AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fiona Valkyria... {Finie}

Aller en bas 
AuteurMessage
Stella Nox Fleuret
Silly Queen Disco...♥
avatar

Féminin
Nombre de messages : 123
Age : 26
Relation : La Faucheuse • Noctis Lucis Caelum.
Ennemis : L'humanité • Noctis Lucis Caelum
Arme : I don't want to hurt youu .. I Just want to fuck youu
♥ Flux : 135
Date d'inscription : 02/03/2010

Who are you ?
X I am..:
Munnies: 300

MessageSujet: Fiona Valkyria... {Finie}   Mar 18 Mai - 18:11

♦ Vous êtes tous conviés à la présentation de votre douce
Princesse, Fiona Valkyria ~ ♣

    • Nom :Valkyria... ~
    • Prénom: Fiona Rûka... ~
    • Age: 18 ans ~
    • Surnom:Silly Queen Disco' ♥ ~
    • Sexe : Féminin ~
    • Etre:Pauvre nourriture vampirique.. Humaine <3 ~
    • Groupe :Lumière~


      « L'amour fit en lui ce qu'il fait en tous les autres ; Il lui donna l'envie de parler.
      Si aimer peut faire souffrir alors je serait la première à mourir, de vivre que de bijoux et de convictions
      ne rendent pas les personnes heureuses elles les font devenir complètement folle. Si dans mon royaume
      je peux retrouver la paix, alors je demanderait qu'un bouquet de rose soit déposé sur mon lit la ou je
      reposerait pour l'éternité. La vie est peut-être qu'un simple cadeau mais pour moi c'est une épreuve à
      surmonter. De savoir que le destin du monde repose sur de frêles épaules me donne envie de fuguer...»


    .:Description:.



    • Physique :Le monde est rempli de belles choses, toutes possédant une beauté quelque peu similaires aux autres, certaines parviennent à trouver ce qui font d'elles des "choses" uniques , des modèles ou des peintures que l'on n'oserait toucher ou effleurer. La beauté est vue de manière subjective, selon les individus elle varie. La beauté est une chose qualitative, elle impose les points de vues et les sourires, les déceptions comme les critiques. La Beauté c'est une toile positionner contre un mur que l'on pourrait fixer pendant des heures entières à chercher peut-être le défaut, qui sait.Elle fût sujet à de nombreux tableaux, nombreuses toiles et rien pourtant ne l'empêcha d'être belle, de ressembler à cette poupée de collection dont toutes les petites filles rêveraient de possèder. Etrangement , il arrivait que certaines personnes s'arrêtent devant son tableau portant pour titre " Mademoiselle Fiona" qui la regarde et qui se retrouve subjuguée par tant de beauté, captivant regard, teint si pâle semblant être iréel pourtant cette petite fille déja tant regarder à l'époque ne souriait jamais sur ses oeuvres, jamais elle n'abordait un sourire même léger, préférant garder une expression beaucoup plus neutre, comme une grande comtesse ou duchesse de haut rang. Ce qui captivait l'attention de ses futurs proies étaient ses longs et magnifiques cheveux ondulés châtain avec quelques petits reflets très clairs de part et d'autres. Ses cheveux étaient coiffés si parfaitement que personne ne daigna vouloir toucher sa chevelure,personne hormis cette jeune femme aux doigts de fée qui prenait soin de notre petite poupée. Sans cesse décorant sa chevelure, il y avait une espéce bandeau rouge en parfaite harmonie avec ses ravissantes lèvres. Son joli visage pâle voir même blanc-neige aborde deux magnifiques prunelles rougeâtre très clair, rien que ça, parvient à attirer le regard des autres sur elle, tout autour de ses prunelles, notre belle petite Rûka possède de longs et sombres cils presque aussi parfait que la comtesse qui ne cesse de lui casser les pieds. Ses traits sont finement et parfaitement dessinés et ses lèvres non pas pulpeuses ne peuvent que faire envier de nombreuses personnes. Nous avons parler des cheveux mais pas de sa jolie frange coupée de manière très droite pour venir se ranger du côté gauche de son ravissant visage, sans que un seul cheveux ne dépasse, quelque chose de parfait, encore et encore. Semblerait-il qu'elle le soit... Une petite fille, un charmant bambin parfait en tout bout de point. Tout comme sa tenue, une robe magnifique signe aristocrate dessine les différentes courbes de son corps, qu'elle se retrouve à l'avant ou à l'arrière, cette robe style années 60 lui colle au corps comme une digne princesse qu'elle fût. Seulement à l'extérieur pour ne pas attirer les regards , la jolie demoiselle porte un short kaki avec un haut bouffant rouge, sans oublier son magnifique collier, royale et très précieux. Lorsque la jeune fille s'habille en condition, son style vestimentaire peut descendre de plusieurs décennies, il est ancien, il ne serait donc pas étonnant que notre belle Rûka porte des sous vêtements ou bas à l'ancienne. Sous ce voile bleu se cache d'ailleurs un autre jupon blanc qui ravive et combine les deux couleurs entre elles. Pour parfaire son style aristocrate, la jeune et belle Princesse porte de magnifique talons fragiles pour parfaire avec sa robe.Le style et Aristocrate que aborde la jeune fille montre tout de suite son caractère doux et agréable, tout chez elle doit être parfait elle n'a pas le droit à l'erreur sous peine de se faire gronder ou autre, la jeune fille réduite au silence se doit d'être ainsi et personne n'a le droit de lui dicter sa tenue, même pas elle. Puis de toute façon c'est une petite addicte à tout se qui touche la dentelle, les vêtements, les rubans sur les cheveux et tout en elle correspond parfaitement. Fiona se doit également d'avoir un attitude gracieuse, posée voir même de princesse. Rien ne doit être anormale... ~


    • Caractère :La personnalité, c'est une chose bien complexe, elle concerne notamment le mental, les sentiments, émotions et tout ce qui entoure l'individu, il est sujet à de nombreuses fois aux agressions de la vie, il agit positivement ou négativement au destin pour un jour finir par disparaître entièrement. Si comme la plupart des personnes nous cachons une double face en nous c'est sûrement pour dissimuler un mal être ou quelque chose qui nous touche personnellement. Comme un miroir reflétant votre jour le plus beau comme le plus sombre, dissimulant la vérité de l'être humain, même les miroirs sont traitres de nos jours, il ne faut jamais se fier à notre propre reflet car autant un sourire peut cacher des larmes, comme des larmes un rire diabolique. Elle fait partie peut-être des seules personnes qui n'ont aucun mal à se regarder dans un miroir, même si l'apparition d'elle à travers la vitre l'effraye. Fiona est pure, seine et calme comme la neige, ignorant l'intolérance et la tentation, à la perfidie et sournoiserie, elle ne se rangera que dans son propre côté. Souriante, aimante, chaleureuse et sociable, ses adjectifs qualitatifs en font d'elle une princesse honnête et raisonnable, voir même une petite princesse modèle. Elle est très patiente et ne s'énerve pour dire "presque" jamais. Son seul et unique défaut pourrait être sa Naïveté, tout lui semble correct et se noierait dans les plus beaux mensonges. Personne ne peut-être digne d'être son amie si c'est pour la manipuler bien heureusement que la jeune fille est entourée des meilleurs en catégorie de "Confiance". C'est une femme attachante, qui aime son monde, son peuple, son royaume malgré les ressentiments passés. Elle ne ressent que peut de fois la haine hormis pour les personnes perfides et sombres, les forces chaotiques et ténébreuses. Fiona est pour ainsi dire presque "Parfaite", non seulement sa beauté laissant sans voix pourrait qualifier cet être de "Divine" mais si la personnalité colle parfaitement avec alors oui, c'est un ange descendu tout droit du ciel. Elle fait partie de ce genre de femme dont on a envie d'aller rencontrer, de parler avec, de se confier car tout ce qui sort de votre bouche reste gravé dans sa mémoire à tout jamais. Elle est le genre de personne qui ne vous trahira jamais, digne de confiance, c'est une amie fidèle et loyale. Timide lorsque la personne en face d'elle est imposante, Fiona est aussi discrète que mystérieuse, elle ne parle pas sans arrêt de sa vie et ce n'est pas la plus grande pipelette du monde mais il suffit d'un regard ou même d'un sourire pour exprimer son état d'esprit. Malgré sa naiveté, notre jeune princesse et parfois méfiante, quand on la regarde en souriant sournoisement, elle à tendance à reculer de quelques pas, prise de peur. Fiona a peur du mal et tout ce qui s'y rapporte, elle déteste le noir et le silence qui pour elle est signe de "mort". ~


    • Gout : Fiona aime par dessus tout les roses rouges qui ressortent avec ses yeux, elle aime son pays et sa patrie de toute son âme, mais aussi ses parents défunts. Elle porte autour de son cou un bijou appelé "Eternity" c'est un collier transmis de génération en génération, c'est le symbole du royaume et il lui a était remis à la par sa mère, Fiona se sent apaisé et parfois maudite en le serrant contre son coeur palpitant. Fiona est passionné de boite à musique, sa berceuse et d'ailleurs ce qu'elle aime le plus au monde. C'est une femme en fleur elle aime le ciel bleu et le soleil réchauffant. Se sentir en sécurité par dessus tout pour éviter le mal...




    .:Combat:.


    • Arme(s) utilisée(s) :Un sceptre

    • Magie: Blanche surtout...Soin, Esuna etc...



    .:Histoire:.

    [list]Il était une fois...
    Un magnifique château dans un petit village de Transylvanie reculé des autres patries. C'était un village de nature calme et serein , l'on n'entendait rarement des rumeurs lugubres et macabres en ces lieux de paix et de félicité. Les habitants du village vivaient leurs vies aisément, il avait tout pour s'y plaire, l'environnement, le logement, le travail et la paix. Cet environnement paradisiaque ressemblait à une magnifique toile de paysage vert et fleuris comme on les connaient habituellement avec un magnifique soleil réchauffant brillant dans le ciel et ce ciel aussi bleu que l'océan. En transylvanie, les habitants aiment énormément la nature et font tout ce qui est en leurs pouvoirs pour la préserver, il cultive, et s'abreuve par leurs propres ressources, celle de la rivière elle même qui s'écoule dans le village paisiblement. Le calme y est régnant, hormis en ce jour. Une rumeur, quelque chose comme un chuchotement parvient aux oreilles de tout les habitants, la rumeur est paisible et les habitants en sourit. Il paraîtrait que la reine du pays venait de mettre au monde, l'héritier tant attendu du royaume, il paraitrait même que ce fut une fille. Jour de fête au village, tout le monde rit et sourit, il trinque en l'honneur de leur future souveraine. Actuellement, la reine se repose tranquillement , la nuit fut longue et parsemé d'épreuves pour elle, épuisée d'avoir tant gaspiller toutes ses forces, ses yeux sont clos et son soupire long et froid laisse montrer un contentement profond envers sa petite fille. Fiona Rûka Valkyria vient de naître, elle à vu le jour une magnifique matinée de printemps. Au village tout le monde se bouscule pour avoir les premières images du bout de choux, ça hurle, ça crie, ça pleure de joie et surtout, ça ne laisse pas dormir l'enfant qui hurle en écoutant le bruit assourdissant extérieur. Sa mère encore épuisée de la veille finit par se réveiller en écoutant la détresse de sa petite fille, rapidement elle se lève et s'approche de son enfant, la serrant contre son coeur , elle lui chuchotte au creu de l'oreille que tout se passera pour le mieux et qu'elle n'avait pas à avoir peur... Fait à mettre en doute.


    Eté de L'année A

    Un mois après sa naissance, Fiona est apte à être vue par la civilisation toute entière, à cette grande occasion, un bal sera célébrer pour accueillir la future héritière au trône de Transylvanie. Les préparatifs sont long et puisant mais avec leurs âme et leurs coeur, le château et les sujets principales permirent de faire de la salle de bal un endroit de conte de fée. Seront conviés toutes les dames et hommes d'honneur de la cour afin de faire de ce jour , le plus beau que Fiona n'ai jamais connue. La journée fut longue et les préparatifs également mais au final tout avait était décoré à la perfection pour accueillir le bébé. La nourrisse s'était sagement occupé de Fiona le temps que la reine et le roi s'occupent des préparatifs. Tiens donc, le roi et la reine, nous ne les avions mêmes pas présentés. Le roi Valkyria se nomme Odin, Odin Valkyria il est le père de Fiona Rûka Valkyria et l'époux de Freya Valkyria, mère de l'enfant. Odin est un homme sage d'esprit, qui ne se laisse que peu faire, il protège avant tout sa famille et ne supporte pas que l'on touche un seul cheveux de celle ci, il est fort et robuste et ne perd jamais une bataille. Il est aimant avec sa famille et répugne ses ennemis, c'est un homme de pouvoir que peu de personne n'ose approcher. Freya Valkyria en est tout le contraire, c'est une personne sage d'esprit, la femme la plus pure de toute Transylvanie. Respectueuse, charmante, posée et gracieuse, elle ne détache jamais son sourire de ses lèvres, c'est une femme au grand coeur qui tient à sa famille tout comme à son peuple, elle ne supporterait jamais la perte de ces deux choses qui sont le plus cher dans son coeur. C'est une belle femme souvent comparée à une déesse, une nymphe ou autre divinitée fantasques. Fiona, elle, à plutôt hérité de l'unique beauté de sa mère, de sa sagesse mais garde le courage et la vaillance de son père. C'est un beau bébé aussi précieux que les bijoux de la couronne.
    Une fois, les préparations achevées , la fête pût avoir lieu au château. Les festivités durèrent toute la nuit, Fiona ne savait en rien le destin tragique qui l'attendrait, elle se contenté de dormir aussi paisiblement que possible dans son couffin en supportant les regards des autres braqués sur elle comme si qu'elle fût une bête de foire vivante. Comment une enfant de cette âge pouvait rêver si paisiblement lorsque plusieurs personnes attendent de grandes choses venant d'elle. Il était presque impossible pour cette petite fille s'imaginait un avenir serein et paisible avec les nombreux objectifs qui lui étaient fixées et ce qu'elle devrait atteindre un jour.
    Les années qui suivirent furent identiques. Au fur et à mesure que la jeune fille grandissait , au plus Freya et Odin appréhender le moment.


    « Cette légende raconte..»

    Les Valkyria sont les maîtres de Transylvanie depuis des millénaires, jamais l'un d'eux ne sait désisté de sa tache, chacun eurent leur règne, et la couronne royale sur de nombreuses têtes fut posées. Si les Valkyria ont longtemps étaient les ancêtres de Transylvanie ce fût peut-être par cet légende ou ce mythe qui longtemps fût sujet tabou au village. Il paraitrait que la famille royale posséderait un magnifique coffret précieux et riche qui contiendrait à l'intérieur un bijou des plus rarissime au monde entier. Ce bijoux serait un collier scintillant qui aurait était posé sur la poitrine de toutes les femmes et reines du royaume. Ce bijoux leur aient offert le jour même de leur 18 ans et possède une étrange valeur car toute celles qui l'auraient autour du cou serait destinées à un homme. 18 ans était le parfait âge pour une jeune fille de se marier et d'assurer la continuité de son règne. Qu'elle aime ou se refuse à un homme, la femme en question ou princesse ne devait refusé la demande d'un prétendant et à cet grande occasion, ce jour de fête, un bal qui devait être organiser déciderait du futur héritier qui régnera aux côtés de la princesse. Ce collier descend de plusieurs millénaires lui aussi et sans cesse cacher dans cette boite que l'on appelle " La boite de Pandore".

    Ce jour ci, Fiona se regarde dans le miroir, vide d'expressions et de sentiments, elle ne sait plus quoi dire , ni quoi faire, car ce jour, c'est celui de ses 18 ans. Belle princesse vêtue d'une magnifique robe blanche bouffante, ses cheveux ondulées sont relevé en hauteur et un diadème vient se poser sur ceux ci. Son cou est mis à nue tout comme son décolletée, mais se retrouve très rapidement habillée par un bijoux scintillant. Son regard se braque alors sur la silhouette près d'elle, elle la fixe à travers le miroir. C'est une ravissante femme, un sourire rassurant aux lèvres qui vient l'apaiser. Doucement, elle pose ses mains sur son épaule et fixe sa petite fille. Cette femme, il s'agit de sa grand mère tant aimer.


    « Ma douce Fiona... je suis si fière de te voir enfin devenir une véritable femme...»

    Elle ne peut pas répondre.. car de toute manière elle ne sait pas quoi répondre, cette coutume et cette tradition est beaucoup trop idiote pour elle, une obligation qu'elle aurait aimer ne pas reçevoir. Il était bon de vivre aisément, mais il était cruel de choisir son futur époux. Fiona fit un vague sourire à cette femme derrière elle, elle aimait plus que tout sa grand mère qui avait passé toute son enfance à ses côtés, c'était une brâve femme. Doucement, la jeune fille se releva saisissant sa robe pour ne pas devoir la froisser. Elle prit et serra fortement dans ses bras sa grand mère respectueuse et lui fit une bise sur la joue avant de disparaître de la salle. Fiona arriva à la salle de balle ou du moins derrière un rideau rouge qui s'écarterait à son entrée. Elle ouvrit juste un peu pour voir le monde qui pouvait faire autant de bruit et écarquilla les yeux. Il y avait énormément de monde, elle posa rapidement sa main sur son ventre, signe d'angoisse, elle ne se sentait plus du tout rassurée et n'avait qu'une seule envie... Fuir à tout jamais.

    « J'ai rencontré une jeune fille tout à fait charmante
    au bal d'hier soir. Ces fêtes sont souvent extrêmement ennuyeuses,
    mais sa présence a illuminé ma soirée. Parce que je suis prince,
    les gens sont souvent extrêmement guindés ou même obséquieux
    à mon égard, mais elle ne m'a pas du tout traité comme cela.
    J'espère la revoir très bientôt...

    Ren

    Dans ce bal, il y avait plusieurs personnes, plusieurs prétendants aux larges sourires d'enfer blanc comme la neige qui n'attendait que la présence de la princesse pour la courtiser. Seulement, il y avait un seul garçon de la pièce qui était contraire aux autres. Il avait de l'allure, il était plus que beau, il avait un regard captivant et ne ressemblait pas aux autres. Ce jeune homme au regard rouge et sombre se dissimuler dans un coin de la salle, un verre à la main, à ses côtés il y avait une espèce de "Clown" ou sous fifre qui sembler être sa compagnie pour la soirée. Le regard du garçon était braqué au vide, il ne fixait aucun points particuliers. Longtemps et longtemps jusqu'à à un certain moment... Les trompettes annoncèrent l'arrivé de la princesse, le rideau rouge s''écarta et sa silhouette fût montrer au monde entier ou du moins à toutes les personnes présente au bal. Fiona ne souriait pas, elle n'en avait pas envie... Elle était accompagnée par deux grandes dames d'honneur qui la ramenèrent jusqu'à son trône ou bien assise pût laisser venir les prétendants sans rien dire en retour. Ce que ça pouvait être ennuyant de les voir défilé un à un avec un grand sourire " Oh Milady je vous promet un avenir brillant, à mes côtés vous serait en parfaite sécurité et ce pour l'éternité..." Barbare, traître, mensonge !... Elle soupira et ferma les yeux , vivement que tout cela se finissent. Durant la soirée entière, elle fût dans les bras d'hommes tous des plus scrupuleux. Elle dansa, trinqua avec eux et ce avec sa tristesse légendaire. Juste le temps d'être seule, elle se faufila dans les jardins...
    D'une démarche lente, elle s'approcha de la fontaine et s'asseya sur le rebord. Elle fixa longtemps l'eau et vint caresser la surface d'un geste de la main. Seulement, quelque chose ne tournait pas rond. Elle pouvait sentir une présence obscure autour d'elle, comme un mauvais présage, elle releva la tête son regard se tourna dans toutes les directions possible, elle se mit à trembler. Elle releva son postérieur du rebord et juste le temps de fixer son geste que devant elle, tout près d'elle se trouvait une personne. Un garçon... elle poussa un cri de surprise et manqua de tomber à l'eau mais fût rattraper par le poignet par l'inconnu en question. Ses yeux grands écarquillaient fixaient ceux du jeune homme. Le coeur de la belle palpitait, elle ressentait comme de la peur mélangé à de l'angoisse et tout autre sentiments néfastes. Il ne prononça rien et aida la jeune fille à se redresser pour de nouveau toucher la terre ferme et évité de se tremper par l'eau de la fontaine.

    Il fit un simple sourire de coin, mais un sourire pas comme ceux des prétendants, mélangé à de la fourberie et de la traitrise. Fiona en prit que plus peur, elle n'osa balbutiait une seule bêtise et au moment ou elle se décida de dire une seule parole, un doigt, un simple doigt gelé comme la glace se posa sur ses lèvres.


    « Ne te méprend pas... je finirait par t'avoir... »

    Il disparût... Presque par magie laissant une demoiselle dans le doute, dans la folie la plus totale.Que voulait-il dire par "Finir par avoir"... Prise de panique, Fiona rentra dans la salle de balle, un des prétendant l'attendait déjà souriant de toutes ses dents blanches colgate. Elle soupira, mais si elle pouvait être à l'abri avec lui, alors elle n'hésiterait pas une seconde à le suivre. Elle saisissa sa main puis entra dans la salle de bal et dansa de nouveau avec lui. Il s'appelait Kyo il était prince de je ne sais plus qu'elle nation et voulait à tout prix avoir Fiona pour lui. Il la fit tourner, danser, rire sous le regard foudroyant et rouge sang de Ren qui dans un élan de colère et de haine brisa le verre qui se trouvait dans ses mains, ordonnant de suite à son laquer de lui en apporter un autre. De toute la soirée, ce fut elle la plus rayonnante même si au fond de sa tête, elle trembler encore de sa première rencontre avec Ren...

    « C'est une rumeur qui s'avère vrai...»

    Le lendemain fût livrée au domicile de la belle Fiona, une douzaine de bouquet de roses blanches... Sa chambre en fût pleine à craquer, en robe de chambre Fiona écarquilla les yeux, elle n'en revenait pas. Avait-ils tous envie d'être prince à ce point ? ... Pauvres crétins. Elle appela l'une de ses nourrisses et lui ordonna de faire de ses bouquets un pot pourri pour le salon.

    « Même avec ce bouquet de rose rouge votre altesse ? ... »

    Un bouquet de rose rouges ? Ses préférées.. Qui aurait eu l'audace de s'en être souvenu et de lui offrir les plus belles roses au monde.Elle jeta un oeil sur la cartelette qui l'accompagnait et vit alors : " Une rose rouge plus froide que les lèvres chaudes de Yuki" . Yuki... ? Les lèvres chaudes de Yuki? ... Son regard pris une expression bien plus sérieuse et touchant ses petites lèvres , Fiona se remémora un passage précis du bal.Notamment la manière dont cet homme, ce garçon l'avait prise par surprise, sa rapidité alors qu'elle se trouvait seule près de la fontaine et ... Elle s'arrêta. Sa mère entra dans sa chambre et la serra dans ses bras, un sourire radieux aux lèvres. Perturbée, Fiona lui fit un signe de la tête pour signaler un "Bonjour" paraissant légèrement zombifier, ce qui laissa sa grand mère perplexe. Doucement elle la suivit jusqu'au jardin.

    « Fiona... je peux savoir ce qui t'arrive ... Tu n'a rien dit depuis hier soir, et depuis tout à l'heure du garde cette rose rouge contre ton coeur...»

    Doucement, Fiona tourna la tête vers sa grand mère et la fixa sérieusement, laissant le vent caresser sa ravissante chevelure.

    « Hier soir... il s'est passé quelque chose... Prêt des jardins, prêt de cette fontaine. Un .. enfin, un garçon est venu me voir...»

    « Un garçon tu dis.. ? ...Avait-elle dit en s'approchant d'elle..

    « Oui.. Et ce n'était pas l'un de mes prétendants en tout cas... Il est venu.. il m'a comme perturbée...

    « Perturbée ? Parle moi en ... il ressemblait à quoi, qui était-il ? ..

    « Il était blanc, il avait un regard captivant rougeâtre comme le mien... Il avait une allure de prince et était si ..si beau..»

    Elle baissa la tête. La grand mère de Fiona pris un visage paniqué et sérieux à la fois. Cette pâleur, cette beauté sans égale, le fait qu'un homme puisse autant perturber une demoiselle. Ca ne pouvait être que...


    « Once upon a time...»

    L'histoire des Valkyria était-elle que nous l'avions raconté précédemment. C'était une histoire d'héritage et de règne, de beauté et de pureté. Notre histoire date de plusieurs années auparavant, bien avant que tu ne naisse mon enfant. A l'époque les dirigeant de Transylvanie n'était autre que la reine Reina Valkyria et son époux Chaos Valkyria, leur ravissante fille s'appelait Rosalia Yuki' Valkyria, elle te ressemble beaucoup, vous paraissez presque jumelles. Tout comme toi, a cette époque, la belle Yuki eut ses 18 ans et reçut en cadeau le fameux "Eternity" ce bijou qui fesait d'elle une femme promise. Yuki était réputée pour être la plus belle femme que Transylvanie n'eut jamais connu auparavant. Elle avait la beauté d'une nymphe ou d'une divinité et pouvait rendre morte de jalouse les plus belles déesse et faire envie à n'importe quel dieu mettant la main dessus. C'était une femme sage d'esprit, souriante et bienveillante, elle savait qu'elle allait devoir épouser un homme mais jamais elle n'avait renoncer, elle était très docile et obéissait à n'importe quels ordres. Alors, ce soir la... le bal de ses 18 ans, la belle dû danser avec de nombreux prétendants, tous des plus nobles bien entendus, ils étaient charmant, et galants mais rien ne valait Renelius Valerio Dragomir. Il s'était présenté directement à elle, un sourire charmeur aux lèvres avec pour présent une rose rouge, les fleurs préférées de Yuki. Elle avait toute de suite était complétement charmé par son allure, son attitude, sa beauté et son charme. Elle s'était directement levé de son siège et avait danser encore .. et encore ... durant la soirée toute entière. Elle souriait, et ce fût la première fois que son sourire fût sincère dans toute la soirée. Seulement, dans la pénombre de la salle de bal, l'obscurité dissimulant le père méfiant du beau "Ren". Yuki était vue comme une menace quelqu'un de complétement folle, une sirène charmant n'importe qui sur son passage... Plusieurs écrits on était retrouvé dans la demeure de Ren, il avait écrit un livre sur ce moment partagé avec Yuki... L'un de ses chapitres stipulé ceci:

    « Aujourd'hui, j'ai eu la chance de
    rencontrer par hasard la jeune fille du bal. Apparemment c'est la
    fille du Roi de Transylvanie. Cette fill est à la fois élégante et intelligente
    , je dois avouer qu'elle a gagné mon coeur et que je suis déjà en train de
    lui faire la cour. Malheureusement, je ne suis pas sûr que père approuve...»

    Mémoire , Ren

    En effet, le beau Ren venait tout droit de Roumanie était le noble fils d'une famille complétement folle, assoiffée par un désir humain et surtout à l'écart des autres personnes. Si Ren aimer Yuki, il refusait de la voir s'échapper d'entre ses doigts si facilement et de l'autre côté son père le maudissait de toute son âme, il refusait que son fils épouse une fille pareille, il l'a détesté de tout son coeur, si coeur il y avait. Une rumeur sombre de Roumanie parlait dans le temps d'une famille maudite qui aurait de drôles de pouvoirs, en effet, la couleur rougeâtre de leurs yeux serait signe de mort et de soif de sang, des personnes froides et rapide, immortelle et buveuse de sang, des vampires. A cet époque, rien ne m'aurait étonné, c'était un peu l'époque fantasque ou même un dragon aurait pût être visible. Ren venait souvent voir sa promise au balcon, tout deux s'aimer l'un l'autre et ressentait une si forte passion que le fait qu'il serait bel et bien une créature de la nuit importait peu à la belle Yuki. Il vivait un amour impossible presque comme Roméo et Juliette. Les parents de Yuki refusait qu'elle épouse Ren et de son côté le père de Ren refuse qu'il épouse une "Humaine". Alors un jour, un très beau jour. Ren avait décidé de ramener son amour loin de ce monde, loin des guerres familiales habituelles, Ensemble ils avaient décidé de vivre le parfait amour, seulement... Tôt ou tard tout s'apprend, et les familles furieuses de savoir les combines de leurs enfants, se livrèrent une bataille sans limite... Le résultat fût catastrophique , la famille de Ren qui était considérer comme des buveurs de sangs accomplis fût assassiné par les parents de Yuki et celle ci fût également assassinée par la main de sa propre mère. Le pire... C'est que peu après sa mort, Ses parents apprirent qu'elle était enceinte de Ren depuis un mois. Personne ne sait ce qu'il est advenu à Ren... personne ne veut le savoir et personne ne désire le revoir. Il a perdu sa famille et celle qu'il aimer... Voudrait-il se venger.

    « Ma belle Fiona , j'ai si peur.. Ren serait peut-être abusé par la folie, et voudrait te retrouver croyant que tu est Yuki, tu lui ressemble tant... »

    Doucement, Fiona baissa la tête presque tristement, cette histoire était complétement dingue. Un vampire...lui fit décrocher quelques frissons dans le dos. Elle rentra sans même adresser un sourire à sa grand mère et ce précipita dans sa chambre, les larmes aux yeux, elle n'avait pas envie d'être prise pour une autre, elle ne voulait pas être Yuki, elle n'était PAS Yuki. Ce soir la, elle avait même fermer à clé sa chambre, l'appétit ne lui venait pas et voir les autres membres de sa famille qui lui avait cacher une telle vérité la répugnait. Notamment de savoir que sa grand mère avait était dans le coup, comme des parents peuvent tuer leurs propre fille ? Comment avait-ils osé faire ça... Fiona pleura de nombreuses minutes pour finir par s'écrouler, droite comme un piquet dans son lit, les yeux clos, l'air paisible. Personne ne tenta de voir si elle aller bien après tout , elle n'aurait pas voulu leur dire ni les voir. Et la nuit se prépara, calme... paisible elle aussi à ses heures perdues. Calme, pas tout à fait...Un regard hardant dans la pénombre de la chambre de Fiona l'observe, affamé ... Cette ombre vient se poser près d'elle, lui caresse du bout des doigts la gorge et vient poser rapidement sa main sur sa bouche avec un petit mouchoir qui serait prêt à étouffer n'importe qui. Fiona pousse plusieurs cris désespérée , elle tente d'hurler et finit par succomber par le mouchoir imprégné d'un curieux produit.


    « Parce que... il fallait bien que sa vie , vire au cauchemars ... »

    La princesse se réveille doucement, un mal de crâne monstrueux. Ligotée et bâillonnée dans une jolie chambre, elle prend beaucoup de temps avant de prendre conscience d'elle même. Sa vision est floue et pourtant elle croit voir quelqu'un tout juste devant elle. Fiona sursaute rapidement et vint se caller un peu plus contre les draps du lit. Qui est-il , il ressemble à ... au jeune homme du bal celui qui lui avait parler, Ren ? ... Le même que dans la légende. Elle se met à frissonner de partout, tremblante, elle recule lorsqu'il ne daigne vouloir poser la main sur elle. Elle n'ose rien dire et se met dos à lui même si la peur de se faire dévorer est hallucinante et grande. Si il croit qu'elle est Yuki, alors il ne lui fera pas de mal n'est-ce pas ?... Mais ou était-elle réellement...

    « Je .. ou suis-je ? ..

    Il caressa une mèche de ses cheveux avant de lui adresser un sourire perfide et sournois et de bondir la rejoindre sur le lit. Elle sursauta de plus belle et poussa un petit cri de terreur s'étala contre le lit, lui au dessus. Il pencha la tête et la dévisagea quelques instants, le coeur de belle battait rapidement... Ignorant si il s'agissait de la peur ou autre chose.

    « Loin... très loin de chez toi...

    Elle n'était plus en Transylvanie, et ses parents? Qu'était-il arrivé à ses parents, que s'était-il passé réellement.Rapidement elle le repoussa et le fixa d'un air déterminé.

    « Mes parents? Ma grand mère ? Ou sont-ils ? ...»

    D'un air presque maussade il se releva, la tenant fermement par le poignet il l'emmena jusqu'à une petite fenêtre, il dégagea les rideaux qui se trouvaient en obstacle face à eux et se mit à sourire.

    « Tu veux dire.. ça ? »

    « Oh Non ...»

    Fiona apporta sa main jusqu'à sa bouche, les larmes lui vinrent à l'oeil, elle se mit à pleurer. Devant elle, sa vue elle même était embrasé par les flammes. Son château complétement détruit, brulé entièrement avec sa famille à l'intérieur, ses parents, sa grand mère, ses sujets.. tout le monde. La jeune fille eut du mal à retenir et "sa colère" et "ses larmes", elle poussa brutalement Ren en poussant un cri de rage

    « Qu'est-ce que tu as fait ?!! Comment à tu osé?! Je te hait !!! DISPARAIT !!!... VA T-EN !!»

    Prise de folie, elle prit une petite statuette de deux anges dans les mains et le brisa sur le sol, elle était dans un état de rage complète, de tristesse et de déchirure.Elle méprisait tout ce qui pouvait se trouvait autour d'elle. Ren s'était l'oeuvre de Ren sans aucun doute. Fiona devint si dangereuse que Ren dût employer les manières fortes pour calmer la belle, il s'approcha rapidement d'elle par derrière et captura ses fins poignets avec ses mains, il serra son emprise, fesant grimacer de douleur la jeune fille. Puis énerver par la même occasion la fit basculer au sol et s'en alla... Laissant Fiona par terre, en larmes...


    « C'est une histoire comme les autres histoires...»

    La suite est beaucoup trop longue à raconter et je n'ai pas envie de vous achever par un blabla monstrueux. Ren avait décidé de se venger de la famille Valkyria, il avait tuer les héritiers, et pris en otage la seule fille qu'il désirait faire sienne, Fiona Rûka Valkyria.Il s'était ensemble diriger en Roumanie, dans la demeure du noble.Fiona avait tout découvert et le détester de tout son être au point qu'elle avait voulu prendre la fuite et partir loin de lui. Avec cette peur constante qu'il ne la tue tôt ou tard pour se venger, Fiona découvrit que l'une de ses meilleures amies et conseillère du château avait survécu aux flammes et qui avait d'ailleurs était enfermée dans l'une des cellules du château de Ren. Mais un jour ou il partit loin de sa demeure, Fiona mis en place un plan d'éxécution, partir et fuir loin. Elle parvint alors à se détacher et de libérer sa gardienne. Toutes deux se mirent à courir loin du château, poursuivi par les serviteurs de Ren, les deux jeunes femmes n'eut point d'autres alternatives que de sauter dans un ravin d'une profondeur infini, un ravin qui ressemblait plus à une faille spatio temporelle qu'autre chose. Et c'est ainsi qu'après plusieurs jours de coma , Fiona et Fumiko', la gardienne parvinrent à se réveiller dans un tout autre monde. Sur une pancarte était inscrit le nom " Ville de Traverse"....

    [hS: désolé un peu survolé la fin de l'histoire, mais ce qui m'intéressait vraiment c'était le début et surtout la suite en rp ^^ ]/list]
Revenir en haut Aller en bas
Master Aqua
    «Just Get Out Off My Way » Administratrice Principale

«Just Get Out Off My Way » Administratrice Principale
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1749
Age : 26
Relation : : Eux, leurs noms .. C'est quoi ?
Ennemis : : A vrai dire, je ne sais plus.
Arme : : Haine & Colère.
Personage :

••• LOADING •••
## Topics En Cours :

1::. Click
♥ Flux : 1490
Date d'inscription : 20/05/2008

Who are you ?
X I am..:
Munnies: Milliardaire

MessageSujet: Re: Fiona Valkyria... {Finie}   Mer 19 Mai - 1:01

Bienvenue ma petite Fio' !
Et merci d'avoir choisie KH RPG pour faire ce magnifique perso' .
Alors moi je tiens à dire que je suis complétement Fan de tout ça.
Le physique, le caractère, l'histoire ( qui même survolé comme tu dis à la fin est splendide),
la jolie bouille de ton perso' et cette musique, je suis complétement conquise <333

Alors c'est avec un immense honneur que je te valide et te souhaite un bon rp parmis nous
Have fun princess ; )

[Fiche Validé]

A très bientôt
Aqua, Admin' Principale ~

___________________


Sign' © TerBBS
Revenir en haut Aller en bas
http://Aqua-The-best.forumpro.débile.
 
Fiona Valkyria... {Finie}
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ANIME/MANGA/Jeu Video] Senjou Na Valkyria - Valkyria Chronicles - Gallian Chronicles
» [McIntosh, Fiona] La trilogie de Valisar - Tome 2: Le Tyran
» Senjou no Valkyria - Gallian Chronicles -
» LE DERNIER SOUFFLE (Tome 2) LE SANG de Fiona McIntosh
» LE DERNIER SOUFFLE (Tome 1) LE DON de Fiona McIntosh

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts RPG- Renaissance :: Au commencement :: { Présentation des membres } :: { Présentations Validées } :: Lumière-
Sauter vers: