AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I love you, I Kill you { Pv: Noctis } { ♥ }

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: I love you, I Kill you { Pv: Noctis } { ♥ }   Lun 26 Avr - 16:56




    La ville de traverse, c'est une magnifique petite ville reculée des autres mondes, réputée pour être chaleureuse et bonne vivante, elle abrite la population la plus joyeuse des mondes. C'est une ville quelque peu obscure, toujours noyée dans l'obscurité du ciel, seul quelques diamants étincelants parviennent à l'illuminer, c'est également la seule vie ou l'ont peut observer les étoiles disparaître une à une, ont dit que les ténèbres domineront le monde quand les étoiles cesseront de briller, ce pourrait-il que cette ville soit liée à une sorte de légende apocalyptique ? ... Bref, c'est une ville ravissante ou il fait bon y vivre. Cela fait maintenant quelques temps que Rinoa à attéri dans ce monde et ce n'est pas pour autant qu'elle veut le quitter, bien au contraire , sans combat, elle peut observer avec attention les moindres faits et gestes de la population en déduire des choses et connaître d'autres. Pour l'instant elle n'a aucunes pistes, ou plutôt aucune piste ne la mène à rien tout ce qu'elle voudrait serait peut-être d'avoir une base solide qui ne se briserai pas par un mensonge ou un songe. Les habitants de cette ville sont très superstitieux ils croient en tout comme en rien ce qui est assez désespérant vu comme cela. Tss ce qu'il lui faut c'est.. oui cette rumeur. Il paraît qu'un homme en noir serait en ville, il serait vêtu de manière étrange et serait assez froid, les personnes de la ville s'imaginent même qu'il veut les tuer. En l'espace de quelques jours à peine, Linoa était devenue pour ces gens l'héroine masquée qui leurs vient en aide sans qu'il ne voit son visage. Elle avait déja eu le droit à l'affront des sans-coeurs et savait éperdument que ces bêtes reviendront tôt ou tard. Voilé derrière un manteau noir encapuchonné la demoiselle venait au secours des personnes dont s'en prenait les sans-coeurs , elle ne voulait rien en échange, juste qu'ils arrêtent de croire à l'apocalypse et la fin du monde, non seulement c'est agaçant mais en plus de cela ils font croire des âneries à leurs enfants qui sont terrorisés de devoir sortir de chez eux, démoralisant. Alors cette fois ci c'était une rumeur sur un homme sombre , "La faucheuse", ils viendraient vers eux et leurs aspireraient l'âme et bien il faut vraiment être complétement déconnecté du monde pour croire à de tels bêtises. Linoa en soupira, une nouvelle fois elle se devait de venir en aide aux gens, non pas à ses stupides adultes mais aux enfants qui l'aimaient et l'adoraient. Ils étaient les seuls à avoir vue son visage et les seuls à garder le secret. Assise sur une table du bar du coin, la demoiselle s'ennuie, de nouveau la ville est calme hormis peut-être les rires de quelques ivrognes et les rires de femmes courtisanes, le visage sérieux avec pour apparition la simple vue de ses lèvres la jeune fille finit son verre et une fois vide, observe le fond. Passionnant rien à dire la dessus ... Le claquement du verre vient s'accoupler avec le bois solide de la petite table tandis que la demoiselle relève le regard, elle observe de nouveau les moindres faits et gestes et sourit discrètement lorsque devant elle, l'homme en question se trouve. Sans s'en rendre compte, Linoa était devenue en quelques sortes une "Hunter" ou chasseur de prime , ce qu'elle voulait s'était tué tout ceux dont les habitants auraient peur et sa future cible se trouvait droit devant elle. Grand, vêtu de noir, air sombre et flippant au premier regard, cet homme dont les enfants prennent peur et s'enfuit en courant, est "son homme". Elle se relève sous le regard de quelques personnes et balance une pièce de munnies au barman abasourdi. Elle quitte l'endroit ou elle était et suit discrètement l'homme en noir, parfait il entre dans une petite ruelle. Le sourire en coin, la jeune fille le suit et s'enfonce dans l'obscurité de la ruelle. Accélérant le pas et ne perdant pas de temps, Linoa finit par sortir un simple canif de l'ettui qui est sur sa taille et vient tenir l'homme en joue appuyant la lame du petit couteau sur sa gorge musclé.

    « Alors comme ça c'est toi... ne bouge pas. »


Dernière édition par Linoa Heartilly le Lun 24 Mai - 18:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: I love you, I Kill you { Pv: Noctis } { ♥ }   Lun 26 Avr - 21:38

    Noctis rouvrit les yeux. Son regard perçant parcourut l'intégralité de la chambre dans laquelle il se trouvait, détaillant chaque meuble, chaque tapisserie, chacun des tableaux qui ornaient les murs. Il poussa finalement un soupir tandis que ses paupières se fermaient de nouveau. Rien à faire, il ne se sentait pas à l'aise... Dérisoire, peut être, mais ça allait véritablement l'empêcher de dormir... Ce que c'était que de ne pas être chez soi. Bon... S'il ne pouvait pas faire passer le temps en somnolant... Le jeune Prince décroisa ses doigts, ôtant ses mains de l'arrière de sa tête où elles avaient trouvé refuge, et se redressa. Assis sur le rebord de son lit, il marqua un temps d'arrêt, réfléchissant à ce qu'il pourrait faire concrètement... Concrètement... Qu'est ce qu'il pouvait faire ? Aucune réponse ne s'imposa à son esprit, heureusement qu'il ne croyait pas aux miracles ou bien il aurait frôlé la déception. Bien... Si rien ne venait à lui, c'est lui qui irait à... A quoi au juste ? Il n'y avait rien à faire. Tant pis, il improviserait... Ce ne serait pas la première fois. D'un pas plutôt lent, le jeune homme se dirigea vers la porte qu'il ouvrit, se retrouvant dans un couloir coquet, quoi qu'un peu miteux si on y prêtait bien attention... Il ne s'attarda pas dans cet endroit, et se dirigea directement vers la sortie, poussant les deux grandes portes d'entrée qui donnaient en plein sur le deuxième quartier de la Ville de Traverse. Surplombant la place, Noctis vint s'accouder au rebord, observant la fontaine en contrebas. Des cloches sonnèrent alors. Une, deux, trois, quatre coups. Machinalement, il redressa les yeux vers la grande horloge qui dominait toute la ville, si bien qu'il aurait juré qu'on eut pu la voir de tout les points possibles et inimaginables. Était il quatre heures du matin ou quatre heures de l'après-midi ? Il n'aurait su le dire, et qu'importait étant donné que cette ville était continuellement plongée dans la nuit ? Ses pupilles bleu nuit fixèrent l'immense ciel étoilé qui s'étendait jusqu'à l'horizon. Intérieurement, il se demanda si chacune de ses étoiles correspondait à un monde différent. Peut être qu'un jour, il serait amené à visiter celui la... Et celui la... Et pourquoi pas celui ci, qui scintillait de mille feux au milieu des autres ? Enfin, pour l'instant il avait d'autres préoccupations, et le monde qu'il devait visiter était Traverse. Pourquoi ? Pourquoi au juste ? Oh, et bien tout simplement car son très cher père le lui avait demandé... Et comme il avait toujours l'extrême obligeance d'obéir à ce (Porc...) souverain modèle, et que son sens de l'éthique était irréprochable... Et bien le voici à Traverse, prêt à assister à une réception ou il ne savait trop quoi... On devait venir le chercher le moment venu, et pour l'heure il était condamné à attendre dans une chambre repoussante de l'unique hôtel de la ville... Tant pis pour les messagers. Il se lassait de les attendre, ils n'auraient qu'à le chercher quand bon leur semblerait. Sur ces dernières pensées, Noctis se décala, puis emprunta le chemin auquel il tournait le dos, marchant d'un pas tranquille dans les rues. Il passa la grand arche qui séparait le second quartier du premier, et longea d'un pas nonchalant la boutique des mogs pour se retrouver sur la place principale. Il regarda, curieux, derrière lui, juste assez rapidement pour voir des passants se retourner brusquement et des têtes se cacher aux fenêtres... Est ce qu'on l'observait par hasard ? Le jeune Prince leva les yeux au ciel. Les gens d'ici ne devaient pas être très évolués... Il aurait pourtant pensé que les étrangers étaient monnaie courante. Peut être s'agissait il de sa tenue alors ? (On s'en fout, continue le Rp...). Il poursuivit donc sa marche, passant près de la terrasse d'un café où il hésita à s'asseoir, mais l'idée de côtoyer de si près des personnes si méprisables n'était pas du meilleur goût... Noctis continua d'avancer de son pas trainant, errant au gré de ses caprices, s'aventurant finalement dans une ruelle sombre un peu plus loin... N'ayant avancé que d'un mètre ou deux, il eut l'agréable surprise de sentir quelque chose venir se poser sur sa gorge. Son regard devint immédiatement plus sérieux. Comment ? On l'accueillait ainsi ? Et bien, quelles manières ! A ses oreilles parvint une voix féminine. "Ne bouge pas", et autre chose dont il se foutait éperdument...Une chose était sur, il ne s'agissait pas des messagers qui devaient l'amener à la grande réception de Traverse. La lame se place un peu plus sur sa gorge... Menacé par une femme... Ça ne l'aurait pas gêné habituellement, pensa-t-il ironiquement, mais il n'était pas d'humeur... Il agit donc méthodiquement, mais rapidement, ne laissant pas même le temps à son assaillante le temps de comprendre ce qu'il faisait. Sa main vint se poser sur la sienne, celle qui tenait le couteau. Tout aussi vivement, il saisit l'arme par la lame et la fit glisser des doigts de la fille pour la jeter plus loin. Le couteau finit sa course planté dans un mur, voila qui allait l'empêcher de s'en servir... Mais ça n'était pas encore tout ! Le jeune homme se saisit brusquement de la main désarmée qui n'avait pas encore eu le temps de bouger. Il la maintint fermement entre ses doigts et, par des mouvements rapides, il tourna sur lui même, balayant de sa jambe les pieds de son assaillante pour la déséquilibrer, ce qui porta ses fruits. La silhouette commença à tomber en arrière. Noctis tira alors la main qu'il tenait vers lui, pour l'empêcher de s'étaler de tout son long sur le sol. Posant son autre main dans son dos, il la maintint ainsi, penchée en arrière, tenant debout uniquement grâce à lui. Son regard qui avait rougi un bref instant redevint normal pendant qu'un éclair de la lune éclairait la ruelle dans laquelle il se trouvait. Il eut une agréable surprise en voyant la personne qui l'avait menacée ainsi ! Il s'agissait d'une jeune fille aux longs cheveux noirs encadrants un visage rond et adorable. Belle pioche, il aurait du la laisser faire... Enfin, maintenant, c'était à lui de mener la danse... Noctis la regarda un long moment, puis, poliment, il s'adressa à elle d'une voix plutôt grave.

    - ... Je crois que nous n'avons pas été présentés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: I love you, I Kill you { Pv: Noctis } { ♥ }   Mer 28 Avr - 10:03

    Voyez-vous ça quel sorte de proie avons nous chasser aujourd'hui ? Un homme, à vrai dire il ne fallait pas être savant pour savoir que ce qui pourrait effrayer la population serait un homme et non pas une femme mais quel homme ! Par l'obscurité de la ruelle son identité complète ne pouvait être visible, elle était broyé dans le noir et quelque peu lumineuse par la vue de notre belle hunter. Une silhouette purement masculine et ce du peut qu'elle en est pût en voir assez bien musclée, entretenue qui sait. Ce simple détail fit toute la différente il fallait dire que de dos le garçon avait déjà tout son charme, ce qui était sûr c'est qu'il n'était pas un simple citadin vu l'allure de sa tenue , musclé même jusqu'aux fesses, oui les filles regardent aussi ce genre de détail il ne faut pas croire qu'il n'est réservé qu'a la gente masculine. Déjà lorsque Linoa l'avait aperçu hors de la ruelle, son regard avait directement tourné en direction du sien, il était mignon dans son genre, voir carrément canon mais la n'est pas question on ne flirte pas avec l'ennemi. De retour à notre chasse, après quelques mots énoncé et une pointe de canif pointé sur la gorge, la jeune fille attendis de sa part une réponse constructive et voir même une domination complète, de toute manière il n'avait pas intérêt à bouger ou elle n'hésiterai pas à lui trancher la gorge en un mouvement. Un silence vint combler les deux personnes, personne ne répondit et le jeune homme aussi mignon soit-il resta de marbre, immobile, il ne bougea point de même que pour sa réponse, elle ne vint pas. Un sourire vint orner les lèvres de la demoiselle tandis que rapidement fût effacé, elle écarquilla les yeux et sans prendre le temps de faire ou de dire quoi que ce soit, le jeune homme, sa victime était déjà en train de rappliquer et quelque peu violemment. Elle n'eut le droit que de pousser que quelques petits cris étouffés de douleurs tandis qu'elle se fesait désarmer par l'inconnu.Cela ne dura que quelques minutes, secondes voir même avant que celle ci ne finisse par être penchée en arrière complétement soumise à l'ennemi. La lune brillante dans le ciel vint éclairer la ruelle fesant croiser les regards des deux combattants, le regard hardant de Linoa croisant un regard rougeâtre similaire à celui d'une de ses créatures que les mythes et légendes appellent "Vampires". Finalement, quelques mots sortirent de sa bouche. Présentés ? Présentation... il ne manquez pas d'air de dire cela, elle qui direct son regard posé sur lui l'avait considérer comme un ennemi n'avait nullement l'intention de se présenter et d'ailleurs elle compter même rappliqué à sa défense pour lui montrer qu'elle n'était pas le genre de fille facile à tomber dans les bras du premier garçon venu , image bien entendu. Rapidement, elle se redressa, posant sa main sur son ettui à sa taille elle reprit un autre canif , en quelques petits mouvements rapides elle revint se poster derrière lui et entoura son cou cette fois ci avec son bras,poing serrant le canif elle pointa la pointe de la lame juste en dessous de son menton. Non, elle ne se laisserait pas faire et elle ne compter surement pas se présenter à une tel personne, avec ses grands airs et cette politesse, il devait être le genre de personne sur d'elle et surtout bourgeois vivant aisément dans ses petits caprices et sa fierté. Les bourgeois, elle détestait cela, ils n'en font qu'à leurs tête et en plus de cela ils sentent la fierté à des kilomètres. Linoa reprit sa respiration et resta une bonne minute ainsi, maintenant l'homme avec son bras, elle n'hésiterait pas cette fois ci à l'étrangler en plus de l'achever si il continuait à bouger ainsi,inconsciemment (je précise bien) elle vint se coller contre lui, sa poitrine venant directement se plaquer contre son dos musclé, elle apporta sa tête près de son oreille et vint lui susurrer juste au creux cette phrase.

    « Je le répète encore une fois... surtout, ne b-o-u-g-e p-a-s..»
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: I love you, I Kill you { Pv: Noctis } { ♥ }   Lun 3 Mai - 19:21

    Il y avait quelque chose de désagréable en ce moment même... Quelque chose qui n'était absolument pas du goût de Noctis Lucis Caelum... Voyons voir. Quelques instants plus tôt, la situation n'était pourtant pas déplaisante... Il tenait entre ses bras une demoiselle fort ravissante, et bien qu'elle ait tenté de l'éliminer pour une raison x ou y, cela n'altérait en rien le charme qu'elle dégageait. Seulement voila... Alors qu'il pensait la maintenir convenablement, cette dernière s'était défendue, et, il ne savait exactement par quel artifice, mais la voila déjà qui était à nouveau derrière lui, un second couteau placé cette fois sous son menton tandis qu'il sentait un bras faire pression autour de son cou. Encore ? Cela devenait décidément une manie... Et une manie qui l'agaçait d'autant plus qu'il ne savait pas au juste ce qu'elle lui voulait... C'est à cet instant précis qu'il sentit un corps se coller contre le sien. Le jeune Prince tourna la tête, très légèrement pour ne surtout pas faire un seul mouvement brusque : il tenait à sa gorge. Ce qu'il vit confirma ce qu'il pensait depuis quelques secondes, son... Opposante ? était tout contre lui, sa tête près de sa nuque tandis que son bras lui enlaçait la cou et que le deuxième... Et bien... Il ne voyait pas le deuxième en fait. C'est alors qu'il entendit une voix déclamer à voix basse des mots au creux de son oreille... "Surtout, ne bouge pas"... Et bien... Il y avait mieux comme façon d'aborder quelqu'un... D'un air légèrement inexpressif, Noctis cligna des yeux... Deux fois... En son for extrêmement intérieur, il pensa à toutes les personnes qui seraient actuellement ravies de se trouver à sa place, quelle que soit la situation, quel que soit leur destin, peu importait s'ils se faisaient égorger au beau milieu d'une rue sordide d'une ville sordide et que leur mort serait au moins aussi sordide que le reste, ils auraient eu l'occasion de s'être fait tué par une demoiselle assez sexy, et cette dernière aurait d'ailleurs joué avec leur libido avant d'en finir... Comme quoi, certains hommes étaient comblés d'un rien... Cependant, lui préférait vivre, bien que... Ce corps au forme généreuse contre son dos n'était pas du tout désagréable... Oui, à l'occasion, pourquoi pas ? Mais pas dans une ruelle miteuse, et surtout pas tant qu'elle le menaçait... D'ailleurs... Pourquoi est ce qu'elle s'en prenait à lui au juste ?! Pas une fois depuis qu'ils s'étaient "rencontrés" si je puis dire, elle n'avait exprimé clairement la raison... Pas de "Ton argent, vite." ou de "Abdique, et on te laissera en paix." ou même de "Ne bouge pas beau gosse, c'est parti pour le show !"... Oui, pour la dernière il exagérait un peu... Passons. Il n'allait tout de même pas rester dans cette position. C'était grotesque, et il avait horreur de perdre son temps... Ce qu'il allait faire ? Et bien, plus ou moins la même chose que précédemment, mais il essaierait de se montrer plus convaincant, histoire qu'elle se mette bien en tête qu'il n'était pas d'humeur à jouer... Brusquement, Noctis porta ses deux mains au bras qui entourait son cou ! Il s'en saisit comme d'un objet et, d'un coup sec, tira dessus en se pliant en deux par la même occasion. Le résultat fut bel et bien la ! La jeune fille aux cheveux noir passa par dessus son épaule, et avec la force avec laquelle il avait tiré, la voila déjà projetée à quelques mètres au loin, atterrissant sur les fesses et rebondissant une ou deux fois avant de se stabiliser. Par des gestes négligents, le prince s'épousseta. Il ne craignait rien désormais, pendant la manœuvre, il avait eu le bon réflexe de tirer son couteau vers le bas, ce dernier était d'ailleurs planté entre ses pieds ! Fin de l'acte... Le jeune homme croisa les bras. Une fois que la belle demoiselle eut tourné le regard vers lui, un regard empli de ce qui ressemblait à de la colère et de l'incrédulité, il déclara d'une voix protocolaire, comme s'il récitait un discours parfaitement réfléchi et maîtrisé.

    - Vous m'excuserez, ma chère, mais je n'ai ni l'envie, ni le temps de participer à vos enfantillages. Il n'est pas dans mes habitudes de me laisser faire lors d'une agression, et encore moins si j'ignore de quoi et de qui il retourne. Cela étant, tant que vous ne m'aurez pas donné au moins votre nom et une bonne raison de vouloir ma tête, et bien... Milady, je vous salue.

    Et il la salua vraiment, d'une révérence courtoise ! Ceci fait, le jeune Prince tourna les talons, s'aventurant plus profondément dans la ruelle. Il espérait bien sur que cette jeune fille ait la politesse de lui dire son nom, et dans ce cas il resterait. Dans un sens, elle l'intéressait assez cette charmante inconnue...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: I love you, I Kill you { Pv: Noctis } { ♥ }   Mer 5 Mai - 10:39

    Qu'il était bon de pouvoir de nouveau le tenir contre soi, son odeur masculine soumise lui manquait énormément. Après son affirmation , la jeune femme à la silhouette élancée fit un léger sourire de coin comme pour montrer son contentement même si une partie de son cerveau se mettait sous ses gardes, nous n'étions pas à l'abri d'une nouvelle attaque venant directement de l'ennemi tenu en main. Ce que les animaux peuvent être têtus et stupides de nos jours, de vraies petites natures. Ils essayent tous de se défaire de la race humaine seulement tout le monde sait qu'ils finissent toujours par succomber, soit de mort, soit de soumission. Finalement il s'agirait peut-être de son cas quoi qu'une tel beauté vivante ne pourrait finir morte. Linoa tenait fermement le couteau dans sa main pour éviter de nouveau à se faire désarmer, elle ne le laisserait pas ... Ne le laisserait pas '"quoi"? Pas le temps de respirer ni de faire ou de dire quoi que ce soit que la bête se débat de nouveau, celle ci est terrifiante et violente, elle n'est pas du genre docile et propulse en un rien de temps notre jolie dompteuse à plus de plusieurs mètres de longueur tout en laissant son magnifique postérieur toucher le sol à plusieurs reprises.Elle fermât les yeux juste pour éviter que le sable ou la poussière projeter par sa chute ne vienne se placer juste sous ses yeux, plaçant par la même occasion son bras devant elle et une fois que tout cela s'était achever, la jeune fille les ouvrit de nouveau déplaçant son bras pour admirer de nouveau les évènements. Au loin, la proie presque souriante et heureuse de s'être libérer ne tarda pas à glousser. D'un regard de braise et d'une allure menaçante, son regard croisa directement celui de la princesse. Linoa lui rendis pour ne pas se laisser pour autant abattre cependant ses dires furent si cassantes et froides qu'elle ne tarda pas à prendre un regard plus doux et plus calme, presque surprise.

    « Vous m'excuserez, ma chère, mais je n'ai ni l'envie, ni le temps de participer à vos enfantillages. Il n'est pas dans mes habitudes de me laisser faire lors d'une agression, et encore moins si j'ignore de quoi et de qui il retourne. Cela étant, tant que vous ne m'aurez pas donné au moins votre nom et une bonne raison de vouloir ma tête, et bien... Milady, je vous salue. »

    Sur ses derniers mots l'inconnu prit presque la fuite avec une révérence courtoise comme marque de .. " Politesse" et un retournement de façon gracieuse , il s'en alla plus profondément dans la ruelle. Une révérence courtoise, non mais de quel monde ce type pouvait bien débarquer, il était plus que curieux qu'une "Faucheuse" comme lui est le temps de saluer ces victimes de cette façon, qui puis est pourquoi ne l'avait-il pas tuer lorsqu'il en avait l'occasion. De nouveau, la jeune demoiselle prit en compte ses dernières réflexions et en vint à la conclusion que ce garçon n'avait rien à voir avec un tueur à gage ou tout autre chose qui semblerait l'être. Ses yeux encore écarquiller face à la courtoisie du jeune homme finissent par reprendre leurs allures habituelles. Elle secoua vivement la tête pour revenir sur cette planète et se releva tout doucement, le fixant sérieusement elle l'interpella d'une manière dont il avait voulu qu'elle fasse précédemment.

    « Je suis Linoa Heartilly ... et à vrai dire je suis une pauvre crétine , vengeresse de ces stupides moutons que l'on appelle "Habitant" ... »

    Rapidement, elle tapota sur ses vêtements afin de retirer poussières et saletés, à présent droite comme un piquet la jeune fille aux long cheveux noirs ne retira son regard en direction du garçon. Sa musculature était impressionnante mine de rien, il était le genre de personne qui ne meurt pas de faim ou ne connait la misère. Linoa baissa la tête tristement, c'était peut-être pour ça qu'elle voulait aider les gens, cette ville elle ne la connaissait que depuis quelques jours et il lui était déjà arriver de rencontrer de jeunes mômes souriant dans les ruelles qui lui fesait la manche, elle avait était très confuse de ne rien leur apporter de plus qu'un peu de munnies et ce "boulot" de chasseuse de "Grand méchant", c'était en parti pour eux qu'elle l'avait fait, quand de jeunes enfants tels que ses orphelins vivaient seuls dans les rues et que plusieurs rumeurs circulent dans lesquelles on énonce qu'une mystérieuse "Faucheuse" absorberait les âmes de n'importe quel créature et que frissonnant de peur, ses enfants se recroquevillaient dans leurs ruelles en priant chaque jour de pouvoir revoir le ciel étoilé, il est dans notre devoir de les aider, d'être la pour eux à n'importe quel moment. Oui, elle l'avait compris, c'était précisément pour cela qu'elle leurs venaient en aide même si au fond de son coeur elle méprisait chaque habitants qui aurait l'audace de faire peur à de si mignonnes petites créatures. Linoa releva la tête, le regard déterminé et l'allure d'une femme digne de ce nom, elle se mit en marche jusqu'au jeune homme qui à l'interpellation de son prénom s'était directement stoppé. En chemin elle ne pût s'empêcher de lui expliquer la raison de son agression, de toute manière c'était bien ce qu'il voulait...

    « Je suis venu en aide aux personnes qui en valait vraiment la peine, ceux qui méritent de vivre ou du moins qui ont toutes leurs vies devant eux. Ses enfants ne devraient pas avoir le sommeil agité lorsque des rumeurs cauchemardesque s'étendent dans toute la ville... Si tuer les "Rumeurs" peuvent les aider à reprendre leurs rêves, alors je n'hésiterai pas ... Vous êtes l'une d'entre elle... mais, encore une fois, je nage dans le tord... »

    Elle s'avança un peu plus loin de lui, juste pour venir se placer par la suite en face, son visage croisant directement le sien. La ruelle qui se terminait à quelques mètres laissait la lumière de la ville éclairait l'endroit ou était posé nos deux protagonistes, la jeune demoiselle pût finalement voir à la lumière ce dont à quoi ressembler réellement sa "proie". Un jeune homme, de jeune âge un air dûr et froid au visage, avec de jolies lèvres bien masculine et des yeux qui rendraient fou n'importe quel personne les croisant. Il était ce genre de garçon qui parvenait à déstabiliser la belle et déjà rien que par un regard, s'en voulait de l'avoir agresser. La jeune fille lui fit un doux sourire et vint délicatement apporter sa bouche jusqu'à l'une de ses joues, comme pour l'apaiser ou le calmer, essayer de nouveau à le dompter. Elle garda sa bouche longtemps sur la joue du garçon puis finit par la décoller pour le regarder de nouveau.

    « Est-ce que vous offrir un verre permettra d'oublier ce vilain malentendu ? .. »

    Avait-elle prononcée cette phrase presque en chuchotant, le sourire aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: I love you, I Kill you { Pv: Noctis } { ♥ }   Sam 8 Mai - 19:19

    "Linoa Heartilly". Noctis stoppa immédiatement sa marche. "Linoa Heartilly"... Tel était le nom qui l'avait empêché d'aller plus loin. Enfin... Enfin il savait à qui il avait affaire ! La voix de la jeune fille, très agréable à l'oreille par ailleurs, venait de résonner dans la ruelle pour répondre à la demande qu'il avait effectué quelques instants plus tôt... Linoa Heartilly... Cela sonnait plutôt bien... Il n'avait pas prêté attention au reste de la phrase, car peu lui importait. En revanche, cette identité qu'il souhaitait mettre sur une si ravissante frimousse, et qu'il connaissait désormais, se révélait des plus intéressants... Hum... Ça n'allait peut être pas changer sa vie tout bien réfléchi... Mais comme il se l'était dit à lui même avant de la quitter... Si jamais il apprenait son nom, et bien il resterait. Elle venait de se présenter ? Il savait donc ce qu'il lui restait à faire... Cependant, il restait une troublante question... Pourquoi donc avait elle voulu le tuer, ou au moins essayer de l'agresser ? Elle n'en avait tout de même pas parlé dans sa phrase, non ? Peut être qu'il aurait dû écouter le reste en fin de compte... Enfin, bref. Devait il lui répondre maintenant ? "Enchanté, je m'appelle Noctis, ravi d'avoir fait votre connaissance, bien que j'eus préféré que notre premier contact se fasse dans des conditions moins violentes."... Il y avait aussi la possibilité de se taire... (...) ...Il y avait surtout cette possibilité en fait... Et puis, ça n'était pas comme s'il avait énormément de choses à lui dire pour l'instant... Ainsi, Noctis Lucis Caelum laissa le silence s'installer entre eux. Il ne se retourna même pas, continuant de fixer la sortie de la ruelle au loin. Pourtant, il avait bien envie de la regarder, de pencher juste un peu sa tête pour la distinguer, mais s'il le faisait, ne serait ce pas une manière de lui céder ? De lui montrer qu'elle l'intéressait ? Non, c'était à elle de venir à lui si elle le voulait vraiment. Dans le cas contraire, tant pis... L'intérêt n'aurait pas été partagé... Mais s'il se montrait inaccessible et qu'elle venait à lui, dans ce cas... Il y aurait bien une possibilité pour qu'ils fassent un peu mieux connaissance... D'un autre côté, le risque que "Couteau 3 : La revanche" fasse bientôt son apparition n'était pas non plus à exclure... Un bruit de talons claquant sur le sol mit un terme au cours de sa pensée, un son se rapprochant de plus en plus... Était elle en train d'approcher ? Il en eut la confirmation lorsque la voix de Miss Heartilly retentit de nouveau. Noctis eut un froncement de sourcils en écoutant ses paroles... Visiblement, elle lui expliquait le pourquoi du comment, la raison de son agression. Des rumeurs ? Des enfants au sommeil perturbé ? ... Hm. Il connaissait cela en effet... Il connaissait surtout la bêtise phénoménale des gens lorsqu'ils s'agissait de fantasmer sur l'inconnu... Bien sur, à le voir lui, nouveau venu, ténébreux, inconnu de tous, il y avait de quoi se poser des questions... Mais s'il en jugeait par ce que la jeune fille venait de lui dire, la population locale avait été jusqu'à imaginer de nombreuses choses sur lui, et pas des plus charmantes... Qu'à cela ne tienne, il se moquait éperdument de ce que ces autochtones pensaient de lui. Il ne serait plus présent dans peu de temps, il était donc hors de question d'aller se justifier... Et si d'autres prenaient la même initiative... Stupide, il pouvait le dire, de s'attaquer à lui, et bien ils recevraient le même accueil. Le prince cligna des yeux rapidement. Juste devant lui venait d'apparaître une ravissante jeune femme aux longs cheveux noirs. Elle lui souriait paisiblement, d'un sourire bien agréable d'ailleurs, et qui ne la rendait que plus adorable... Il faut croire que l'ombre lui avait joué un mauvais tour, car de son souvenir, elle n'était pas aussi jolie... Enfin, elle l'était, mais pas autant que cette magnifique femme qui se tenait droit devant lui et qui croisait son regard sérieux. Tout compte fait... Il avait bien fait d'attendre... Soudain, Linoa fit quelque chose qui le surprit. Elle approcha son visage et posa ses lèvres sur sa joue, restant longtemps comme cela. Noctis ouvrit un peu plus les yeux, fixant le vide devant lui. Voila qui était original, et très inattendu... A quoi jouait elle ? D'un autre côté, cela était loin d'être déplaisant... Elle aurait pu rester comme ça longtemps sans qu'il émette la moindre protestation, mais malheureusement elle finit par reculer sa petite tête d'ange. Le jeune homme la regarda, elle et son sourire malicieux, tandis qu'elle lui proposait un verre sur un ton chuchotant. Est ce qu'elle le faisait exprès d'être aussi craquante ? Il la regarda de son air neutre un long moment. Il y avait fort à parier que oui... Dans ce cas... N'était ce pas à lui de la surprendre à son tour ? Noctis, sans la quitter des yeux, posa ses mains légèrement au dessus de la taille de la jeune fille. D'un petit coup sec, il la tira très légèrement vers lui, lui faisant faire un simple pas afin qu'elle soit plus près. Son regard bleu nuit croisa le sien... Il la regarda quelques secondes, puis lui rendit le baiser qu'elle lui avait offert quelques secondes plus tôt... Sauf que le sien alla se planter sur ses lèvres... Le prince ferma les yeux. Ses mains glissèrent vers le haut, caressant les côtés de son buste tandis qu'il restait ainsi, sa bouche sur la sienne, posée simplement comme pour lui rendre exactement ce qu'elle lui avait offert. Il inspira profondément... Ses lèvres étaient douces et chaudes... Il prenait beaucoup de plaisir à les embrasser à ce sujet... Le jeune homme déplaça ses mains jusqu'au dos de Linoa, le caressant avec douceur de ses paumes. Lentement, il commença à faire de légers mouvements avec ses lèvres, effleurant celles de la jeune fille à chaque fois. Tout en lui frottant lentement le dos, il la tira à nouveau contre lui, collant leurs deux corps, leurs lèvres toujours scellées. Vivement, il remonta l'une de ses mains sur la nuque de la jeune fille, la caressant un instant avant de glisser ses doigts dans sa chevelure soyeuse. Son baiser se fit un peu plus insistant. Il pressa avec plus de fermeté ses lèvres sur les siennes et ouvrit la bouche plusieurs fois, entamant une danse sensuelle et délicieuse avec sa compagne. Ce fut au final un long baiser langoureux... Au moment de le rompre, Noctis recula délicatement ses lèvres, attirant par la même occasion celles de Linoa pour prolonger ce contact le plus longtemps possible... Il garda les yeux clos un moment, inspira profondément, et les rouvrit pour la regarder aussi sérieusement qu'avant, décrétant de sa voix presque inexpressive, comme s'il ne s'était rien passé.

    -Un verre... Pourquoi pas...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I love you, I Kill you { Pv: Noctis } { ♥ }   

Revenir en haut Aller en bas
 
I love you, I Kill you { Pv: Noctis } { ♥ }
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts RPG- Renaissance :: RPG :: { Traverse Town }-
Sauter vers: