AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Carrefour Improvisé [Lucrécia][Jaster]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Carrefour Improvisé [Lucrécia][Jaster]   Mer 24 Nov - 14:36

    Voila où, jadis, se tenait fièrement le Jardin Radieux gouverné par Ansem le Sage… Tant de choses s’étaient passés ici, tant de batailles, de souffrance et de larmes versées pour ceux qui ont disparus. Des larmes, en voila un pour qui jamais elles ne coulèrent. Pas de tristesse, aucun souvenirs laissés derrière lui, pas la moindre émotion persistante. Lui qui n’avait jamais existé, le voila qui revenait à la vie et dans ce décor qu’il avait connu par le passé. Xemnas, le simili était de retour. Simili s’il en est, « coquille vide » comme il se plait à se définir, mais personne ne peut dire que son existence contre nature ne laissa pas de trace sur ce monde. Comme tous les siens, on l’avait oublié mais la douleur qu’il avait répandu avait pu se faire ressentir. Agité dans ses pensées, il voyageait par les ténèbres pour se rendre dans ce lieu qu’il avait jadis appelé « sa maison ». Peut être certains reconnaîtraient son vêtement noir si caractéristique mais il était loin de se douter de ce à quoi il allait être confronté.

    Au lieu de cette forteresse délabrée, c’est l’antique Jardin Radieux qui se tenait devant lui. Comme l’image même de souvenirs qui ne sont, au fond, pas les siens. Surprise s’il en est mais il était venu ici même pour une raison tout particulière et il continua son chemin droit vers le donjon qui se dressait fièrement. La ville était en fête, malgré la nuit, les lumières dansaient, entrainant les gens dans une douce mélopée et un ballet de couleurs. Dans ce marasme, personne ne faisait vraiment attention à lui. Etrange de penser que ces gens vivent et rêves dans la plus parfaite innocence et Xemnas voulait croire que lui aussi pourrait un jour retrouver ces sentiments, son cœur. Il ne s’imaginait pas que la chose serait si compliqué…

    Toutefois, il arriva à destination et commença à errer dans la forteresse à la recherche de ce trésor, de son amie. Ce château, semblait comme un mélange d’un destin changeant, conglomérat entre un passé qui était de retour à l’instar de sa propre personne et entre la réalité qui l’avait vu mourir seul et oublié de tous. Ses souvenirs comme seul guide, il savait où il allait et, bientôt, il ne restait plus qu’une porte à ouvrir. Au fin fond de sa mémoire restait les ultimes traces de cette amie dont il avait même oublié le nom. Son visage restait lui aussi trouble et sans véritable substance comme si on l’avait privé de tout ce qui restait d’elle… tout sauf cette armure. Il se souvenait qu’elle était un être cher pour lui, se basant sur ses souvenirs pour savoir comment lui parler, de quelle façon la regarder ou même penser à elle… c’est le mieux qu’il pouvait faire, tout simili qu’il était. Les portes s’ouvrirent sous ses mains gantées de noirs et s’il pouvait ressentir la moindre chose, ce serait de la tristesse.

    Passant en revue les sentiments dont il se souvenait encore, de la haine à la mélancolie passant par le doute et la colère, il avait opté pour cette poignante solitude. Pour lui ce n’était qu’une façon comme une autre de réagir, comme une question à choix multiple dont on prend au hasard la réponse qu’il nous semble la plus adapter sans réellement en connaître la raison. Tel l’endroit où était sensé se trouver son cœur, la pièce était vide. Pas de trésor, aucune amie, rien que de la poussière et les larmes imaginaire que son cerveau lui disait de faire pleuvoir tant il était sensé aimer cette personne. Intrigué plus que tout autre chose, pourquoi avait elle disparue ? Est-ce que quelqu’un l’avait prise ? Aucunes réponses ne vinrent. Poursuivant sa quête, il voulait la retrouver. Pourquoi ? Lui-même l’ignoré, elle avait été chère à son cœur perdue comme une trace de sa vie précédente dont il ne pouvait en comprendre la signification mais plus tout, un espoir de retrouver une existence pleine et entière, un sens à sa vie.

    Trainant ça et là dans le château, il arriva finalement dans un laboratoire. Il se souvenait d’y avoir été avant de perdre son cœur. Cherchant en lui-même, c’était là qu’il avait créé ce démon dans le corps d’un homme, un Sans-Cœur des plus puissants qu’il avait pu expérimenter. Aujourd’hui, il ne savait pas pourquoi il avait fait ça, les motivations qu’il avait, ce sentiment de curiosité dont il se souvenait encore. Il n’y avait aucune utilité à une telle création… en tout cas, il ne parvenait pas à comprendre la raison qui avait su le motiver. Dans son incompréhension, il entendit les pas de quelqu’un qui venait dans sa direction…
Revenir en haut Aller en bas
Jaster
L'homme aux trois personnalités
avatar

Masculin
Nombre de messages : 156
Age : 28
Relation : Aucune
Ennemis : Pas pour l'instant
Arme : Kristalin
♥ Flux : 167
Date d'inscription : 18/10/2010

Who are you ?
X I am..:
Munnies: 300

MessageSujet: Re: Carrefour Improvisé [Lucrécia][Jaster]   Mer 24 Nov - 17:01

Seul... toujours seul. Malgré ses recherches , il ne trouvait rien , il était seul . Ne sachant même pas si son nom lui appartenait véritablement . Il s'était donné ce nom après un étrange rêve , une fille qui lui ressemblait grandement , souffrante et en larme , demandait à deux personnes , Jaize et Jaster , de lui venir en aide , de la retrouver . Il avait compris ça comme si c'était une soeur , sa soeur , même si au fond de lui , il croyait ne pas avoir de famille , car il était né dans un lac d'eau glacé , dans un endroit obscur , où les ténèbres étaient maître . Cet endroit était les ténèbres , l'incarnation de la peur . En lui , deux choses étaient entrés , une partie lumineuse et une partie sombre. Son père était les Ténèbres , et sa mère , la Lumière . Il ne savait pas vraiment de quel côté il était , mais son coeur lui disait de servir la lumière , et de combattre les ténèbres .

Il s'était donc donné le nom de Jaster , le nom de Jaize appartenait à un autre garçon , qu'il avait vu en rêve . Ce garçon lui ressemblait également grandement , qu'il en avait décidé que ce serait son frère . Dans le rêve qu'il a vu sur ce garçon , il marchait sur une montagne , où la neige s'abattait violemment , voulant éliminer tout être . Dans cette montagne enneigé , le garçon voulait monter jusqu'en au , avec son arme énigmatique à la main . Cette arme , il l'avait déjà vu , car cette arme , c'était cette épée que Jaster avait , cette arme qu'il avait nommé Kristalin , à cause de sa grande brillance , qui montrait que son possesseur servait la lumière et non les ténèbres. En haut de cette montagne , le garçon blond tendit son arme , et une lumière aveuglante éclata , puis le rêve s'était terminer . Il cherchait ces deux personnes , mais avait plus d'ambition pour retrouver la fille que le garçon . Il s'était jurer cela.

Il avait atterrit dans cet endroit mystérieux , se demandant si c'était la réalité ou une illusion . Il avait quitté son nid de la cité crépusculaire pour venir ici , grâce à une étrange téléportation dont il avait le pouvoir .C'était assez jolie , de nombreux jardins se trouvaient dans cet endroit . C'était une sorte de paradis . Mais il remarqua que , derrière ce grand paradis , se cachait une certaine froideur . Il avait l'impression que cet endroit n'avait jamais été comme ça , que avant , ce paradis avait perdu une grande partie de sa beauté . Une espèce de Forteresse se dressait devant la ville , qui augmentait cette froideur . Pour Jaster , cet endroit était avant le théâtre de grandes batailles , de pertes , mais heureusement , ce paradis a été sauvé .

Il faisait nuit , et une ambiance de fête se présentait quand il avança dans cet en droit splendide . Les gens rigolaient , semblaient heureux , mais il ne put s'empêcher de ressentir une pince de tristesse dans leurs coeurs . Jaster avait sans doute une apparence d'un garçon de dix-huit-ans et un mental de 10 ans , mais il était intelligent et c'est la recherche des deux personne qui le montrait . Il menait une bataille pour les retrouvés. Il visita l'endroit avec intérêt , mais fut absorber par une porte ouverte , menant sur une pièce qui ressemblait à un laboratoire. Il y'avait une personne à l'intérieur , mais il hésita à entrer . Il le fit finalement .


-Bonsoir , cherchez vous quelque chose , Monsieur ?
Revenir en haut Aller en bas
Linn J. Gôto
[ # 1] Scientifique au service d'Ansem
avatar

Féminin
Nombre de messages : 137
Age : 26
Relation : Personne , voyage plutôt en solitaire. ♥
Ennemis : Mes démons passés.
Arme : Deux flingues.
♥ Flux : 141
Date d'inscription : 22/11/2010

MessageSujet: Re: Carrefour Improvisé [Lucrécia][Jaster]   Mer 24 Nov - 23:10

« Je ne cherche pas à comprendre, je veut simplement oublier... »


    Radiant Garden... Magnifique petite ville aux larges facettes, aux grands secrets et aux mensonges les pires existant au sein même de notre galaxie. Si les mondes aux alentours ne vous parle pas, alors celui ci rien que par son nom doit sûrement illuminer en vous plusieurs choses, il fût le théâtre de nombreuses scènes et épisodes marquant des vies entières, il était le sol le plus toucher par les étrangers avec la célèbre ville de Traverse. Ames damnées, condamnées à vivre dans un monde qui n'est pas le leurs, la venue de ses personnes extérieurs marque souvent les esprits des habitants. Pour la plupart d'entre eux, leurs venue en ce monde n'est pas annodine, quelque chose les a pousser à venir ici, ils ont une vengeance à accomplir mais encore des êtres aimer à retrouver et pour certains ils n'ont rien.Cette jeune femme était venue au Jardin Radieux par hasard, amnésique, elle ne se souvenait ni de son monde d'origine ni même de son existence la bas autant dire qu'elle avait attérie ici pour repartir à Zéro. Sa vie n'avait jamais était un conte de fées et pour ne pas faire venir les violons pour approfondir cette tristesse intérieur, les détails les moins important ne seront pas décrit. Lucrecia Crescent, elle se souvenait de son nom et ce fût déjà un bon début. Mademoiselle Crescent avait était retrouver complétement vide en pleine ruelle, sauver par Ansem le Sage elle l'avait remercier en le servant convenablement, à cette époque elle rencontrait ses disciples Even, Ienzo, Dilan, Braig et Aeleus qui lui ont marqué l'existence. La suite n'est qu'un enchainement ou plutôt une sucession d'événements qui ont fait de sa vie un pur paradis mais aussi le plus terrible des enfers. "Une rencontre - Un homme - Vincent Valentine - Un baiser- Une grossesse- un carnage.." pour plus de précisions veuillez vous reférez à la suite des événements. Son but à elle était de servir l'humanité, Lucrecia en était devenue une fervente admiratrice, elle aimait la lumière plus que tout, la paix et la sérénité, les ténèbres quand à elles, elle les repoussaient. La belle scientifique tenait à utiliser son art pour faire de ce monde quelque chose de bien et de prospère, sérieuse et consciente que la lumière ne peut vivre sans les ténèbres, chaques jour qui s'écoule pour elle est un nouveau défis qui la conduit à réfléchir ou trouver un moyen pour que le crépuscule soit omniprésent dans tout les mondes. Beaucoup moins efficace ce qui est un peu normale, une scientifique qui perd des capacitès à cause de sa profession ne peut que être néfaste,elle avait perdu son enfant et l'homme de sa vie et pourtant Lucrecia n'avait jamais perdu d'espoir d'un jour peut-être les revoir. Sait tu ce que cela fait de voir son enfant lui être retiré à la naissance, elle n'avait pas même pût l'observer même dix secondes, ils avaient été cruels avec elle après tout, tout ce qui les interesser réellement était cet être qu'elle pouvait avoir en elle, le reste n'avait que peu d'importance. Le passé reste le passé, on aimerait pouvoir se répéter cette phrase même si il nous rattrape toujours.

    Lucrecia avait continuer son rôle, en tant que protectrice humanitaire, gardienne de la paix et scientifique pour de bonnes causes, elle était respecter de part son caractère doux et agréable par l'ensemble de la population, jamais elle n'avait quitter le Jardin Radieux, son véritable chez soi, elle avait appris également à connaître Léon, Aérith, Yuffie et Cid dont elle avait apporter sa contribution face à l'élaboration du système de sécurité de la ville, sa vie pouvait repartir à Zéro une nouvelle fois, seulement cette fois il lui manquer Vincent et son fils, cette pensée fit d'elle une personne nostalgique, souriante tout de même, elle n'avait pas à se plaindre, elle ne combattait pas au sens propre le mal comme les autres mais ses projets et réflexions pouvaient venir en aide à beaucoup de personne , le principal pour elle. Ces pensées, la ville, ses amis etc ... voila un sujet qui lui trottait dans la tête même en cette heure tardive, la jeune femme s'était assise sur son propre bureau, jambes croisées et tête baissée. Lucrecia était seule au laboratoire , tout le monde avait déserter les lieux pourtant comme à son habitude, la jolie brune, elle, passer de nouveaux quelques heures sur ses rapports et paperasses toujours à la quête de nouveaux éléments pour le futur. Elle soupira, un soupire à la fois de fatigue et de nostalgie, comme un réflexe elle posa sa main sur son abdomen, il fût un temps ou un petit embryon avait grandi en elle durant 9 magnifiques mois, 9 mois de bonheur. Cette sensation de bien être et de joie lorsqu'un sourire était venu s'offrir sur les lèvres de Vincent Valentine et sur les siennes, ce bébé, ils l'avaient attendus, ils étaient prêt à former une famille.. jusqu'à ce qu'on le lui ôte violemment, sans une once de pitié, comme un vulgaire animal, balancer, abbatue... La jeune femme impuissante face à la force de Even et Xehanort n'avait rien pût faire, le sourire sadique qu'ils avaient eu ce jour la , la terrifiait encore à l'heure actuelle. Lucrecia s'en voudra toute sa vie et personne ne peut changer cela.. " Gomenasai Vincent", oui pardonne la...

    La scientifique qui avait fermer les yeux aussitôt les ouvrit de nouveau à l'entente d'un son provenant de l'extérieur de son laboratoire lui même. Une voix s'était fait entendre, quelqu'un se trouvait dans l'énorme batisse alors que seule elle détenait le droit de veiller si tard, elle n'avait jamais était perturber ou embêter ses soirs de veille nocturne. Perturbée, Lucreciaredressa la tête puis son postérieur hors de la table pour s'approcher de la porte, à la fois curieuse et appeurée. A cette heure ci... mais qui ? .. Sa main hésitante se posa sur la poignée pour ouvrir la porte, un grincement se fit retentir, il était trop tard pour reculer. Un pas à l'extérieur, puis deux, une marche quelque peu lente mais existante, la scientifique s'avança vers la provenance de ce son et surprise ne fût lorsqu'elle découvrit au loin deux hommes. Deux hommes, deux êtres... Son regard les scruta tout les deux, un homme vêtu de noir encapuchonné, chose assez curieuse et effrayante, à ses côtés une espèce d'aventurier, curieux, la voix provenait sûrement de cet être ci. La jeune femme se mit entièrement à découverte avançant de quelques pas pour ensuite s'immobiliser, elle apporta sa main jusqu'à sa poitrine puis prononça d'une voix douce mais hésitante cette simple phrase.

    « Qui...qui êtes vous ? Que faîtes vous ici ... ? »

    Elle ne voulait pas les mettre dehors mais cet endroit était un peu voir même assez interdit aux personnes extérieur du service, le seul être ayant vraiment pût y pénétrer n'est autre que Sora et ses compagnons, jamais des inconnus...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Carrefour Improvisé [Lucrécia][Jaster]   Jeu 25 Nov - 21:25

    Dans ce laboratoire, les souvenirs de Xemnas se mêlaient et s’entrechoquaient sans but, sans fin. Qu’avait-il fait et pourquoi ? Le bien, le mal, une recherche empli d’un antique sentiment de curiosité pour quelque chose dont il ne voyait, à présent, plus vraiment d’utilité. Tout était contenu dans cette pièce austère et froide dans laquelle il se trouvait, toute son histoire. C’est ici qu’il avait prit conscience de la puissance des ténèbres et ici qu’il avait fini d’être Xehanort pour devenir Xemnas. Ironiquement, aujourd’hui il aspirait plus que tout à retrouver cette vie qu’il avait sacrifié au nom du pouvoir mais sans réellement savoir ce que cela pourrait lui apporter. Cette absence de sentiment, cette impression de vide grandissante qui l’oppressait de plus en plus jusqu’à en devenir insupportable, mais qui serait-il une fois sa quête menait à bien ?

    Il n’envisageait pas d’échouer mais cette sublime arrogance qui le dévorait avait vu le jour dans le désespoir de cette pâle existence qui n’avait aucune raison d’être. Il avait passé bien des années à essayer de comprendre la seule chose qui lui restait, ces souvenirs… Il savait très bien toute la portée de ce qu’il avait jadis ressenti mais cela n’était pour lui qu’une illusion, un rêve incompréhensible mais pourtant si réel. Son amie, cette armure vide qu’il était venu retrouver, pourquoi avoir fait ça ? Cela n’avait aucune véritable utilité. Ce conglomérat de métal ne pouvait l’aider dans son objectif ni même lui apporter le moindre soutien. Elle ne pouvait pas répondre à ses questions ou lui donner un point de vue différent sur lequel réfléchir, rien, absolument rien. Néanmoins, il ne pouvait se résoudre à la perdre, c’est ce que lui disait sa mémoire, elle était des plus importantes pour lui mais cela, il ne pouvait pas le comprendre. Il avait fait le chemin jusqu’ici, risquant de rencontrer ses ennemis, risquant même de perdre une nouvelle fois la vie et cela rendait la chose plus floue encore dans son esprit.

    Toutefois, il n’avait rien trouvé hormis un jeune homme à la chevelure dorée qui s’était avancé vers lui. Ce dernier semblait un peu perdu mais il trahissait lui aussi être à la recherche de quelque chose. Xemnas, ne pouvant en apprendre davantage sans avoir répondu à la question se prépara à parler. Avec ses manières posées et engageante, il voulu accompagner ses mots avec un mouvement ample du bras droit mais il fut coupé dans son élan par l’intervention d’une tierce personne. Des plus belles malgré sa surprise de trouver quelqu’un encore à trainer par ici, elle ne déclina pas son identité mais demanda, hésitante, ce qu’ils faisaient là. Xemnas la fixait d’un regard d’ambre, seule couleur perlant à travers tout le noir de son apparence. Jaugeant qui il avait en face de lui, il vit une mélancolie qui aurait pu toucher n’importe qui d’autre. Elle portait une douleur, un fardeau qu’elle trainait bien malgré elle dans une pureté tout à fait remarquable. Levant ensuite les yeux vers le plafond Xemnas se sentait l’âme en proie à ses souvenirs…


    « J’ai longtemps considéré cet endroit comme ma maison… »

    Il n’avait pas menti, il se souvenait très bien avoir vécu dans ce château mais il ne parvenait pas vraiment à savoir si c’était de la mélancolie qu’il aurait dû éprouver ou même de la tristesse quant à sa vie passée. Lui qui n’avait pas de remords, aucune culpabilité, il ne regrettait en rien tout ce qu’il avait fait jadis mais il savait qu’il est la cause de bien des souffrances. Il en retrouvait une devant lui, en ce moment même, c’est lui qui lui avait prit son enfant… Pas Xemnas mais le jeune scientifique du nom de Xehanort. Tout cela était bien compliqué et même lui, par moment, se perdait dans les méandres de ses vies, de ses morts. En un sens, il avait toujours été la même personne mais par moment, il ne se reconnaissait pas dans les souvenirs qui l’habitent. Finalement, redeviendrait-il Xehanort s’il retrouvait un cœur ? Personne ne le savait réellement. Il restait la possibilité qu’il comprenne le mal qu’il avait fait et qu’il change, qu’il ai enfin des regrets et qu’il essaye de réparer ses erreurs mais il pourrait aussi être plus fou encore qu’il l’avait été et que sa cruauté atteigne des sommets. Seul le temps pouvait répondre à cette question.

    Pour l’heure, le voici en curieuse compagnie. Aux vues de leur réactions, tout deux ne paraissait pas le connaître mais certains pourraient ne pas en revenir que Xemnas ai été si près, qu’il soit revenu d’entre les morts et qu’il soit entré dans le château. Une question le démangeait toutefois… si lui avait pu revenir à la vie, est-ce que Xehanort avait pu en faire autant ? Si oui, c’est là sa meilleure chance de retrouver un cœur. En tout cas, il lui fallait en avoir le cœur net.


    « Excusez moi mademoiselle mais est-ce qu’un certain Xehanort travaille ici ? »

    Quel manque de tact ! Il ne réalisait pas tout la portée d’une telle question pour Lucrecia. Lui qui ne ressentait plus rien, comment pouvait-il réaliser toute la souffrance contenu dans ce simple nom ?
Revenir en haut Aller en bas
Jaster
L'homme aux trois personnalités
avatar

Masculin
Nombre de messages : 156
Age : 28
Relation : Aucune
Ennemis : Pas pour l'instant
Arme : Kristalin
♥ Flux : 167
Date d'inscription : 18/10/2010

Who are you ?
X I am..:
Munnies: 300

MessageSujet: Re: Carrefour Improvisé [Lucrécia][Jaster]   Sam 27 Nov - 13:50

Quel était cet endroit ? Ce monde si différent de l'endroit de sa naissance et de sa maison . Il s'était déjà posé cette question , mais , en son naturel curieux , il devait y réfléchir plusieurs fois . Il se demandait si les deux personnes qu'il cherchait était passer par ici , ou bien , si ils n'y'avaient jamais posés les pieds . Perdu dans ses pensées les plus profondes , en attendant une réponse de la personne à qui il avait adressé les paroles , il semblait définir quelque chose de précieux . Il voyait des souvenirs de lui , mais plus jeune . Pourtant , il était né avec cet apparence de jeune adulte. Etait-il le fruit d'une expérience , tombé de l'arbre par erreur , ou tout simplement un amnésique ? Il ne pouvait en conclure . Ses yeux bleus fixèrent ses mains , comme si le jeune homme avait peur que ce n'était juste son imagination . Cela aurait pu être le cas , mais si ce n'était qu'un rêve , les détails ne seraient pas aussi grand . L'autre raison pour laquelle il croyait que ce n'était qu'un rêve était la différence de ce monde avec le sien . La Cité du Crépuscule était un bel endroit , calme , et apaisant , alors que celui-ci , était magnifique mais angoissant , avec cette sorte de Forteresse qui se tenait devant la ville . Ce monde semblait également être quelque peu agité , par le bruit de la fête qui se faisait entendre à l'extérieur . Mais en quoi consistait cette festivité ? A faire cesser les larmes tombantes , a faire oublier le désespoir ? Dans la Cité Crépusculaire , il y'avait une fête , une sorte de fête qui se déroulait pendant les jours où les enfants quittaient les salles de classes , les grands cours historiques et les cours à chiffres et à lettres . C'était un petit tournoi , consistant à ramasser des orbes pour obtenir la victoire . Les victorieux gagnaient un trophée orné de cristaux de divers couleurs , et gagnaient également une ceinture , montrant la victoire . Selon certains enfants qui rêve d'y participer , ce tournoi se déroule tout les ans . La voix des jeunes enfants résonnaient dans sa tête , ces voix remplis de joie . Il enviait la joie des personnes qui ont la chance d'en avoir . Il retrouverait sans doute une certaine joie de vivre ... mais vivait-il vraiment ? Il se posait toujours cette question . Sa vie avait-elle un sens ? Retrouver sa sois-disant soeur et , selon, lui son frère lui permettrait-il de voir le bout de son destin , où de sa fausse existence ? Il sortit de ses pensées quand l'homme à qui il avait adressé la parole s'apprêtait à répondre...

...mais fut soudainement arrêter par une voix féminine craintive . Il leva les yeux . C'était une jeune femme. Elle semblait très surprise de voir deux personnes inconnues , où plutôt des intrus , dans ce qui semblai être son laboratoire. Il entendit l'homme se tenant près de lui prononcer quelques mots , mais il ne les comprit pas . Il portait son attention sur la jeune femme . Il avait entendu un petit brin de peur dans sa voix . Sans doute n'avait-elle aucun invité , ce qui se comprenait par sa grande surprise . Il voulait dire quelque chose , mais il sa gorge lui empêchait de répondre . Il avait peur . Il avait peur des inconnus . Pourtant , il n'avait eu aucune peur à adresser la parole à cet homme qui semblait entre l'adulte et la quarantaine . Sans doute car il avait une grande conviction de retrouver les membres de sa famille . Plus il les cherchaient , plus il avait confiance que les deux personnes de ses songes était sa soeur et son frère . Mais il ne devait pas se préoccuper de ça pour l'instant . Il était avec deux personnes qu'il ne connaissait pas , il devait être naturel et ne pas suspecter son découragement. Il respira , et ne fit plus un geste . Il remit son attention sur l'homme vêtu de noir . Il demanda quelque chose à la jeune femme , concernant certainement une personne importante . Jaster ressentit dans l'homme en noir une certaine perturbation . Il devait sans doute se dire que sa question était un peu mal dise . Il avait demandé si un certain Xehanort travaillait ici . C'était sans doute la personne qu'il cherchait . Jaster avait déjà entendu ce nom quelque part , dans un de ses "faux" souvenirs . Une voix familière et à la fois lointaine la disait dans son esprit , comme ci elle voulait lui faire comprendre quelque chose . Décidant d'intervenir , il prononça à voix haute :


-J'ai déjà entendu ce nom

Après avoir dit ça , il regarda à terre , comme si il se reprochait quelque chose . Il n'aurait pus du prendre la parole , il aurait du laisser ces deux personnes s'entretenir . Il n'aurait jamais du être curieux en voyant l'homme en noir , il aurait du partir d'ici , et cherchez ailleurs . Mais , réunissant son courage , il prononça , avec une voix triste :

-Vous n'auriez pas vu deux personnes me ressemblant ? Je les cherches.


Se disant qu'il en avait fait trop , rabaissa sa tête , ses yeux bleus fixant le sol . Une larme invisible , une émotion , c'est tout ce dont il avait besoin...
Revenir en haut Aller en bas
Linn J. Gôto
[ # 1] Scientifique au service d'Ansem
avatar

Féminin
Nombre de messages : 137
Age : 26
Relation : Personne , voyage plutôt en solitaire. ♥
Ennemis : Mes démons passés.
Arme : Deux flingues.
♥ Flux : 141
Date d'inscription : 22/11/2010

MessageSujet: Re: Carrefour Improvisé [Lucrécia][Jaster]   Lun 29 Nov - 2:04

    Son laboratoire , pas réellement. Lucrecia Crescent n'était que la serviteuse d'un homme qui avait aussitôt vécu dans cet environnement quelques peu renfermé et maccabre. La science avait toujours occupé un grand espace dans sa vie entière, son passé était inconnu à ses yeux et son coeur mais une chose était clair et net, il fût un temps ou elle devait être une grande scientifique renommé. La science n'avait plus aucun secret pour elle, sur le bout des doigts elle connaissait son sujet, la table des éléments, la lumière et les ténèbres, l'équilibre c'était une chose banale pour elle, alors qu'en attendant plusieurs personnes se poser toujours ses innombrables questions existentielles. La jeune scientifique avait passer son adolescence sans doute, sa vie entière à chercher des choses, des éléments dont elle pourrait se vanter d'être la seule à l'avoir découvert, elle ne rechercher pas réellement la gloire ou la fortune juste la vérité sur la vie et le monde en lui même qui semblait tant la fasciner. Une plante, un arbre, une fleur, l'être humain, il existe tant de choses qui la passionne qu'il serait impossible de toutes les nommer. Comme n'importe qui, Lucrecia se posait de nombreuses questions sur la vie, sur son but réel, ses objectifs, comment tel chose avait pût se produire, et c'est grâce à la science qu'elle trouverait ses réponses. Si elle ne pouvait pas se battre au côté de Léon et compagnie, alors c'est par son art qu'elle les aiderait, il lui arrive souvent de faire de grandes découvertes et ses amis sont toujours à ses côtés pour la comprendre, actuellement, la jeune femme travaillerait sur un projet qui permetterait de renforcer la sécurité de la ville en repoussant les vils créatures désirant y pénétrer bien qu'il est très difficile à créer elle n'en perd pourtant jamais espoir, travaillant nuit et jour, consultant précisémment les rapports de son mentor afin d'obtenir une connaissance plus profonde sur son sujet "Ténèbres" et trouver la faille qui les repousseraient, elle y était presque jusqu'à ce que ces individus viennent à surgir de nulle part pour la perturber.

    On pouvait distinguer deux styles de personnages. Il y avait ce jeune homme, frêle mais pourtant bien portant niveau muscle et force, le visage à découvert, un petit blondinet semblant être complétement perdu dans ce monde qui n'était pas le sien, il paraissait gêné pour tout et pour rien, ne semblait pas être bavard. Et de l'autre côté on avait cet homme mystérieux encapuchonné, vêtu entièrement de noir, étrange, effrayant voir même complétement flippant, quelque chose lui disait que d'aider les deux jeunes hommes n'allait pas être une partie de plaisir. La belle Lucrecia fit un pas en avant pour se rapprocher,même avec prudence, des deux inconnus. Elle ne savait pas se battre, elle ne pouvait pas se défendre et vu l'heure cela m'étonnerait que Léon et sa bande viennent à répondre à ses appels au secours, la prudence était donc maîtresse dans cette situation. Une minute de silence vint accabler nos trois protagonistes, puis elle fût briser par l'intonation à la fois lente et grâve de l'inconnu encapuchonné. Le regard de la jolie brune vint à se poser sur lui, l'air assez sérieux, méfiante à cent pour cent. Si elle devrait se méfier de quelqu'un s'était bien de lui, il dégageait une espèce d'aura meurtrière et ténèbreuse qui ne la rassurait pas du tout. Cet endroit, sa maison... Etrangement, la jeune femme était devenue beaucoup plus curieuse à ses dires, comment cet homme avait pût connaître cet endroit alors que les seuls personnes l'ayant connu ne sont autre que les disciples d'Ansem le Sage et elle même. Les hypothèses que l'un des disciples de son mentor se cacher sous ce long manteau n'était pas à exclure, qui puis est cet accoutrement lui rappelait bien ces ennemis mentionner par Léon et Cloud. Comment s'appelle t-elle, cette fameuse organisation... La jeune femme baissa la tête pour se plonger dans de longues réflexions intérieurs, cherchant à savoir tout en se mettant sur ses gardes, perturbée... Organisation, cet aura, elle était malsaine. Elle ne la releva qu'à un certain moment, un moment ou son coeur s'arrêta de battre en lui même, ou la peur commença à la saisir petit à petit, lui fesant couper sa respiration en elle même.

    « « Excusez moi mademoiselle mais est-ce qu’un certain Xehanort travaille ici ? »

    Xehanort...Cela fesait combien de temps qu'elle n'avait pas entendu parler de lui, cela fesait combien de temps que ce monstre n'avait pointer le bout de son nez. La tête relevée , les yeux écarquillaient la jeune femme ne bougea subitement plus d'un muscle, comme tétanisée, sa main vint automatiquement se poser sur son abdomen la ou s'était formé un enfant durant neuf mois. Cet enfant, elle l'avait attendu, il était le fruit de son amour avec le beau Vincent Valentine mais il lui fut arracher brutalement le jour de sa naissance, laissant Lucrecia avec de vilaines séquelles, ce jour la elle en avait souffert, elle avait hurler, pleurer, souffrante sous la torture de Xehanort et de Even, la scientifique devenant cobaye ironique n'est-ce pas.Sujet à cet expérience, son bébé en larme ne tarda pas à devenir l'expérience la plus prometteuse que le monde n'est jamais connu. Xehanort, cet homme elle en avait une peur bleue, son sourire sournois, son air pervers lorsqu'il la fixait, ses intentions et ses paroles malsaines, une haine plus forte encore que la colère l'avait saisit et même si celle ci paraissait faible, Lucrecia ne plongea jamais plus dans les ténèbres, la vengeance elle ne l'avait pas voulue, souillée et peureuse, elle demeurait silencieuse dans un coin sombre du laboratoire, à l'agonie. Souillée, oui .. complétement. Vincent Valentine n'avait rien pût faire, elle non plus, et pourtant il n'arrive pas un seul jour ou la jeune femme ne se sente pas coupable face à l'enlèvement de son fils si cher à ses yeux. Il fût un temps ou Xehanort travaillait d'arrache pied ici, les ténèbres étaient une chose qui le fascinait personnellement et c'était d'ailleurs cela qui à l'époque avait alerter la belle Lucrecia sur ses futures intentions, projets mais cela fesait des années qu'elle ne l'avait plus revu. La jolie scientifique resta ainsi tétanisée, au creu de sa tête des cris d'enfant se fesait retentir, elle se revoyait au sol , en larmes , hurlant pour ne pas que l'on lui enlève son bébé, elle ne sait plus si elle s'était faîtes giffler ou torturer ce jour la mais elle n'avait était qu'un simple animal , un cobaye qu'il serait bon d'éliminer après l'expérience. Le destine en a voulu autrement et Lucrecia s'en est sortie vivante, quoi que toujours appeuré par son passé, son but étant de retrouver son fils et Vincent Valentine, sauver le monde, empêcher que la population connaisse ce qu'elle a vécue à cause des ténèbres elles même.

    « Je... »

    Il fallait qu'elle se ressaisisse, ce n'était ni l'endroit, ni le moment pour paniquer surtout pas face à deux inconnus. Vivement, la jeune femme secoua la tête de droite à gauche et baissa la tête, ses battements de coeur eurent du mal à reprendre un rythme quelque peu correct et ses jambes quand à elles ne s'étaient toujours pas arrêter de trembler, cette peur était bien réelle et même si mentalement la jeune femme tenter de se rassurer que tout irait bien ou même de cesser de repenser à ces événements antérieurs, elle ne pouvait renier le fait qu'à la prononciation de ce nom maudit, son passé lui était survenu d'un seul coup, ce qui l'inquiétait d'avantage fût le fait que l'homme ayant demander des nouvelles de Xehanort, sembler le connaître et qu'il savait que le scientifique était venu travailler ici il y a quelques années, cet homme ne la laissera donc jamais tranquille. Lucrecia , les bras pendus le long du corps, ferma les poings et les yeux, sans réfléchir à son prochain acte elle se mit à hurler dans tout le couloir cette unique et dernière phrase.

    « Je ne connais pas de Xehanort ! Laissez moi ! »

    Prenant compte de ce qu'elle venait de dire, la jeune femme posa sa main sur sa bouche en ouvrant de nouveau les yeux comme pour se taire, mais trop tard le mal avait déjà était dit, comment ne pas comprendre qu'une mauvaise expérience l'avait hanter à cause de cet homme. Même un aveugle aurait senti ce mal être qu'elle pouvait avoir et ce rien qu'à partir du moment ou l'encapuchonné avait dis le simple nom " Xehanort."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Carrefour Improvisé [Lucrécia][Jaster]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Carrefour Improvisé [Lucrécia][Jaster]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts RPG- Renaissance :: RPG :: { Hollow Bastion }-
Sauter vers: