AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Espoirs ou bataille

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Espoirs ou bataille   Jeu 28 Jan - 19:27

Drack tourne en rond dans la forteresse en ruine, le comité de restauration ne s'est occupé que de retaper le sous-sol, si bien que les étages supérieurs sont toujours dans le même état.
La plupart d'entre eux se terminaient par un éboulent, ce qui, à force, avait fini par créer un labyrinthe à l'intérieur du château. Drack suivit un énième couloirs qui se termine par un cul-de-sac.


Ça commence à m'énerver là.

Il fit de nouveau demi tour, il cherchait quelque chose : les archives de la cité. La dernière fois, il avait obtenu des informations sur Xion, cette fois ci, c'est sur lui même qu'il veut en trouver.
Si il venait de ce monde, il y a forte à parier qu'il soit dedans.
Mais le Sans-cœur voulait se hâter, il n'aime pas trop ce lieu et ne compte pas tomber sur quelqu'un. Si Xemnas apprend qu'il est ici, il allait lui faire sa fête faire surveiller ce monde, comme ce fut le cas à la Cité Du Crépuscule. Et Drack ne pourrait y revenir avant un moment.

Tout en marchant, AU BOUT DE TROIS BONNES HEURES il vit une porte entrebâillée. Et bien entendu, il l'ouvre pour voir ce qu'elle cache, un escalier, qui fait le tour d'une salle circulaire d'environs 70 mètres de rayon, pour atteindre en contrebas le planché carrelé comme un échiquier, avec dessus, des pièces d'échec forma statuts de trois mètres de haut.
Mais ce qui intéresse surtout Drack, c'est la porte qui lui permettrait de changer enfin d'étage.


J'ai envie de croire en dieu, tellement c'est bon.

Mais il se demande tout de même Qui peut bien avoir construit un jeu d'échec aussi grand si personne ne peut dépasser les pièces ? qui doivent quand même faire une tonne et demi.


Dernière édition par Drack le Sam 30 Jan - 13:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Espoirs ou bataille   Ven 29 Jan - 9:12

Nouveau jour, nouvelle mission, comme d'habitude. Le quotidien d'un membre du XIIIème Ordre n'avait somme toute rien de passionnant. D'un pas lourd, certainement las de savoir qu'il allait encore devoir affronter des sans-cœurs pendant un long moment, le numéro XIII, la clé du destin, sortit d'un couloir de ténèbres. Il s'arrêta un instant, laissant ses sens s'habituer à ce nouveau monde, très loin du vide que pouvait lui présenter les passages obscures qu'il empruntait à loisir. Pendant une à deux minutes, il se contenta de rester immobile, sa respiration lente troublant le silence omniprésent, ses yeux cherchant à tâtons quoi que ce soit de familier qui pourrait lui évoquer un monde dans lequel il avait déjà posé le pied, ses oreilles aux aguets, prêtes à le faire réagir si le moindre son suspect y parvenait, son odorat, si on eut pu vraiment parler d'odorat, lui faisait sentir le subtil mélange entre lumière et ténèbres. A priori, rien de suspect à l'horizon, hormis, bien sur, les longs couloirs qui se dressaient devant lui. Sa tête masqué pivota à droite et à gauche, cherchant à déceler toutes les issues possibles et tous les chemins praticables afin d'essayer de se repérer. Non, décidément rien ! L'adolescent eut alors la certitude que c'était la un monde dans lequel il n'avait jamais posé le pied... Que lui avait dit Xemnas déjà ? Ça n'est pas qu'il n'y avait prêté aucune attention, mais les longs discours rébarbatifs du supérieur étaient un tant soi peu ennuyeux à la longue... D'autant plus que, curieusement, il s'agissait bel et bien du numéro I qui lui avait attribué cette mission, allons savoir pourquoi... Habituellement, il ne se gênait pas pour tout déléguer à Saïx, le vice-supérieur. Or, cette fois, cela avait été différent... Peut être était-ce... Important ? Enfin ! Au final, il n'en saurait certainement rien... La confiance régnait tellement dans cette Organisation... Surtout à son égard... Enfin... Comme si ca allait changer quoi que ce soit à sa vie ! Mais bon... Roxas plissa ses sourcils blonds, un mouvement imperceptible derrière le mur opaque que formait l'ombre de sa capuche. "Ta cible sera un sans-cœur très particulier... Localise le, et viens nous faire ton rapport... Tache de nous le livrer en une seule pièce...". C'était bien ce qu'il avait dit, perché sur son fauteuil démesurément haut à l'égal de son arrogance et de sa folie. Et alors, ca ne lui donnait pas plus d'indications, à part sur le but qu'il poursuivait... Alors, quid ? "Selon nos sources, on l'a vu pour la dernière fois au Jardin Radieux. Tu connais pas gamin ? Fais gaffe de ne pas te perdre !". Ah ouais, c'était effectivement ce que le numéro II lui avait si gentiment expliqué, comme à son habitude. Bref, il n'avait déjà que trop pensé à ses... "Collègues", et chaque image d'eux parvenait à lui donner suffisamment la nausée pour avoir une bonne raison d'arrêter d'y songer. Il était donc au Jardin Radieux ? Mouais. Vu le décor, il aurait plutôt dit la Forteresse Oubliée, le légendaire château censé trôner en plein milieu de cette ville. Enfin, pour ce qu'il en savait... C'était loin d'être un monde dans lequel l'Organisation XIII trainait... Du moins, il était l'un des seuls peuplé d'autochtones connaissant parfaitement leur existence et prêts à réagir au quart de tour si la simple image d'un manteau noir et d'un capuchon parvenait à leurs rétines. Dans ces conditions, il demeurait assez complexe d'opérer dans la discrétion, ce qui était tout de même l'un des maîtres mots des membres de l'Ordre. En fin de compte, il était de nature commune qu'on évite d'y passer... Ce qui, en soi, était logique, mais qui n'allait pas l'aider pour sa mission du jour... Quand même, s'ils en étaient arrivés à l'envoyer ici malgré toutes leurs habitudes, c'est qu'il devait y avoir quelque chose derrière... Enfin ! Il s'en foutait, tout ce qu'il espérait était que cette journée se passerait le plus normalement du monde, et surtout qu'il ne tomberait pas sur un des habitants de la ville située en contrebas. Roxas s'étira longuement, préparant ses muscles à l'exploration qu'il allait devoir faire sans qu'il sache pendant combien de temps elle durerait. Enfin, il se mit en marche, prenant le chemin qui s'offrait à lui. Il marcha, marcha, marcha pendant un long moment, sans vraiment prêter attention aux longs couloirs monotones dans lesquels il évoluait. A vrai dire, il avançait un peu au hasard, mais il aurait été difficile de faire autrement. Seul le bruit lourd de ses pas venait troubler le silence, mais il était bien conscient que si quoi que ce soit d'autre se faisait ressentir, il lui faudrait passer à l'action rapidement. Enfin, s'il suivait les ordres, ca consisterait plus en se cacher pour espionner, mais tout de même... Reprenant légèrement conscience de ce qu'il faisait, comme sortant d'un rêve, Roxas posa son regard sur les longs murs partiellement détruits desquels on pouvait voir sortir des fils conducteurs d'électricité, eux aussi réduit à l'état de figuration, même si leur jus semblait toujours présent au vu des étincelles qu'ils produisaient. Pourquoi cet endroit lui disait il quelque chose ? Un instant, le numéro XIII s'arrêta. Il hocha la tête doucement devant le mur, un mouvement presque invisible à cause de son ample accoutrement, puis, presque hésitant, il tendit la main vers le mur... A peine un simple contact fut il établi qu'il reçut un flash assez violent. Ses doigts ne firent que frôler le mur, mais ce fut suffisant pour lui asséner une décharge, une image qu'il aurait préféré ne jamais voir: celle d'un garçon en rouge courant à travers les couloirs de la forteresse. Lui encore ! Pourquoi ? Pourquoi persistait il à marquer sa vie ? Pourquoi alors que désormais il avait un... ! Non. Inutile d'y penser. Tel était son destin, correct ? En temps et en heure, peut être qu'il réglerait ses comptes avec son soi disant "original". Pour l'instant, il avait du pain sur la planche... C'est donc avec une moue résignée qu'il reprit sa route, déambulant de manière totalement aléatoire. Après quelques temps, une vieille porte en bois finit par se présenter à lui... Une porte qui, curieusement, faisait assez tache avec le reste de l'architecture. Enfin, il fallait bien qu'il sache ce qu'il y avait derrière, sinon, on pourrait lui reprocher de ne pas être assez consciencieux. Doucement, il poussa donc cette porte dont les gonds grincèrent sinistrement. Sans hésitation aucune, il la repoussa, dévoilant le chemin qui menait à la pièce suivante... Et ce qu'il y vit l'intrigua énormément ! Il fit d'ailleurs quelques pas, pénétrant dans une grande pièce circulaire dont il ne pouvait évaluer vraiment la taille. De plus, elle semblait très haute, mais ca n'était pas encore le plus étrange... En son centre, comme placé la sans raison aucune, se trouvait un gigantesque jeu d'échec... Et quand il pensait gigantesque, il voulait dire, bien sur, supérieur à l'échelle humaine. derrière son capuchon, Roxas ouvrit la bouche en signe d'incompréhension, et peut être aussi de surprise. Il était clair que ce jeu de géant était impressionnant. Mais c'est alors qu'il ressentit quelque chose qui ne lui plaisait pas... Une énergie obscure qui ne lui disait absolument rien qui vaille. Son sans-cœur ? Il allait le savoir dans quelques instants ! Rapidement, la clé du destin se dissimula derrière l'une des pièces, un Roi Noir, et resta à l'affut. Pourtant, si c'était bel et bien sa cible qui était dans la même pièce que lui, pourquoi entendait il des bruits de pas autre que les siens ? Il allait le savoir immédiatement. D'un air railleur qu'il n'adoptait que très rarement, il prit la parole pour un provocation gratuite qui résonna dans toute l'immensité de la pièce... Ce qui l'avantageait, étant donné que sa position était trop imprécise pour que l'autre personne puisse le localiser.

-Tu veux jouer avec moi ? Ou bien tu préfères te cacher lâche ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Espoirs ou bataille   Sam 30 Jan - 14:23

-Tu veux jouer avec moi ? Ou bien tu préfères te cacher lâche ?

Il s'arrêta quasi immédiatement, la voix parut à Drack plutôt juvénile, pour le ton utilisé. Génialissime, moi qui voulait rester discret, je crois que c'est rappé. Drack se concentra un instant et ressenti un mélange de ténèbres et de lumière, un simili à n'en point douter.
Qui ça peut bien être ? Drack peut éliminer Saix et Xigbar, eux deux aurait déjà attaqués. Larxene ? Non, elle, cela aurait été l'étranglement par derrière. Demix ?
...
Heu non, pas le froussard de service, dans aucun cas.

Pendant ses réflexions, Drack ressentit deux choses étranges. Une Keyblade et ... Un Cœur ? Il lui est facile de ressentir l'arme de lumière, étant un Sans-cœur, idem pour les cœurs, et cela facilite drôlement la tache, quand on en à un.
Mais à sa connaisse, seul deux personnes maniaient la Keyblade, au sein de l'Organisation. Il répondit à son futur adversaire, sur le même thème que ce dernier.


-Mh... D'accord, je prend les blancs, et j'ouvre la partie en avançant le premier pion de gauche de deux cases. Mais ce n'est pas très courageux de traiter quelqu'un de lâche quand on se cache. Alors à qui ais je l'honneur ? Roxas... Ou Xion ?

Drack priait de tout son cœur pour que ce soit la second option. Il voulait tant la revoir, même si il ignore pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Espoirs ou bataille   Mer 3 Fév - 21:01

Roxas eut l'impression que le temps s'étirait indéfiniment durant la minute qui suivit son apostrophe à la personne qui déambulait dans cette pièce. Un silence lourd de sens, l'impression que tout s'arrêtait, même sa propre respiration, pour ne laisser que les sons les plus infimes raisonner à ses oreilles aussi bruyamment que des explosions. Son souffle était un peu plus court. Il guettait le moindre bruit qui pourrait lui donner un indice sur la position de la personne présente... La personne ? Oui, l'énergie qu'il ressentait ressemblait plus à celle d'un être vivant, et pas à une créature comme un sans-cœur... Mais il y avait quelque chose qu'il ne comprenait pas. Quelque chose qui ne tournait pas rond dans cette pièce... La clé du destin inspira lentement, tachant de faire le moins de bruit possible... Puis, des bruits de pas se firent entendre. Des pas lourds, tombant à un rythme régulier, accompagné d'un grincement sinistre, comme du plancher friable sur lequel on marchait... Il pouvait raisonnablement supposer que la personne à qui il s'était adressé descendait en ce moment même les escaliers qu'il avait aperçu en entrant... Du moins, s'il se fiait à la distance d'où semblait provenir le son sourd. Il lui restait donc un court laps de temps avant que la... Personne ? Créature ? Enfin, que ce qui était en train de descendre soit descendu... Et pendant cette poignée de secondes, il allait au moins essayer de calmer les battements de son cœur qui commençaient à s'accentuer de façon alarmante. C'était étrange. A chaque fois qu'il entendait le son fatidique qui impliquait qu'une nouvelle marche diminuait la distance entre eux, son rythme cardiaque accélérait légèrement. Était ce ca de la peur ? Comment aurait il pu en juger, lui qui n'avait jamais connu que le vide de son corps sans existence propre... Un simili ne connaissait pas la peur... Un simili ne connaissait rien, hormis ce que sa mémoire lui permettait. Et lui, en guise de souvenirs, qu'avait il ? Presque rien... Des flashs de Sora, des impressions diffuses... Chaque émotion, chaque sentiment, qui s'insufflait dorénavant en lui grâce au cœur qu'il avait gagné, lui était totalement étranger.. Devait il tout réapprendre ? Étudier chacune de ses réactions pour comprendre ses sentiments ? Bof, ca ne le menait à rien en fin de compte... Mieux valait y aller franchement et ne pas chercher à comprendre... Qui sait, les réponses viendraient peut être d'elle même. Et il pensait, il pensait, et trois marches venaient encore d'être descendues ! Roxas ferma les yeux, oubliant ce bourdonnement dans les temps, ce battement dans son torse, et se concentra sur ce qu'il pensait réellement... Non, il n'avait pas peur. Mais il y avait quelque chose qui... Quelque chose qui le mettait mal à l'aise. C'était cette force obscure si spéciale... Elle ne présageait rien de bon. Alors oui, il appréhendait un peu le moment où il devrait faire face à une potentielle menace inconnue, même s'il s'en sortirait certainement avec une certaine facilité. Puis, soudainement, rien. Le silence le plus totale. Pas un craquement, pas un grincement... L'échéance venait d'arriver à son terme. Mais il ne se passa pas plus d'une minute avant qu'une voix lui réponde d'un air provocateur, faisant allusion à l'échiquier géant sur lequel il était placé et lui retournant sa remarque. Il parlait ? Mais était ce un homme ? Ou bien un sans-cœur ? "Impossible... Un monstre aussi plongé dans les ténèbres ne peut pas parler, non ? A moins que..." Roxas huma l'air. La force obscure qu'il avait senti, la présence de ce sans-cœur... Il était désormais très proche. Mais comment... ? A moins que ce sans-cœur ne soit précisément la personne qui venait de lui répondre ? Une telle monstruosité était elle possible ? Pourtant, il lui semblait avoir déjà entendu parler d'une de ces choses ayant pu adopter l'apparence d'un être humain. Mais s'il se trouvait dans ce cas, c'était que son adversaire avait sombré à un point de non-retour dans les ténèbres... C'est alors que la voix reprit. "Alors à qui ais je l'honneur ? Roxas... Ou Xion ?" Alors ca, s'il s'y attendait... Xion ? Jamais entendu parler... Même si ca lui disait quelque chose de manière assez vague... Bref, ca n'était pas important. En revanche, comment connaissait il son nom ? L'Organisation était réputée pour être particulièrement secrète, et le nom de ses membres n'était pas à la portée de tous... Roxas n'y voyait qu'une seule explication: cet homme connaissait le XIIIème Ordre. Et s'il le connaissait, c'était qu'il avait des raisons d'être bien informé dessus... Ami ou ennemi ? Peut être un peu des deux, mais si c'était le cas, ca expliquerait la mission top secrète que lui avait confié Xemnas, en plus d'expliquer pourquoi son nom avait été cité... Que voulait le supérieur au juste ? Cette manie de ne rien lu dire ! Tout ce qu'il savait, c'était qu'il devait localiser une cible qu'il venait tout juste de trouver... On ne lui avait pas dit de l'affronter, alors qu'il était le seul de l'Organisation à pouvoir récolter des cœurs... Donc, on ne souhaitait pas sa mort, juste savoir où il était. Le plus crédible serait que... Que Xemnas veuille garder un œil sur cet homme par crainte de ce qu'il pouvait dévoiler, mais qu'il souhaitait tout autant garder son potentiel intact. Oui, c'était assez cohérent avec le fait que son interlocuteur soit un sans-cœur d'une rare puissance... Un sourire satisfait vint s'afficher sur ses lèvres. C'était donc la le plan du supérieur... Intéressant... Malheureusement pour lui... Il allait devoir perdre sa créature qu'il tenait tant à conserver. Cette chose était potentiellement trop dangereuse pour qu'on la laisse vivre, et encore moins servir le XIIIème Ordre ! Quel dommage... Alors qu'il venait juste de localiser la cible, celle ci l'avait agressé, et il avait été contraint de la détruire pour sa propre survie... Bien sur, il serait blâmé, mais ca il commençait à en avoir l'habitude... Et puis, pour une fois qu'il pouvait leur mettre des bâtons dans les roues. Immobile, Roxas sentit une aura de lumière se former autour de ses mains, implosant quelques secondes après dans un éclat afin de laisser apparaître ses deux armes, Souvenir Perdu et Tendre Promesse. Les pointant toutes les deux vers le sol, Roxas se mit enfin à découvert, marchant d'un pas lent pour enfin faire apparaître sa silhouette encapuchonnée aux yeux du sans-cœur, un léger souffle de vent agitant l'étoffe de son manteau... D'un pas très lent, il s'avança vers lui, parlant d'une voix plus grave, plus menaçante...

-Nous ne connaissons aucune Xion... Mais c'est bel et bien moi. Roxas, le numéro XIII... Peu m'importe qui tu es... Il s'arrêta face à lui, droit comme un pic, le toisant de son regard dissimulé par l'ombre. Peu m'importe "ce" que tu es... D'un geste lent, il leva les lames de ses Keyblades au ciel avant de les rabattre rapidement, les ramenant au niveau de sa taille, leur pointe toujours levée, partant dans des directions opposées l'une de l'autre. Je suis venu sceller ton destin...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Espoirs ou bataille   Jeu 4 Fév - 14:41

-Nous ne connaissons aucune Xion... Mais c'est bel et bien moi. Roxas, le numéro XIII... Peu m'importe qui tu es... Peu m'importe "ce" que tu es... Je suis venu sceller ton destin...

Drack eu un sourire un peu triste, même Roxas a oublié Xion. Et au vu de son accoutrement, il est à nouveau membre de l'Organisation. Drack ferma les yeux un instant, si Roxas sert Xemnas, il n'avait pas d'autre choix que de le détruire, afin de contrecarrer ses plan. Il les rouvrit et reprit sa marche tout en continuant à parler.

-Tu sais, elle serait triste si elle t'entendait. Et moi, j'aurais tant aimé que l'on est pas à se battre. Mais il semblerait que le fait que tu es retrouvé un cœur...Il jeta un regard au Simili, pour voir sa réaction et sourit quand il la vit.Et oui, je suis au courant. Il semblerait que ce ne soit suffisant pour retrouver la raison. Drack continuait de marcher d'un pas lent et lourd, chacun très détaché, retardant le plus possible l'affrontement.Mais je ne vais pas laisser cette enfoiré de Xemnas te manipuler encore une fois et accomplir son projet de taré.

À la fin de sa phrase, il posa le pied sur le sol carrelé de la salle et s'attarda un instant sur la décoration, dans quelques instants, cette endroit ne serait plus qu'un champ de bataille. Alors, autant garder une trace de son état actuel dans son esprit.
Le Sans-cœur reporta à nouveau son attention sur le treizième Simili.


-J'aurais apprécié que la similitude de notre situation nous évite le combat, ou que tu les trahisses à nouveau, mais...

Drack tendit sa main devant lui et y concentra les ténèbres qui prirent doucement la forme d'une arme qu'un être des ténèbres ne peut normalement pas manipuler. La forme d'une Keyblade.

-Je ne vais pas laisser la vie qui m'a été rendue, être arrachée par une vulgaire marionnette.

Sa voix était pleine d'amertume et de colère, cause à son passé, à ses regrets. Drack se mit en garde face à Roxas.

-Sceller mon destin ? Il ne t'es pas venu à l'idée que moi qui scelle le tien.

Drack laisse passer là une occasion d'en découvrir plus sur Xion, mais... Roxas est le seul membre de l'organisation à pouvoir récolter des cœurs. Priver de ce pion, Xemnas mettrait plus de temps à obtenir ce qu'il désir.
Mais une chose subsistait, un doute qui était venu se loger dans l'esprit du Sans-cœur. Et si.. Et s'il se trompait ? Non ? Serait il... Un espion? Il écarta ce doute, l'affrontement allait débuter, et il devait garder l'esprit concentré sur ça, et uniquement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Espoirs ou bataille   Dim 7 Fév - 15:24

La respiration de Roxas se stoppa un instant. Ses muscles se crispèrent sous l'effet de la claque qu'il venait de recevoir. Qu'est ce qu'il venait de dire ? "Le fait que tu ais retrouvé un cœur" ? Foutu sans-cœur ! Il l'avait donc senti... En même temps, il aurait dû s'en douter... Après tout, c'était bien ce par quoi ils étaient attirés, il aurait donc été surprenant qu'il se soit laissé berner si facilement... Bien, ca faisait de lui un gêneur. C'était son secret, et toute personne qui l'apprenait devrait être réduite au silence d'une manière ou d'une autre... Cette nouvelle raison d'achever la créature à qui il avait affaire venait d'effacer les derniers soupçons de remord qu'il aurait éventuellement pu avoir. Lentement, le numéro XIII reprit son souffle. Il espérait que sa réaction était passée inaperçue, mais il en doutait fortement étant donné le sourire de rat qu'arborait son interlocuteur... Dans l'ombre de sa capuche, il fronça vaguement les sourcils. S'il ne sentait pas en ce moment même cette extraordinaire énergie obscure, il aurait très bien pu prendre son ennemi pour un être humain... La ressemblance était confondante... Mais son aura ne trompait pas. Derrière ce masque de jeune homme de... Quoi ? Une vingtaine d'années ? Peut être un tout petit peu plus, mais ses traits rudes ne permettaient pas de faire une estimation exacte. Enfin, dans tous les cas, derrière cette façade, il pouvait ressentir tout le mal qui l'habitait, comme dans chaque sans-cœur qu'il croisait, mais à un degré bien plus élevé. Le visage de la clé du destin devint beaucoup plus sérieux. Il ne comprenait pas où voulait en venir son adversaire... "Elle serait triste si elle t'entendait" ? De qui voulait il parler ? "Xion" ? Comment une personne qu'il ne connaissait pas pourrait en être attristé ? Roxas poussa un soupir plus profond que les autres. Non, il essayait simplement de le déstabiliser ! C'était ce que n'importe qui ferait dans cette situation... Même lui pouvait recourir à cette méthode. Il ne devait pas croire un mot de ce que ce monstre racontait... Il se contenta donc de rester immobile, droit, aussi expressif qu'un simili... Ce qui était un peu le but recherché... Et il écoutait les palabres de sa cible. Cible qui parlait beaucoup, et d'un air passionné soi dit en passant. On aurait presque cru qu'il tentait de retarder le moment où il devrait se battre... Bon, il devait juste attendre qu'il ferme son clapet pour le détruire alors ? Parfait, même s'il perdait du temps... Et pendant qu'il songeait, le sans-cœur poursuivait ses envolées sans grand rapport avec la situation. "Je ne vais pas laisser cette enfoiré de Xemnas te manipuler encore une fois et accomplir son projet de taré." Roxas retint un petit rire... Quel crétin... Il pensait vraiment qu'il se laissait manipuler ainsi par le XIIIème Ordre ? Ou qu'il les aidait pour le plaisir maintenant qu'il avait un cœur ? Non, s'il s'était écouté, il serait loin à l'heure qu'il est. Loin de ces idiots qu'il avait en horreur... Mais, d'un autre côté... Il ne pouvait pas car... "Roxas, tu ne peux pas laisser Xemnas obtenir Kingdom Hearts..." Qu'est ce que ? Qui venait de parler ? Une voix si familière... "Naminé ? Est ce que c'est toi ?" Ou quelqu'un d'autre... Mais pour cette promesse, il ne pouvait se permettre de simplement fuir. Il Devait anéantir les plans du supérieur... Et si pour ca, il devait se faire passer pour un pantin aux ordres de l'Organisation, ca ne le gênait pas. Le fait que ce sans-cœur en soit persuadé l'arrangeait plus qu'autre chose en fin de compte. Personne ne devait savoir ses réelles intentions... Personne. Roxas reporta son attention vers son ennemi qui s'était tu... Il avait brandi le poing devant lui, invoquant des ténèbres qui prirent petit à petit une forme bien connue, devenant finalement consistantes pour laisser apparaître une... "Keyblade ? Comment peut il s'en servir ?" Il pensait que seuls les cœurs purs étaient aptes à la manier... Hum... Enfin, on pouvait aussi être pur en ténèbres... Le coin des lèvres de Roxas s'étira en un léger sourire. Il comprenait maintenant pourquoi Xemnas s'intéressait à lui... Un sans-cœur puissant... Et pouvant utiliser une Keyblade... Quelle pièce de choix pour la collection de pions du supérieur. Et c'était donc aussi pour cela que l'homme lui avait parlé de "similitude de leur situation"... Hum, en effet... Ils étaient tous les deux aptes à libérer des cœurs, ils avaient tous les deux agi pour le compte de l'Organisation, et s'il suivait bien sa manière de voir les choses, ils souhaitaient tous les deux s'affranchir de leurs chaînes... Oui, ils étaient assez similaires, et ils auraient très bien pu s'allier pour leur but... Sauf que, et c'était bien dommage pour lui... Roxas travaillait en solo. Le sans-cœur s'était mis en garde, prêt à combattre. En bon pion du XIIIème Ordre, il allait les débarrasser de cette menace... Mais en bon espion consciencieux, il allait tout simplement effacer toutes les preuves qui pourraient amener ses collègues à le soupçonner. Qui plus est... Si jamais il retombait entre les mains de Xemnas, qui savait ce qu'il pourrait en faire ? Il valait mieux ne même pas lui laisser cette opportunité... C'est bon ? Il avait fini ? Bien. Roxas planta la pointe de Tendre Promesse dans le sol, laissant la paume de sa main gauche reposer sur la poignée d'un air négligent. Il regarda le sans-cœur et sa Keyblade quelques instants avant de répondre à son long discours d'un air moqueur.

-Tu parles beaucoup, mais tu agis peu... Aurais tu peur de moi ? Peur de perdre la "vie qui t'as été rendue" ? Il tendit la main qu'il avait laissé reposer quelques instants plus tôt, l'agitant au fur et à mesure de ses paroles. Tu n'as aucun droit de parler de vie... Tu ne possèdes pas de vie, sans-cœur, tu n'es qu'une abomination, une abjection qui ne devrait pas exister. Mais rassure toi, on m'a envoyé pour te libérer de tes tourments... Très rapidement, il se saisit de Tendre Promesse et releva Souvenir Perdu, la faisant tournoyer sur elle même avant de l'immobiliser, la lame brandie vers son adversaire. Ton cœur ne fera bientôt qu'un avec Kingdom Hearts... Ma lumière... Va effacer tes ombres !

Immédiatement, sans laisser à son interlocuteur le temps de répondre à ses provocations, il disparut, ne laissant derrière lui qu'un faisceau de lumière que l'on pouvait difficilement suivre à l'œil nu. Il parcourut l'échiquier dans tous les sens, glissant sur le sol extrêmement rapidement, tentant de désorienter son adversaire en ne le laissant même pas deviner l'endroit où il pouvait bien se trouver. Enfin, au bout de quelques secondes, il se stoppa, réapparaissant derrière le sans-cœur. D'un geste vif, il croisa ses les lames de ses armes, les approchant par la même occasion de sa cible. Poussant un cri de rage, il trancha, écartant très rapidement ses Keyblades l'une de l'autre en portant un coup qui pouvait s'avérer extrêmement douloureux s'il était reçu de plein fouet...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Espoirs ou bataille   Lun 8 Fév - 16:36

-Tu n'as aucun droit de parler de vie... Tu ne possèdes pas de vie, sans-cœur, tu n'es qu'une abomination, une abjection qui ne devrait pas exister. Mais rassure toi, on m'a envoyé pour te libérer de tes tourments... Ton cœur ne fera bientôt qu'un avec Kingdom Hearts... Ma lumière... Va effacer tes ombres !

Une abomination... C'est vrai. Drack ne le sait que trop bien, mais Roxas confond "Mal" et "Ténèbres", ces deux choses sont totalement différentes.
Dans la même second, le Simili se déplaça à une vitesse telle que Drack ne pouvait pas le suivre du regard. Mais le Sans-coeur sait comment agir, à un adversaire plus rapide que lui. Il se contenta de fermer les yeux, afin de sentir le cœur et les Keyblades de son opposant. Roxas sera forcément obligé de ralentir pour attaquer.
Le Sans-cœur plaça d'un seul coup sa propre Keyblade dans sont dos, réagissant au quart de tour, pour bloquer l'attaque du treizième. Drack l'avait fait en aveugle, au petit bonheurs la chance, et réussit tout de même .
Néanmoins, Roxas n'y était pas allé de main morte et a frappé avec ses deux arme, la violence du coup fit glisser Drack d'à peine un mètre. Dangereux ça. Mais maintenant, le Simili est sans défenses, l'axe médian de son corps est à découvert.
Drack donna un coup de pied en arrière, directe dans l'estomac du jeune homme.


Alors, monsieur "je vais effacer tes ombres", c'est tout c'que t'as dans le ventre ?

Et l'être des ténèbres ne c'est pas arrêté à un simple coup, il en avait profité pour envoyer, dans le même mouvement, ses filins, qui commençaient déjà à ligoter Roxas. L es autres extrémités se trouvent fermement tenu, dans la main gauche de Drack.
Roxas ne pourrait plus refaire sont manège de tout à l'heure, dans ces conditions, niveau force physique pure, c'est Drack qui a l'avantage. Le Sans-cœur tira de toute ses forces sur les filins, pour l'attirer à lui et arma sa Keyblade pour l'abattre sur le corps du jeune homme et en finir au plus vite avec cette sale besogne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Espoirs ou bataille   Lun 15 Fév - 10:09



Zut ! Il avait paré son coup ! Bien sur, c'était techniquement possible, mais il devait y avoir une grande part de hasard dans son geste... Il y avait une grande part de hasard, c'était impossible autrement. Personne ne pouvait le voir à l'œil nu lorsqu'il allait à cette vitesse. Bien sur, il était aussi possible que son opposant l'ait détecté par d'autres moyens, ce qui était le plus vraisemblable. Hum... S'il ne pouvait compter sur l'avantage de la vitesse, il allait falloir miser sur autre chose, c'était bien ca ? Quoi que... Le sans-cœur venait de glisser de quelques centimètres sur le sol, dû au choc des Keyblades. Ah, sa parade manquait donc de poigne ! Le numéro XIII doutait que ca soit à cause d'un manque de force... Non, il aurait plutôt dit que son assaut avait été paré avec brio, mais aussi une grande difficulté, ce qui expliquait la petite faiblesse qu'il y avait dans sa garde. En même temps... Réagir au quart de tour alors qu'il avait cette rapidité affolante... Il pourrait donc réitérer ce style d'attaque à l'occasion, mais avec parcimonie. Pour l'instant, peut être qu'une attaque frontale, net et brutale, serait plus appropriée s'il voulait en finir rapidement... Il passerait sur le fait que ca n'était pas vraiment son style... A la guerre comme à la guerre... Soudain, Roxas sentit un grand choc au niveau de son estomac, comme si on le contractait violemment, ou qu'on effectuait une pression énorme dessus. Il eut à peine le temps de regarder ce qui venait de lui arriver qu'il volait déjà en arrière. "Huh... Il est coriace quand même. Je ferais mieux de rester prudent..." Son adversaire venait de lui décocher un puissant coup de pied. Sa simple force physique était impressionnante ! Elle n'avait même rien d'humain. De ce point de vue, la Clé du Destin n'avait clairement pas l'avantage... A vrai dire, hormis ses Keyblades, il n'avait que peu de choses pour lui... Il n'était ni le plus fort, ni le plus robuste de l'Organisation, et dans des situations pareilles, il le ressentait avec un peu plus d'amertume. Une poignée de secondes après que Roxas ait été projeté, il sentit quelque chose d'étrange autour de lui. Puis, vivement, il fut tiré dans la direction opposée, lâchant ses deux armes à cause de la secousse. "Qu'est ce que... ?" Il ne pouvait plus bouger ! Le moindre de ses gestes était comme comprimé à l'intérieur de quelque chose... Le membre de l'Organisation analysa très rapidement la situation. Il était, apparemment, ligoté par des filins, tentacules, ou un truc dans le genre. Ce qui ne lui plaisait pas du tout par contre, c'était que le sans-cœur tenait dans une main l'autre extrémité... Sa manière de tenir sa Keyblade, semblant prêt à l'empaler dès qu'il serait à portée, n'était pas non plus des plus agréables. Dans les quelques secondes qui séparèrent le moment où son ennemi tira et le moment où il serait suffisamment proche de lui pour recevoir un coup, Roxas tenta bien évidemment de se libérer. Il commença par se débattre, ce qui ne rimait à rien bien sur, les filins étaient trop résistants, et il n'avait plus ses armes pour les trancher ! La distance qui les séparait diminuait de plus en plus dangereusement. Hors de question de se faire avoir par un piège aussi stupide ! Il allait falloir tenter quelque chose d'assez hasardeux, mais si c'était sa seule chance de survie... Le numéro XIII concentra alors une grande partie de son énergie, à un tel point qu'une aura de lumière commença à apparaitre le long de son corps, comme une coque protectrice autour de lui. Il accumula encore un peu plus de force, si bien que cette aura, tout d'abord de la même couleur que ses attaques de lumière, vira à un rouge ardent. Dans un cri de rage, et légèrement de douleur étant donné l'énergie que demandait cette attaque, Roxas secoua les épaules, comme pour se dégager... Sauf que cette fois, ce geste fut accompagné de l'explosion de son aura qui calcina les filins sur place. Enfin ! Il était libre ! Mais ca n'était pas encore le moment de se reposer, il était beaucoup trop près du sans-cœur, et ne pourrait se sentir en sécurité qu'une fois hors de portée. Qu'à cela ne tienne, il allait opérer à un léger dégagement. Toujours dans les airs, Roxas réussit à se rétablir sur lui même, sans point d'appui. Il fit un grand saut périlleux en arrière, histoire de prendre un peu de recul... Mais il fallait aussi s'assurer que son ennemi ne le poursuivait pas, sinon, son saut n'aurait servi à rien. Alors, en même temps qu'il retombait lentement vers le sol, il décida d'agir... La scène se passa comme au ralenti... Il avait dépassé la moitié de la distance qu'il voulait parcourir, ce qui voulait dire qu'il se retrouvait maintenant en l'air, les jambes vers le ciel tandis que ses épaules pointaient vers le bas, dans la direction de laquelle il venait. Imperceptiblement, il redressa la tête pour voir le sans-cœur qui n'avait pas encore bougé vers lui... Parfait. D'un claquement de doigt, Roxas fit apparaître plusieurs faisceaux de lumière verticaux, orné à leurs extrémités du symbole des simili, qui se dirigèrent à une vitesse folle vers son adversaire. Il n'espérait pas que cela le blesse ou quoi que ce soit, cette attaque restant relativement faible et facile à éviter, mais elle aurait au moins le mérite de l'empêcher de lui foncer dessus comme un barbare. Un millième de seconde après, il réitéra l'opération, en faisant cette fois apparaître un peu plus... Enfin, il conclut, juste avant de retomber au sol, en envoyant trois groupes distincts de trois rayons, légèrement plus rapides et agressifs que les précédents. Avec légèreté, il toucha enfin terre, atterrissant de manière impeccable. De deux gestes précis, il rabattit chacune de ses mains vers le sol, faisant réapparaître ses Keyblades dans l'une et l'autre. Il regarda le sans-cœur qui était approximativement à la même place qu'il y avait quelques instants. Hm... Il lui avait bien adressé une raillerie quelques instants plus tôt, non ? Enfin, lorsqu'il avait l'avantage bien sur, maintenant, il pouvait fermer son clapet. Quoi qu'il en soit, il allait lui montrer "ce qu'il avait dans le ventre"... Pas parce qu'il l'avait provoqué et mis au défi, mais simplement parce que sa disparition était une nécessité, et qu'il déploierait toutes les cartes qu'il avait en main s'il le devait. Très rapidement, il fit tournoyer sur elles même ses Keyblades, ce faisant, il commença à faire apparaître une aura de lumière, plus diffuse que la précédente qu'il avait utilisé pour rompre les tentacules. Il finit par amener ses deux armes devant lui, droites, Tendre Promesse pointant vers le haut tandis que la lame de Souvenir Perdu se dirigeait vers le bas. Il fit se toucher ses deux poings serrés sur ses armes, semblant alors n'en faire plus qu'une, tout en continuant à produire de l'énergie. D'une voix un peu plus rauque, contenant avec difficulté la force dont il se servait, il s'adressa à son adversaire.

-Ta vie... L'aura se fit un peu plus consistante, brillant de milles feux autour de lui... S'achève sous mes lames !

D'un geste brusque, il ramena ses Keyblades devant lui. D'un coup sec, il fendit l'air de Souvenir Perdu ! Envoyant une énorme lame de lumière, de la forme d'un boomerang, qui se dirigea vers son adversaire brusquement. Il fit le même geste avec Tendre Promesse, envoyant la même onde de choc... Pour finir, il refit très rapidement ces deux mouvements afin d'en envoyer deux nouvelles. Voila ce qu'il avait dans le ventre...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Espoirs ou bataille   Mer 17 Fév - 15:04

Roxas avait réussi à se libérer de l'emprise de Drack, en faisant exploser une membrane de lumière autours de lui, ce qui semble ne pas être indolore . Aoutch ! J'ai mal pour lui. Mais, toujours dans les aires, le Simili venait de... Bondir en arrière ?!?!
Comment a il fait ça ? Bon, là n'est pas la question, le plus important est de calculer où Roxas va atterrir afin de l'attaquer en situation de désavantage.
Drack vit une lumière juste avant de l'éviter. Attend, il utilise ses faisceaux à bout portant ? Et merde. Il évita le second groupe de faisceaux et les deux suivant, mais pas le dernier.
Drack mit sa Keyblade en protection et força le plus possible en avant quand les rayons verticaux de lumière l'atteignent. La pression exercer par l'attaque de Roxas était supportable et Drack n'eut pas trop de mal à la dévier, pour qu'elle finisse sa course contre un mur.
Le Sans-cœur chercha Roxas des yeux et le vit entouré d'une aura lumineuse. Oh non, pas ça.


-Ta vie... La luminosité augmenta. S'achève sous mes lames !

Aussitôt après, le Simili envoya deux vagues de lumière d'une grande puissance, l'une après l'autre. Drack réitéra sa précédente action, n'ayant pas le temps d'esquiver. La pression de l'attaque du Simili était gérable, mais cette fois ci il ne parvint pas à la dévier. Drack vit Roxas relancer encore son offensive, le faisant reculer, avant que ses pieds s'enfonce dans le sol, brisant le carrelage. Le Sans-cœur sut qu'il ne tiendrait pas éternellement, il devait trouver une solution au plus vite. Il doit bien y avoir une amorce de stratégie quelque part. Et il lui vint une idée, c'était risqué, mais il avait plus de chance s'en sortir de cette façon.
Drack laissa son bras gauche être envahi par les ténèbres, qui pris alors une apparence noir, comme si il était constitué d'une fumé compacte. Puis, le Sans-cœur plaça son bras en lieu et place de sa Keyblade.
La première partie du plan semblait fonctionner, l'énergie obscure contenue dans le bras s'opposait parfaitement avec l'attaque de Roxas. Ensuite, Drack chargea son arme, au maximum, du pouvoir noir, et la planta au sol, à la jonction entre son bras et les vagues de lumière, et fit exploser cette énergie. Il ne pouvait malheureusement pas lâcher et edonnait en continuité de la puissance à l'explosion pour qu'elle tienne.
La pièce fut divisée en deux, d'un coté, une lumière des plus éblouissante, de l'autre, des ténèbres si noir qu'on ne voyait rien depuis l'extérieur. Des éclaires parcourait l'espace entre les deux attaques, signe de l'affrontement entre les deux forces opposées. Une explosion sans commune mesure fini par se produire, propulsant les deux protagonistes d'un bout à l'autre de la pièce.
Drack s'éclata le dos contre le bouclier d'un des cavaliers blancs, le faisant tomber au sol avec le Sans-cœur. Ce dernier se releva difficilement, son dos émit d'horribles craquements. J'ai pas l'air de mettre pété quelque chose, la chance. Il avait parlé trop vite, sa Keyblade était en miettes, son bras gauche saignait abondamment et il n'arrivait plus à le bouger.
Roxas était lui aussi debout, mais du sang coulant de sa capuche, indiqua à Drack qu'il ne s'en était pas sorti indemne lui. L'être des ténèbres se servit de ses filins pour suturer la plais à son bras et fit disparaitre son arme pour la rappeler ensuite, intacte, comme si rien ne s'était passé. La Keyblade de Drack venait de son fragment de cœur mais se sert de ses ténèbres pour se matérialiser, cette opération l'épuisa un peu plus, il devait donc finir le combat au plus vite.


-Alors, qu'est ce qu'on fait ? Il retira sa capuche à l'aide de son seul bras valide. On continu la castagne ou on en reste là ?

Le Sans-cœur se tenait prêt à parer toute offensive, en cas de réponse négative.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Espoirs ou bataille   

Revenir en haut Aller en bas
 
Espoirs ou bataille
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts RPG- Renaissance :: RPG :: { Hollow Bastion }-
Sauter vers: