella Nox Fleuret ne cesser de croire qu'il était le futur assassin de sa famille, ce jour ci, elle lui avait accorder une danse, une fois la parole puis plus rien. Ce jour ci, c'était un 1er Decembre.. Un 1er Decembre, comme aujourd'hui.

    Ce manteau blanc de soie était l'unique bagage qu'elle avait pût prendre durant son voyage entre les mondes, il était la seule chose qui ne la mettait pas à nue, elle n'avait pas envie de montrer son virement de bord, son passage de la lumière aux ténèbres seulement ça ne serait pas cette couleur écarlate qui changerait quoi que ce soit et de ça, la jeune femme en était bel et bien consciente, les vêtements ne sont rien face à l'attitude, c'est elle qui compte le plus, et dans son cas, dans sa froideur, pâleur et tristesse, la belle blonde montrait plus une envie meurtrière ténébreuse qu'un sourire et une joie lumineuse. Comme n'importe quel petite naive de son âge, elle aurait aimer que Noctis fasse abstraction sur cette chose, qui le lui laisse de toute manière elle n'avait plus rien à montrer si ce n'était qu'un malheur sans fond et une haine profonde pour son être. Elle l'avait toujours détester et ce depuis ce jour marquant son existence, celui ou elle était devenue Stella et non plus Mademoiselle Nox Fleuret d'une grande lignée réputée. Les ténèbres étaient venues trouver refuge chez elle le jour même ou son royaume broyer du noir, ou elle ne parvenait plus qu'à entendre ses sanglots, ses cris et ses larmes coulant doucement sur ses joues agressées. La tristesse engendre la colère , la colère, la haine et cette haine n'est autre que l'appel à l'aide des ténèbres, si nous ne voulons pas mourir sous notre peine alors il faut se faire sauver d'une quelconque façon quitte à en perdre la raison. Ce passage soudain de la lumière aux ténèbres elle l'avait ressentie, cette douleur qui lui poignarder le coeur, cet impression de paraître vide et sans sentiments, complétement stoique et insensible au point même qu'un enfant mourrant juste sous ses yeux ne lui fesait pas plus mal que ça, elle pourrait même le tuer de ses propres mains si cela peut abréger ses souffrances. En l'espace d'une petite année, Stella était devenue diaboliquement malsaine, sournoise,menteuse et meurtrière tout ce que le bien longtemps lui avait interdis de faire, elle n'obéissait plus qu'à sa propre volonté, retrouver Noctis et le tuer, anéantir les mondes heureux et joyeux car leur bonheur trop superficiel avait pour but de l'aggacer profondément.Complétement perdue, dêchue... Elle espérait pouvoir retrouver sa lumière même si celle ci était déjà bien loin d'elle.

    Douleur, peine, déchirure, il fallait en finir et rapidement. Son état actuel ne lui permettait pas de subir les sarcasmes du prince, elle avait besoin de passer cette frontière la séparant du monde extérieur, de la réalité et du présent, oui car en précense de cet homme, la jeune femme avait l'impression d'être de retour dans son passé, dans son malheur. La lumière blanche qui se trouvait au fond de la ruelle était drôlement attirante, elle qui en avait peur , cette fois elle en était attiré, devoir passer son pire cauchemars pour la retrouver, Quel ironie n'est-ce pas. La situation actuelle est tout à fait représenter, qui sait si Stella ne reviendrait pas dans la lumière une fois Noctis détruit, elle n'en savait rien mais en attendant ce qui la pousser réellement à rester dans les ténèbres était cet homme, son sourire débile et sournois et son attitude arrogante qui lui a fait obtenir le parfait surnom de "Danger Apocalyptique".. Soyons sérieux. La jeune femme fit un pas, puis un autre montrant réellement qu'elle tenterait par tout les moyens de le passer, elle n'était plus la frêle gamine qui était allongée au sol pleurant les larmes de son corps, sa famille entière détruite. Cette fois, la belle blonde était déterminé, même si intérieurement la peur d'être broyée dans les mains du prince s'offrait à elle, elle ne reculerait pas et continuera d'avancer jusqu'à ce qu'il finisse par la laisser dépassé cette fichue ruelle ce qui apparemment ne semblait pas être le cas. Dans sa marche elle fût vite interrompue, l'homme sombre avait déposer ses "Sales pattes" sur ses épaules aussi fragile que du verre la retenant contre sa volonté. Sans une parole, elle s'immobilisa sur place, ses muscles tendus et raides ne semblant répondre à l'appel de son cerveau car si ils venaient à réaliser sa volonté, c'est en courant qu'elle serait partie d'ici. La jeune femme soupira, gardant ses yeux clos... Elle connaissait Noctis, elle savait éperdument qu'il ne la laisserait pas partir sans "jouer" avec elle un peu plus longtemps mais cette fois elle n'avait ni l'envie, ni le temps, son esprit en lui même était flou, ses pensées avaient beaucoup de mal à se dessiner, la fatigue la prenait petit à petit.

    « Pas si vite... »

    Mon Dieu quel pétrin... C'était le cas de le dire. Etes vous rassurer quand quelqu'un que vous n'aimez pas forcément ,qui se prend un plaisir fou à vous torturer et qui en plus vous trouve attirante vous dit cette phrase? Personnellement moi je ne le suis pas et d'ailleurs la suite est bel et bien démonstratif de ce dont je penser quelques minutes auparavant. En pas même deux secondes, il lui avait tout retirer... Je m'explique. Volonté, Couverture, espoir. En gardant ce manteau l'espoir de retourner dans la lumière par sa volonté à travers cette couveture était une chose captiale pour elle, cette soie blanche, cette couleur elle l'avait rechercher et c'est pour cela qu'elle se cachait aux yeux des autres, elle n'avait pas envie de leur montrer sa véritable nature. Dans ce monde tout est visible, de votre orientation en passant par votre mentalité elle même. Quelqu'un qui se trouve noyé dans le néant est beaucoup plus visible qu'une personne lumineuse, de un parce que ce genre de bisounours complétement cul-cul fait parti du quotidien des habitants mais en plus l'orientation "Lumière" est celle de la plupart des habitants de Traverse. Une seule personne sombre,perdue, ténèbreuse qui vient au milieu de nombreuses petites lumières ne me dîtes pas que c'est les lumières que l'on remarque en premier, par pitié... Elle se sentait nue face à lui au sens figuré bien entendu. On se serait crû dans un film, le jeune homme qui de ses deux mains fortes retire la capuche de la jolie et innocente ( ironie) jeune femme , de sa force brutale finit par lui retirer entièrement le manteau pour le laisser tomber au sol dévoilant l'identité de son interlocutrice, ne me dîtes pas que vous n'avez jamais vu ce genre de cliché, pour ma part , si... Noctis et Stella vous en font d'ailleurs une parfaite représentation.

    Son corps était visible, elle portait cette jupette noire assortie à sa paire de bottes lui remontant jusqu'au niveau des genoux et ce petit débardeur blanc accompagné d'un gilet de la même couleur. Ses épaules, ses bras étaient eux mis à nus, sa longue chevelure était aussi lisse que de la soie , blonde écarlate et douce venant se déposé tout le long de son Homoplate, s'arrêtant à sa poitrine généreuse. Ses courbes étaient drôlement bien mis en valeur, la jeune femme en avait gagner en maturité et en corpulence, elle n'était plus cette femme frêle et plate qui en une pichenette pouvait s'effrondrer au sol.Les temps ont changés et pourtant, pour elle, rien n'avait réellement changer, Noctis était toujours vivant, il souriait toujours d'un air pervers et sournois, son regard était à la fois effrayant et à la fois excitant, entre nous qui n'a jamais rêver de se faire observer ainsi par un homme aussi sexy que Noctis lui même. Sa tête baissée, laissa cependant ses prunelles être visible, ses yeux de nouveau ouvert montrer une couleur bleu nuit quelques peu triste, nostalgique. La jeune femme devint alors "La poupée du grand méchant loup". Elle sentit la main du beau ténèbreux venir se poser sur son menton pour le relever, il plongea son regard dans le sien et à ce moment même, la belle blonde sentit un énorme frisson venir lui parcourir la colonne vertèbrale toute entière. Son regard, ses yeux, ils étaient rouge sang, une couleur rarissime chez les individus de notre espèce, Noctis avait tout pour être différent des autres, la jeune femme se perdit quelques instants dans ses yeux, à travers ceux ci elle pouvait voir l'envie , le désir meurtrier de Noctis sur sa personne, sur le monde entier lui même, un miroir qui lui montrait la puissance de son adversaire, et les meurtres qu'il avait dû commettre depuis la dernière fois qu'ils s'étaient vu. A l'opposé même du sien, il y avait celui de Stella, bleu ciel, montrant une pureté quelque peu corrompue, une tristesse et un désespoir, une envie de tout lacher, de s'évader sûrement. Oui, Stella et Noctis étaient à eux deux des opposés très intéressant. Sa main vint à quitter son menton, il s'effaça, tant mieux, elle ne pouvait plus supporter ce regard oppressant sur ses magnifiques prunelles. Ce regard qui ne l'avait pourtant pas réellement quitter...

    Noctis.. Il n'était plus devant elle, ni face à elle, mais il était derrière elle et sur les côtés, il l'analyser.La jeune femme avait beau rester immobile sans bouger un muscle, elle pouvait de suite deviner ou se tournait le regard du jeune homme ce qui la rendait très mal à l'aise. Sur le point de craquer, c'était une chose dont on pouvait penser en ce genre de situation. Docile et gentille jeune fille qui se laisse ainsi "trippoter ? " non toucher simplement les courbes mes amis, oui car en l'espace de quelques petites touchettes de notre prince sur sa silhouette, la princesse ne daigna emettre une quelconque opposition à croire que sentir les mains de Noctis sur elle ne la dérangeait pas tant que ça, bien au contraire. Son coeur se mit à battre beaucoup plus vite, la manière dont Noctis rodait autour d'elle n'avait rien de rassurant, on aurait crût qu'il se jetterait sur elle sans lui laisser le temps de respirer, un lion venant attaquer une pauvre gazelle sans défense, sans défense.. ou presque.

    « « Magnifique...Tu est devenue une fleur si magnifique Stella, mais les voiles blanc ne te convienne plus. Pourquoi ne pas te tourner vers les robes noires ? Je suis sur qu'elle serait bien plus adaptée a ta nouvelle stature. »

    Si tu savait idiot, si tu savait.. Elle n'a nullement besoin de tes petites réflexions ou conseils pour vivre, loin de la. Stella sait encore s'habiller toute seule ou même lasser ses chaussures ( la références mes amis..), elle n'a pas besoin d'un prince à moitié mégalomane pour savoir comment se vêtir, la couleur de ses vêtements lui importait peu tant qu'elle n'était pas nue, quand à la fleur devenue magnifique, mouais pourquoi pas, une rose blanche devenue noire il n'y a rien de magnifique la dedans.Sa nouvelle stature de petite écervelée qui mérite de périr par une folie constructive par l'effet qu'elle peut ressentir en regardant le Prince ténèbreux, Oh oui ! C'est très interessant, j'adhère à votre idée monsieur Caelum. Non plus sérieusement, de savoir qu'elle était devenue belle ou magnifique cela lui importait peu, Noctis avait beau être l'homme le plus "Classe" question attitude et physiquement il n'en restait pas moins un pervers dégoutant qui adorait voir Stella dans toute sa splendeur si vous voyez ce que je veux dire. De nouveau, un soupire. De toute manière elle ne pouvait répondre autre chose que cela, vanter son apparence ? Hors de question ! Elle n'avait pas non plus besoin d'être lèche botte vis à vis de son futur meurtrier. Noctis tu est beau , Oh que tu est sexy ! Mais oui, bien sûr.. La jeune femme laissa ses bras pendre le long de son corps, en la regardant on aurait vraiment crû qu'elle serait une oeuvre d'art. Noctis vantant sa beauté, tournant autour d'elle pour l'analyser, mademoiselle Fleuret qui reste droite comme un piquer, oui c'est bien cela une oeuvre d'art, pourquoi pas la lustrer pendant qu'on y est. Elle ressera les poings. Non il ne manquez pas de culos, son regard observant l'horizon vint de nouveau croiser celui du prince lorsqu'il daigna finalement réapparaître devant elle après sa ronde.

    « « Mais aujourd'hui, malgré les apparences, je n'est pas l'intention de torturer ton âme plus que nécessaire. Je sais que tu entend dorénavant l'appel des ténèbres et que tu ne peut plus y résister. Mais ce que je te propose, c'est d'apprendre a en faire réellement usage comme je l'est fait. Contrôler les Sans Cœurs et utiliser ses arcanes. En somme, te permettre de te libérer des chaines que tous on construit pour toi durant tant d'année et choisir toi même ton destin comme je le ferais lorsque tout sera terminé... »

    Il ne machait pas ses mots, mais une part de vérité était perçue dans ses paroles. L'appel des ténèbres, il était réellement difficile d'y faire obstacle, il était tentant le fourbe, il avait noyer son coeur et la seule façon pour elle de s'en sortir était de jurer fidélité en cette nouvelle force qui était venue se nicher en elle. Les ténèbres, elle n'en avait pas réellement peur, sa haine était fondée , son esprit quand à lui était beaucoup plus lucide, détruisant petit à petit la naiveté qui lui avait longtemps poser problème.Elle n'avait pas peur de ces arts obscurs, elle en était même comme attirée, il fût un temps ou elle eut besoin d'adaption à cette chose qui s'était emparé de son âme mais au fur et à mesure que les jours s'écoulent, Stella ne fût que satisfaite de ce qu'elle était réellement devenue. Son avenir, elle voulait le bâtir loin de Noctis, voir même sans Noctis même si une petite part en elle restait la gamine cupide qui en était tomber amoureuse des années auparavant. Oui, tomber amoureuse, sous le charme, il avait était le seul garçon qui avait réellement fait battre son coeur, avant que ne se dévoile ses véritables intentions. De savoir si un jour elle viendrait à venir à bout de cet homme, c'était une chose bien improbable, mais peut-être tenter de s'opposer à lui et ses propositions, cesser d'en succomber. Son destin, elle serait la seule à en décider, elle n'avait besoin de personne pour cela, libre de ses actes , consciente de ce qu'elle fesait, la jeune héritière ne succombera peut-être plus aux demandes humaines, peut-être juste concernant la mort... Si elle n'avait besoin des autres, alors de Noctis encore moins mais pourtant une petite partie d'elle était attiré par son aide, être entraîner en quelque sorte par votre ennemi revient à penser qu'un jour vous pourrez le surpasser, et si c'est cela, Stella n'aura pas a faire d'effort et de trouver milles et une techniques pour en venir à bout. Non tout cela paraissait beaucoup trop simple... Par pitié ne parler pas de techniques, de mort et d'entrainement, elle en avait assez entendu, ce qui l'interessait plus qu'autre chose était le sommeil et son envie de dormir. La belle blonde muette, faut-il réellement le préciser pour le savoir, ferma quelques instants les yeux pour se remettre en question, fascinante proposition... Non. Ses yeux de nouveau vinrent à s'ouvrir lorsqu'un geste quelque peu curieux , même déplacé lui fût adresser. Noctis venait de tendre sa main vers elle, presque "Amicalement", c'était une blague , la jeune femme arqua un sourcil, perturbée par son geste.

    « Vient avec moi...Ensemble, nous pourrons devenir les maitres de cet univers... »

    C'était une blague j'espère, car ci c'était le cas, elle était vraiment de mauvais gout. De nouveau elle soupira, quel idiot, croire qu'elle accepterait de "Régner sur les mondes avec lui". Son rêve était beaucoup trop étendu, beaucoup trop voir même totalement impossible. Elle savait que Noctis avait toujours eu des attitudes quelques peu éxagérées mais celles la relevait plus du risible qu'autre chose. Un sourire de coin se forma sur ses lèvres, laissant son prince quelques temps dans un silence accablant.Elle baissa la tête de nouveau et se mit à rire doucement, discrétement, un rire moqueur qui se foutait amplement de la proposition de Noctis, il était complétement fou, c'était interessant mais sa proposition,elle,elle ne l'était pas... Lui faire perdre son temps avec de tels âneries,non merci. Elle fit de nouveau un pas en avant, elle n'avait toujours pas abandonner son idée de quitter cette maudite ruelle surtout en apprenant les intentions de Noctis. Il avait besoin d'elle ? Elle, non, point final. Stella repoussa de sa propre main celle de Noctis et plongea son regard dans le sien, malgré la peur qu'elle pouvait ressentir face à cet homme, cette fois, elle serait déterminé.

    « Il me semble t'avoir gentiment demander de me laisser passer...Tes paroles ne me servent à rien Noctis, pareil que ton petit univers de sombres présages dont tu veux être le roi, j'ai passer l'âge de jouer à la maman et au papa, je ne jouerait pas le rôle que tu veux que je soit dans ton histoire..»
Revenir en haut Aller en bas
Noctis Lucis Caelum
Eternal Darkness
avatar

Nombre de messages : 173
♥ Flux : 179
Date d'inscription : 11/11/2010

Who are you ?
X I am..:
Munnies: 300

MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV Stella]   Ven 3 Déc - 19:11

    Il était vrai qu'ils incarnaient parfaitement certain cliché des comptes pour enfant que lui-même trouvait d'un ennui a faire dormir debout n'importe quel zombie, mais pourtant, l'on était presque dans celui de la princesse et du prince charmant, sauf que le prince charmant en question était un être des plus détestables dont les ténèbres étaient très puissantes et destructrice alors que la princesse avait perdue sa lumière au profit des forces de l'ombre, se laissant glisser sur la pente dangereuse du désir de vengeance et de la destruction comme son prince charmant. Oui, ce jour là, il s'en souvint très bien, elle lui avait tapée dans l'œil et lui aussi avait sut attiré son attention. Son père l'avait bien vu et il en fut ravi, persuadé que le fils finirait par épouser la fille de celle qu'il avait voulu obtenir autrefois, mais Noctis n'avait pas obéit. De toutes manières, même s'ils avaient décidé a l'époque d'entretenir une liaison, la famille Fleuret n'aurait jamais approuvé cette union, qui aurait put alors être sincère...Mais aujourd'hui, tout était différent, les ténèbres avaient tout emporté, détruit le monde et mis fit a cette possibilité d'arrangement heureux. Il ne restait donc plus que la guerre et les ténèbres...

    Avait-il choisit la date au hasard. La rencontre semblait purement fortuite, surtout qu'il était ici avant elle mais il était toujours difficile de dire si l'aspirant divin compter sur la chance ou au contraire était capable de se montrer aussi calculateur même dans des moments pareil. Ce qui était sur, c'était que cela correspondait parfaitement a la date de leur première rencontre, lors de ce banquet ou chacun n'avait existé alors que pour l'autre, un petit amour puéril qui n'avait survécu a l'épreuve du temps, détruit par la quête de pouvoir du prince de Ténébrae qui avait sacrifié son propre monde afin de pouvoir obtenir un pouvoir assez grand pour lutter avec les plus grands de cette galaxie et être a même d'obtenir Kingdom Heart de lui-même. Pourtant, il n'avait su oublier, tout comme elle d'ailleurs, dans un coin de sa tête l'attirance qu'il ressentait pour Stella. Dans le fond, il avait une certaine faiblesse envers elle, peut-être qu'elle faisait de la magnifique blonde la seule personne apte a réellement l'assassiner, même s'il était très difficile a vaincre. Aujourd'hui, il lui tendais la main, mais encore fallait-il que la jeune femme soit capable en quelque sorte de tourner le dos a son passé, de faire table rase pour accepter la place qu'il voulait lui confier et force était de constater que pour l'instant, cela n'était guère le cas...

    Elle semblait presque lassée de devoir l'entendre et elle fit un pas en avant avant d'écarter la main qu'il lui avait tendu. Il avait toujours eu le sens de la mise en scène, mais il comprit par ce simple geste qu'il essuyait un refus, ce qui avait tendance a l'exaspérer grandement, mais pour l'instant en tout cas, il parvenait a conserver son calme de manière impériale. Elle osa même se moquer de lui en éclatant de rire, mais pourtant, il ne semblait toujours pas décidé a vouloir bouger un muscle, peut-être simplement parce qu'il se savait bien plus fort qu'elle et donc qu'il pouvait, si elle devenait trop encombrante, la brisé comme une vulgaire brindille. Mais la jeune femme n'en était, heureusement pour elle, pas encore arrivée la malgré son insubordination. Elle rappela qu'elle lui avait gentiment demander de la laisser passer, en affirmant qu'elle avait passée l'âge de jouer au papa et a la maman et qu'elle ne prendrait pas la place qu'il voulait lui confier dans cette histoire. Il soutint son regard qui était devenu plus déterminé malgré la peur au fond d'elle. Combien de fois avait-elle finalement, découragée, souhaitée la mort ? Plusieurs dizaine a en juger par les marques les plus profondes dans l'éclat bleu désabusé qu'elle tournait face a lui. Il ricana avant de reprendre alors


    « Tu prétend donc ne pas avoir besoin du pouvoir ? Pense tu pouvoir me tuer ainsi, en restant reposée sur tes lauriers et en te contentant de dormir dans une chambre d'hôtel a longueur de journée ? Tu semble désirer la mort comme une délivrance, mais elle serait bien trop douce pour que je l'accorde a quelqu'un d'aussi exceptionnel que toi et je dispose de moyen bien plus douloureux de faire disparaître quelqu'un. »

    Non, la mort serait trop belle si elle finissait par lui casser les pieds...Ceci n'était pas une menace mais davantage un avertissement de son point de vue corrompu et totalement mégalomane. Le jeune homme ne reculait devant rien pour obtenir ce qu'il souhaitait et pour l'instant, c'était elle qui désirait. Si pour cela, il avait besoin d'utiliser l'intimidation, alors il n'hésiterait même pas une seule seconde. Toutefois, il ne voulait pas aller trop loin pour l'instant, peut-être afin d'éviter de trop en faire et de risquer de la faire fuir. Non, c'était tellement plus amusant qu'elle reste et qu'il puisse ressentir pleinement tout ceux a quoi elle pensait, se nourrir de ses aspirations et de ses peurs. Oui cela était d'un goût exquis. Il éclata même de rire, il la trouvait ridicule, elle était incapable d'accepter les opportunités offerte par les erreurs de ses ennemis, elle n'était pas encore assez ténébreuse pour pouvoir se rendre compte de tout le potentiel de cet offre. Pourtant, il en restait persuadé, le sort de la galaxie serait décidé entre leurs propres mains, eux les derniers survivants de Ténébrae. Il retrouva finalement son sérieux en croisant les bras, elle était belle et amusante et il n'allait pas la lâcher ainsi, non, aujourd'hui serait un jour spécial ou ne serait pas, foi de Caelum !

    « Enfin, c'est ton problème. Si tu désire rester dans l'enfance et les jupes fantômes de Papa Maman plutôt que de te prendre en main, cela ne me regarde pas...Mon offre a une durée déterminé. Je sais qu'au fond de toi-même, tu brule d'envie d'accepter, les ténèbres de ton cœur on besoin d'un guide pour progresser et je suis le seul apte a t'apprendre, quoi qui était incapable de quitter mon regard, voudrait tu apprendre de la main d'un vulgaire manant ? »

    Qu'importe le maitre qu'elle pourrait trouver, il ne serait jamais aussi fort que lui...De plus, si elle restait en autodidacte elle ne parviendrait jamais a combler l'écart avec lui car sa progression restait exponentielle, il était encore plus fort que lorsqu'il avait détruit son propre monde. D'autant plus que maintenant, il avait soumis a sa volonté le puissant Sans-Cœur Guardian qui avait été crée a la destruction de son monde. Pour l'instant, il comptait encore sur le bon sens de la blonde mais celle-ci ne ressortirait pas indemne si elle décidait de s'entêter a vouloir se moquer de lui et refuser son offre. Il semblait disposer toutefois a attendre peut-être quelque temps, la belle pourrait peut-être essayer de négocier, mais le prince ténébreux avait perdu patience, cela n'était pas très difficile a voir. Autant en matière de plan, il était capable d'attendre des années qu'il semblait bien plus difficile a retenir avec les femmes, surtout lorsqu'elles étaient aussi belle et séduisante que Stella, son idée fixe depuis des années...
Revenir en haut Aller en bas
Stella Nox Fleuret
Silly Queen Disco...♥
avatar

Féminin
Nombre de messages : 123
Age : 26
Relation : La Faucheuse • Noctis Lucis Caelum.
Ennemis : L'humanité • Noctis Lucis Caelum
Arme : I don't want to hurt youu .. I Just want to fuck youu
♥ Flux : 135
Date d'inscription : 02/03/2010

Who are you ?
X I am..:
Munnies: 300

MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV Stella]   Lun 20 Déc - 17:35

    Dead you know.. There are dead. Click Here ♥

    Et rien de ton vivant ne pourra les ramener d'entre le royaume des morts, leurs pauvres âmes déchues se sont envolées bien loin, elles n'ont pas voulues que tu viennent à leurs rescousses, elles ont acceptées la mort les bras ouverts sans rien demander en échange. Si toi toutefois avait voulu vivre, eux, ils s'attendaient au funeste destin qui les attendaient. C'est si triste à dire, une famille qui n'a plus envie de vivre pleinement qui pense déjà à l'au dela, au paradis. Tu te souviens ce fameux jour ou petite tu ne comprenait encore rien à la vie tu lui avait poser une question qui te bruler les lèvres, comme ci ce jour , elle avait pût te répondre... Le paradis c'est un monde blanc, une douceur et une lumière écarlate, un soleil brulant t'accueille, il y a des arc-en ciel et des cascades d'eau, il y a aussi de la verdure, une pelouse fine et douce qui s'adapte aux corps des anges qui passent la plupart de leurs temps allongé dessus. Le paradis c'est calme et personne ne te dérange, les créatures néfastes ne sont pas acceptées, tu peux enfin vivre l'éternité en paix sans subir une moquerie ou peut-être un coup, une brûlure, déchirure qui te détruit petit à petit. Ce jour la, lorsque cette femme d'une douceur infinie t'avait expliquer ce qu'était le paradis, tu avait sourit, tu avait hâte d'y aller tu avait envie de voir à quoi il ressemblait et tu t'était même poser des questions. Si le paradis était si magnifique pourquoi ne pas le rejoindre tout de suite.. Tous ensemble.. A cette remarque elle en avait rit, cette femme qui disait être ta mère savait qu'un jour elle pourrait retrouver ce paradis, seulement quand toute sa famille l'aura rejoint et que sa petite fille tant aimée puisse vivre heureuse et comblée.Ensemble au paradis, c'était une idée un peu folle, une idée qui ne devait être réaliser dans les médias. Partager entre l'envie de connaître ce paradis, curieuse et attirée, mais aussi l'envie de vivre et de connaître toutes les merveilles du monde humain, ce que la nature à pût lui apporter, la beauté, elle peut se trouver dans tout et n'importe quoi même dans notre monde menacé, il suffit simplement d'y croire...

    * J'aimerais pouvoir y croire.. Sauf que cette fois... *

    Une larme coule et vint s'abattre sur le sol de la petite ruelle sombrée, personne ne devait la voir, personne hormis peut-être elle, cette lâche et ingrâte. Impossible, c'était impossible d'y croire, comment le faire lorsque les personnes qui nous tiennent le plus à coeur meurt les unes après les autres juste devant vous, et vous sachant que vous êtes encore trop faible ne pouvez faire quoi que ce soit, soumise à ce sentiment d'infériorité, le poing serrer. Pourquoi il ne les avaient pas épargner, pourquoi uniquement elle. De cette famille "Fleuret" elle était la seule et unique personne à vouloir connaître le paradis voir même y vivre, pourquoi avaient-ils eu la chance de le rejoindre et pas elle qui avait tant hâte. Ce n'était pas comme ci elle était suicidaire, mais cette vision du paradis interpréter par sa génitrice était si somptueuse que de jour en jour,d'années en années, la jolie Stella n'attendait que ça, sans savoir que pour le rejoindre il fallait avant tout rencontrer "Dame Faucheuse". Il avait raison, elle était l'une des personnes des mondes la plus folle pour vouloir la mort et rapidement, peut-être pour rejoindre sa mère jusqu'au paradis, peut-être pour simplement ensoleillé ce paradis , être ensemble. Des frissons lui parcourent le corps. Oui.. Stella était beaucoup trop faible face à ce prince, elle était encore si faible, et sa première marque de faiblesse était son passage lumineux à ténébreux, comment avait-elle pût être abusée par les ténèbres ainsi, se laisser embobiner, devenir plus noire et plus sombre. Tuer des innocents ne l'importait peu, ce qu'elle voulait c'était trouver La personne qui pourrait lui offrir l'éternité, la délivrance pour rejoindre les siens.

    Il avait beau dire ce qu'il voulait. Son offre était refusée, elle ne voulait pas de lui comme "Mentor" , se prendre en main ? Oh , elle savait très bien le faire et même sans lui, sans son visage machiavélique et ses remarques déplaçées elle ne pouvait que bien survivre dans ce monde, il voulait la faire craquer, il avait gagner, une larme, des frissons, des pensées... Il s'imaginait qu'elle aussi pouvait avoir du potentiel pour survivre dans les ténèbres sauf que Stella savait éperdument qu'elle n'y resterait pas longtemps, juste histoire de passer à autre chose, d'oublier, de tourner la page. Chose difficile quand une puissance noire s'était emparé de votre coeur, de votre être en lui même. Coeur enchainée à cette poitrine douloureuse, n'attend que d'être éclairé de nouveau. Ce faire des amitiés ce n'était pas son but, elle voulait avant tout se retrouver elle même. Retrouver cette petite fille qu'elle était dans le passé , celle qui riait, souriait pour tout comme pour rien qui avait envie de vivre, celle qui était curieuse, innocente et inconsciente, un défaut mais une grande qualité pour les enfants qui ne se soucient de rien. Noctis avait beau dire ce qu'il voulait, oui... Elle s'en moquait royallement. Monsieur le prince vous m'agaçer et pas qu'un peu, elle n'a pas envie de se rebeller, elle n'est pas de taille et après.. si elle venait à le faire et qu'il venait à l'intercepter ? Que pourrait-il dire ? .. " Tu est encore trop faible Stella vient me rejoindre, patati patata.. " vraiment inutile, cet homme parlait plus pour endormir les individus que pour les faire déprimer. Elle n'avait ni besoin de ses instructions, ni de celle d'un autre homme.

    « Je n'ai pas besoin de tes instructions, ni d'une autre personne, je sais me débrouiller toute seule et ce quoi que tu peux en dire.. »

    La ruelle n'était pas si étroite que cela et Noctis n'était pas si "fort" question corpulence que ça lui aussi, il était d'ailleurs assez joliment taillé, en même temps ce personnage était réputé pour être le mal incarné et la tentation en lui même sachant faire craquer n'importe qui, a part peut-être elle. A ses côtés, des espaces, assez grand pour que la silhouette de la jolie blonde se faufile pour atteindre la sortie de la ruelle "Maudite", son regard de grand méchant loup ne l'effrayait plus, ses manières arrogantes et son sens de la moquerie n'était pas non plus du goût de Stella qui commençait non seulement à tomber morte de fatigue mais aussi morte d'ennuiement par les répliques stupides du jeune homme. Son regard azur vint se poser dans celui de son prince maléfique quelques instants , allure et expression faciale neutre voir même peut-être un peu glaciale, elle se voulait être distante vis à vis de Noctis, ne pas continuer à le fixer dans le blanc des yeux et se défendre sur les quelconques phrases qu'il préparait à lui sortir pour la détruire mentalement, ce qui était déjà le cas donc d'un côté ou d'un autre , sa façon de faire était quelque peu "inutile".

    « Sur ce .. »

    C'était étrange, une partie d'elle ne voulait pas lui en vouloir malgré son crime car même si il était un puissant meurtrier, psychopate et mégalomane, Stella ressentait quand même une petite touche d'attirance et d'amour ? pour lui, il fallait être franche, Noctis n'a rien de repoussant du tout, il est même super attirant c'est une des choses qui effraye notre jolie blonde d'ailleurs, sachant que si elle restait si ce n'est qu'une seconde de plus ici , elle pourrait finir par succomber , craquer juste sous ses yeux,c'était ce qu'il attendait d'elle et elle ne lui offrirait pas cette chance de la voir ainsi. Par ces deux derniers mots, la jeune fille finit par décrocher son regard de celui du prince pour se faufiler sur le côté gauche de celui ci,sa gorge nouer ne voulait que laisser exploser les nombreux sanglôts quelle contenait en elle mais de nouveau elle ne pouvait laissait ce sentiment de tristesse la submerger devant Noctis. Elle se remit en marche calmement et silencieusement voyant de plus en plus la lumière , celle qui lui explosera la rétine dans quelques secondes. Courir ne servirait à rien, elle connaissait Noctis, il la rattraperait pour lui faire subir des attrocités, marcher était aussi à risque mais c'était l'une des meilleures solutions qui lui parvenait à l'esprit. Elle n'avait rien fait pour qu'il s'énerve de toute manière, a part peut-être l'ignorer.. Mais serait-ce une bonne raison pour le faire sortir de ses gongs ? .. ♥

Revenir en haut Aller en bas
Noctis Lucis Caelum
Eternal Darkness
avatar

Nombre de messages : 173
♥ Flux : 179
Date d'inscription : 11/11/2010

Who are you ?
X I am..:
Munnies: 300

MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV Stella]   Mar 21 Déc - 19:19

    Dans le fond, voilà le duo lié a une destiné commune, celle de ne pas avoir ce qu'il voulait. Stella ne demandait qu'une seule chose : redevenir la petite fille qu'elle avait été jadis, celle qui riait et chanter pour rien, celle qui voulait vivre au paradis. Elle voulait mourir mais Noctis lui refusait cette mort. Lui la voulait elle tout entière, comme épouse, impératrice du mal, d'un empire qu'il créerait en se servant des forces de cette galaxie. A deux, ils seraient indestructible, alors qu'ils étaient vulnérable seul. Il y avait dans ses mondes des danger qu'elle ne soupçonnait même pas. Mais elle se refusait a celui qui avait tuer ses parents, sa famille, son royaume, détruit son propre monde pour le pouvoir. Tous les opposer. Noctis n'avait été élevé que dans la haine des Fleurets, voire celle de tout ce qui vit, il ne connaissait que les ténèbres. Personne n'avait jamais rechercher a savoir si au fond de cet abime noir, une petite lueur d'espoir pouvait subsister. Non, tout le monde s'en fichait, car il jouait très, trop bien le rôle du monstre. Un être comme lui était irrécupérable. Pourtant, la première fois que Stella et Noctis s'était vu, elle l'avait regardée autrement que les autres Fleurets ou que ses parents, voire même son mentor. Pour la première fois, il avait vu quelqu'un qui s'intéressait a lui pour autre chose que ses capacités. Pourquoi s'était-il acharné a faire souffrir la seule personne apte a le considérer alors comme un être humain, détruisant ainsi peut-être son ultime chance de rédemption ?

    Il était incapable de le voir lui-même, dans son obstination a vouloir briser ses propres chaines, il n'avait fait qu'agir dans les directions qu'on lui avait inculqué. Les ténèbres, le mal, la destruction, la souffrance...Voilà les seuls réponses qu'il connaissait. Il n'avait pas rechercher autre chose dans son cœur. Il était puissant et la puissance était aveuglante, il n'avait rien fait d'autre que la répandre allègrement sur ses ennemis, mais créant ainsi le plus grand dommage collatéral, Stella...Il l'avait épargné sans réalisé qu'il avait crée son pire ennemi. Cette femme ne le regardait plus désormais que comme un monstre. Même s'il y voyait encore la faiblesse, l'attirance qu'elle avait put ressentir envers lui, tout ceci n'était pour l'instant plus assez fort et cela ne pouvait qu'encore plus nourrir le cœur sombre du prince de Ténébrae. Il ne lui restait plus grand chose désormais, les ruines de son monde et sa puissance, aucune base, tout a conquérir, mais il restait confiant. Toutefois, quel intérêt de dominer le monde si l'on doit le faire sans la personne que l'on voulait ? Devait-il rechercher quelqu'un d'autre ? Non, il était têtu et borné, c'était elle qu'il voulait point a la ligne et il ne renoncerait pas si facilement.

    Elle refusa son aide une nouvelle fois. Cette fois, la jolie blonde semblait plus déterminée, a moins qu'elle n'est atteint un stade si brisée qu'elle n'était plus capable de faire autre chose que se lamenter sur son propre sort ? Quoi qu'il en soit, elle avait définitivement refusée, prouvant ainsi qu'elle se sentait apte a progresser toute seule dans cette jungle qu'était la galaxie. Peut-être afin de renforcer sa détermination ou pour essayer de briser Noctis a son propre jeu, elle plongea son regard azur dans celui écarlate du prince des ténèbres. Elle le défiait de manière glaciale, inflexible, juste l'espace de quelques secondes, comme si elle voulait se prouver a elle-même qu'elle était capable de résister a la tentation, mais elle ne restait jamais longtemps, la peur de craquer était apparemment plus forte. Elle avait bien assez de place dans cette ruelle pour le contourner. C'était très dangereux, car quand on savait qu'il était capable d'invoquer un nombre conséquent d'épée et de les tourner contre ses adversaires voire d'invoquer le Sans Cœur Guardian, il valait mieux ne pas le provoquer, mais Noctis n'oserait probablement jamais la frapper et c'était bien la le cœur du problème. Elle conclu par un sur ceux avant de se décaler pour le dépasser.

    Le jeune homme n'avait pas bouger. Il s'était contenté de fermer les yeux et de serrer les poings. Comment osait-elle l'abandonner ? L'avoir épargner alors qu'il avait tué tous les autres n'étaient-il pas suffisant ? Était-elle devenue ingrate a ce point ? Ne réalisait-elle pas la chance qu'il lui offrait. Mais pourtant, la souffrance n'était pas la. Il était blessé dans sa fierté, mais les ténèbres compensaient cela facilement. A moins qu'il ne se mentent a lui même. En même temps, il ressentait la propre souffrance de la jeune femme, qu'elle gardait enfouie au plus profond d'elle-même, afin de ne pas craquer devant lui. Les deux héritiers d'un monde en ruine était désormais enfermé dans leurs propres fierté. Ils auraient put être les bâtisseurs, ceux qui auraient mis fin a la guerre en vivant un mariage heureux et assurer la réunification de leur monde. A la place, ils n'étaient rien de plus que des rivaux ou amour et haine s'entremêlait dans les deux cœurs meurtri et corrompu, il écouta le bruit de ses pas partir derrière lui, ne se retourna même pas, mais haussa le ton afin qu'elle l'entende, même si elle refusait cette évidence, il tenait quand même a lui rappeler.


    « Je ne suis pas si pressé...J'ai le temps. Nous somme lié Stella, autant l'un que l'autre. Quoi que tu fasse, quelque soit ton désir, le temps ne fera que te rapprocher de moi. Un jour nous dépasserons ensemble cette épreuve, peut-être juste que nous ne somme pas encore prêt. Aussi forte que puisse être ta haine a mon égard, je sais qu'elle n'a pas effacé complètement ce que tu a ressenti ce jour...Et il est de même pour moi. »

    Il ne dit rien de plus et croisa les bras. Il la laisserait faire ce qu'elle souhaitait. Si elle souhaitait rester une jeune fille et fuir ou bien enfin assumer son âge adulte et faire face. Seul les enfants rêvait du Paradis. Ce lieu n'existait pas, il n'était rien de plus qu'une chimère que l'on déblatérer afin de répondre a la question « Y a t-il la vie après la mort ? » aux enfants. Rien d'autre, le seul endroit ou vont les morts, c'est Kingdom Hearts afin de former une grande source de puissance. Cela, il l'avait apprit de cette mystérieuse personne a la cape sombre. Qu'allait faire Stella maintenant ? Elle avait du comprendre qu'elle avait le champ libre, qu'il ne bougerait pas. Mais cet homme était une vipère, comment réellement croire en ses paroles ? N'était-il pas simplement en train de lui mentir pour la piéger ? Était-il possible qu'une fois dans sa vie, il soit réellement sincère ? C'était bien difficile a croire et même quelqu'un comme lui pouvait le comprendre. Pourtant, il ne se voyait pas aller plus loin, non, c'était une histoire d'amour et de haine, son histoire et il ne l'abandonnerait pas ainsi. Quoi qu'elle en dise ou pense, la balle était dans son camp pour l'instant. Il croyait en leurs destin commun mais elle, apparemment non. C'était a prendre ou a laisser. Même si elle refusait son enseignement, ils pouvaient au moins essayer de faire en sorte de ne plus s'entretuer, de se rapprocher quelque peu, mais pour ce genre de chose, il fallait être deux...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV Stella]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retrouvailles [PV Stella]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts RPG- Renaissance :: RPG :: { Traverse Town }-
Sauter vers: